Accueil du site > Critiques > M/M > En planque, Prêts à tout : tome 1 d’Hank Edwards

vendredi 7 novembre 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

En planque, Prêts à tout : tome 1 d’Hank Edwards


Date: 7 novembre 2014
Collection: Kindle
Edition: Amazon Media EU S.à r.l.
Genre: romance M/M
Prix:

Résumé

L’agent spécial du FBI Aaron Pearce — grand, musclé, un loup solitaire avec un fort tempérament — est affecté à la protection de Mark Beecher, un témoin des plans d’une attaque terroriste. La découverte d’un informateur inconnu dans les rangs du FBI oblige les deux hommes à se terrer dans un loft avec seulement l’un l’autre comme compagnie.

Après de longues conversations et leur tentative commune pour démêler le puzzle de la prochaine cible du groupe terroriste, Pearce et Mark se rendent compte qu’ils ne peuvent pas nier leur attraction mutuelle. Pearce cède à sa passion, couchant avec l’homme qu’il a juré de protéger et allant à l’encontre de sa formation tandis qu’il risque encore une fois d’avoir le cœur brisé.

Lorsque l’informateur se révèle à Pearce et le prend en otage, Mark découvre qu’il ne peut pas s’enfuir et laisser l’agent mourir. Au lieu de cela, leurs rôles sont inversés et il est maintenant la seule personne qui peut sauver l’agent spécial Pearce.

Avis de Phalusia

Hank Edwards est vraiment un auteur étonnant, après une belle romance médiévale mâtinée de time-travel il y a quelques semaines, le voici de retour avec un romantique suspense, qui entame une série qui nous permettra de suivre le couple de héros durant un certain temps. Sans être extraordinaire, ce récit se lit avec plaisir, d’une part parce que lire du Hank Edwards est toujours un plaisir et d’autre part grâce à l’un des héros, un homme froid et caustique, qui est loin d’être insipide, et qui devrait par la suite nous surprendre. Il y a bien quelques incohérences au niveau des actions menées et des informations transmises, mais cela n’empêche pas d’apprécier ce suspense romantique.

La trame est assez classique, un homme s’est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment, et doit être protégé afin de pouvoir témoigner lors du procès des méchants. Rien de très original, il faut en convenir, cependant l’auteur introduit quelques éléments qui permettent de donner de l’intérêt à ce premier tome. Le premier c’est la personnalité de l’agent du FBI, Aaron Pearce, homme assez bourru qui se retrouve propulsé dans une ville qu’il ne connait pas à faire du baby-sitting, ce qui n’est pas vraiment sa tasse de thé. Le témoin à protéger c’est Mark Beecher, charmant jeune homme, qui, s’il n’est pas ravi de se retrouver dans cette situation, apprécie par contre beaucoup l’agent Pearce.

Les deux hommes sont assez méfiants au départ, Mark souhaite une relation sérieuse et pense encore beaucoup trop à son ex, quant à Pearce, il ne veut pas d’interférences dans sa mission et surtout pas de sentiments. Mais, vivre dans la promiscuité n’est pas facile, surtout si l’attraction est là, les deux hommes vont donc succomber à leur attirance, cependant les évènements vont s’accélérer et leur permettront juste de se rendre compte qu’il y a plus que du sexe entre eux.

Ce quasi huit-clos doit être pris comme une mise en place de la relation entre Pearce et Mark, c’est ce qui explique le petit goût de frustration qui vous reste dans la bouche à la fin de ce premier tome, que ce soit au niveau de l’intrigue ou de la relation. C’est plus un moyen pour Hank Edwards d’expliquer à ces lectrices, comment se sont rencontrés les deux hommes et un petit pan de leur passé qu’autre chose, il vous faudra attendre le second tome pour en savoir plus. C’est ce qui explique notre note, le style est toujours aussi agréable, mais c’est trop court pour apprécier pleinement ce récit.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016