Accueil du site > Critiques > M/M > Père et Fils, de Mickie B. Ashling

mercredi 29 octobre 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Père et Fils, de Mickie B. Ashling


Date:28 octobre 2014
Collection: Kindle
Edition:Dreamspinner Press
Genre: romance M/M
Prix: 5,31 €

Résumé

Six mois après leur première rencontre au Festival du Goût de Chicago, Lil Lampert et Grier Dilorio vivent ensemble. Leur relation est plus forte que jamais, mais le couple réalise très vite qu’il faut plus que du sexe et trois mots magiques pour réussir une vie à deux.

Comme tout néophyte, Grier doit apprendre à gérer sa nouvelle vie. Il pensait ses problèmes résolus après avoir obtenu la signature de Jillian lui reconnaissant enfin ses droits de père biologique de Luca et l’opportunité de poursuivre une carrière d’architecte d’intérieur. Il réalise au contraire être toujours hanté par d’anciennes terreurs et mauvaises habitudes.

Quant à Lil, il trouve difficile de devoir s’ajuster à l’étroitesse de son nouvel appartement, au terrible hiver de Chicago, et à la compagnie d’un jeune particulièrement entêté. Sa position de ‘beau-père’ de Luca est délicate : Lil doit trouver le juste équilibre entre agir selon ses convictions et se soumettre aux huit ans d’expérience de Grier en tant que père.

Alors que leur vie est déjà stressante, Lil et Grier font face à une nouvelle complication : l’intolérance d’une institution aussi puissante que tentaculaire. Luca est en danger. Aussi bien sa sécurité que le bonheur de la petite famille nouvellement constituée dépendront de la parfaite compréhension qu’a Lil de la nature humaine et du désir d’apprendre de Grier.

Avis de Phalusia

Nous retrouvons notre couple six mois après leur rencontre, Lil est venu s’installer avec Grier et Luca, mettant son travail d’architecte entre parenthèses. Très amoureux le couple est très heureux, cependant le caractère fier de Grier créé parfois quelques tensions, et même si celles-ci ne sont qu’un feu de paille, cela cause quelques problèmes d’adaptation. Grier qui a dû faire un gros travail sur lui-même pour accepter qu’il est quelqu’un de bien, a conservé une certaine fragilité vis-à-vis de l’opinion que les autres ont de lui, d’autant plus que son ex-épouse toujours aussi acariâtre ne baisse pas les bras et poursuit son but ; obtenir la garde exclusive de leur fils. Il refuse tout soutien financier de Lil, qui pourtant rêve d’offrir le monde à son partenaire, le problème c’est que notre architecte commence à en avoir un peu assez de vivre à l’étroit alors qu’il pourrait changer les choses.

Heureusement, la patience de Lil et divers évènements vont faire céder le jeune homme, qui va prendre peu à peu conscience que s’il veut former un véritable partenariat avec son compagnon, il doit lui aussi faire quelques concessions. Il faut reconnaitre que l’auteure nous régale, de dialogues délicieux entre les deux amants, vous vivez le quotidien des deux hommes comme si vous étiez présents. C’est vif, plein d’humour, tendre surtout lorsque le petit Luca intervient, même si certains passages sont plus sombres comme ceux qui touchent aux problèmes rencontrés par l’enfant dans son école. Cependant, jamais l’auteure ne tombe dans le dramatique, elle énonce les faits (assez classiques) sans prendre parti, très intelligemment c’est par la voix de Lil qu’elle exprime ses opinions, et lorsque celui-ci explique à Luca pourquoi son « papou » et « son papa » sont mal vus, vous ne pouvez que fondre.

Ce tome est beaucoup plus sensuel que le précédent, Mickie Aschling n’hésitant pas cette fois-ci à nous gratifier de séances sensuelles entre Lil et Grier particulièrement chaudes. Elle aborde d’une façon ludique diverses pratiques sexuelles servant à pimenter la vie sexuelle d’un couple, quand Grier et Lil décident de devenir les thérapeutes de Jody et Clark. C’est chaud et torride, flirtant avec le voyeurisme et l’exhibitionnisme, nous régalant de répliques savoureuses quand la timidité et la pudeur de Clark sont mises à rude épreuve. Le tout sans une once de vulgarité, désarçonnant ce qui pourrait choquer avec un humour toujours très présent.

C’est une excellente conclusion à cette délicieuse série, même si pour notre part le revirement de Jillian nous semble un peu facile et aurait pu être amené différemment. On quitte avec regret, Lil, Grier et Luca, mais aussi Jody et Clark, nous aurions bien continué notre chemin avec eux.

Mots clés de l'auteur :

Ashling Mickie
   Père et Fils, de Mickie B. Ashling
   Le goût du risque, de Mickie B Ashling
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016