Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > Des moments si précieux de Jill Mansell

mercredi 22 octobre 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Des moments si précieux de Jill Mansell


Date:22 octobre 2014
Collection: Best
Edition:J’ai Lu
Genre: chicklit
Prix: 14,90 €

Résumé de l’éditeur

Dexter Yates est un riche playboy londonien. Sa vie, il la partage entre son travail et ses folles soirées en agréable compagnie. il s’est offert un cottage aux Bruyères, charmant petit village anglais, dans lequel il ne met jamais les pieds. Tout ce bel univers s’effondre lorsque sa sœur Laura meurt subitement. Il est anéanti. Elle élevait seule sa petite Delphi de huit mois. Qui va désormais prendre soin de la fillette ? Dexter adore sa nièce mais, il lui faut se rendre à l’évidence, il en est totalement incapable. Un soir de désespoir, sous une pluie battante, il prend sa voiture et se rend aux Bruyères. Là, il frappe à la porte du café, clos à cette heure. la pétillante Molly utilise le lieu, après sa fermeture, pour donner des cours de dessin. Elle allait rentrer chez elle quand elle découvre, dégoulinant sur le seuil, son séduisant voisin. Méconnaissable. Elle fait entrer l’homme trempé, lui offre un café et l’écoute lui raconter la tragédie qui vient de le frapper. Quand il évoque le destin brisé de la petite Delphi, qui devra être placée, Molly s’insurge : pourquoi serait-il moins doué qu’un autre pour s’occuper de l’enfant ?

Avis de Callixta

La romance sous toutes ses formes fleurit ces temps-ci et ramène au goût du jour une auteure expérimentée, Jill Mansell. Elle a une longue expérience, a la particularité d’être britannique et la voix des auteures de ce pays est toujours originale et peut-être plus proche de nous. Son nouveau livre publié en France se lit facilement. Il manque peut-être ce degré d’émotion, de fantaisie et de fantaisie que d’autres auteurs ont, mais c’est un joli moment qui est offert.

Tout d’abord ne vous fiez pas à la quatrième de couverture qui insiste sur simplement deux personnages du roman, ou plutôt trois : Dex, le charmant héros, sa nièce pour qui il va changer sa vie, Delphi et Molly, sa voisine et bien plus que cela. En réalité le roman porte sur tout un petit monde qui va entrer progressivement dans la danse au cours du récit. C’est plusieurs habitants du petit village que va choisir Dex qui vont chacun avoir leur petit bout d’histoire qui apparaissent peu à peu. L’idée générale est que la vie de tous ces personnages va changer et que Cupidon va choisir ses victimes. Bizarrement, les personnages eux-mêmes n’y croiront pas ou se tromperont mais chacun finira par trouver chaussure à son pied.

Dex va atterrir dans un petit village britannique parce qu’il va changer radicalement de vie pour élever sa nièce, orpheline. Cela va un peu vite au départ, il faut bien le reconnaître. Ce charmant play-boy qui doit souvent s’arracher aux bras des femmes qui le veulent, urbain jusqu’au bout des ongles et exerçant un très lucratif emploi dans la finance va prendre une décision radicale, très vite et finalement s’acclimater tout aussi rapidement. C’est ce qui fait que parfois, on aurait souhaité que Jill Mansell suivent moins d’histoires mais travaillent beaucoup celles de certains personnages. Mais peu importe, le charme opère totalement.

Nous voilà donc au cœur d’un petit village typique britannique entre cottages fleuris, le pub et le café qui a une particularité qui plus est mais je vous laisse le découvrir. Evidemment, la vie personnelle n’est pas vraiment aussi privée, chacun observant son voisin. C’est ce qui va conduire Molly et Dex l’un vers l’autre. Tout de suite, ils vont se trouver des points communs et une attirance mais cela ne va pas être aussi simple que cela. Toutes les histoires se dénouent seulement à la fin.

Jill Mansell a un vrai talent de conteuse et entremêle ses histoires avec facilité et bonheur. Au départ, pas facile d’imaginer les conséquences que peuvent avoir un jet de poisson par dessus une haie ( oui, je sais... mais cela arrive vraiment !) et surtout de deviner que la description du départ, de chacun des personnages va considérablement changer au cours du livre. L’auteure installe un décor, des vies, des parcours personnels et va tout brouiller allègrement, recomposer les familles , les histoires d’amour avec fantaisie et tendresse.

Il y a dans l’écriture de l’auteure ce petit ton décalé très anglais, ce goût des histoires douces-amères qui ne tournent jamais comme on les avait imaginées mais qui se terminent bien. Il y a aussi ce goût des situations improbables et surprenantes qu’on adore chez les Anglais. Et il y a toujours un regard critique mais tendre, bienveillant. Tout cela donne une série d’histoires personnelles qui tournent autour de Dex, Delphi et Molly. Diaboliquement, Jill Mansell trousse un portrait hyper séduisant de ce jeune homme qui va devenir un papa adorable en quelques semaines. Le charme d’un homme qui tombe amoureux d’un bébé et s’en occupe tout seul est absolument irrésistible.

Voilà une jolie lecture, tendre, sympathique qui montre que le bonheur peut surgir de partout, tout le temps, comme l’amour d’ailleurs. Dans ce roman, on voit aussi des familles atypiques fondées sur le choix et l’affection qu’on se porte. Un joli message en plus et une vraie bouffée d’air frais.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016