Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > Rellik de Teresa Mummert

samedi 1er novembre 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Rellik de Teresa Mummert


Date:28 octobre 2014
Collection:
Edition:auto-édition
Genre: romance contemporaine
Prix: 3,07 €

Résumé de l’éditeur

Rellik Bentley is to die for.

He can have any woman he wants and they will do anything to be with him. He uses and abuses them like drugs and tosses them out with the trash. The only thing he gives a f*ck about is his music. That is, until Ella Leighton walks into his life and stumbles upon one of his darkest secrets. In the midst of doing damage control, he begins to obsess over the mysterious woman who wants absolutely nothing to do with him. Rellik won’t take no for an answer.

Avis de Callixta

J’ai un vrai problème avec Teresa Mummert. C’est une auteure talentueuse à la plume vraiment brillante et si je m’étais arrêtée à la première partie du livre, j’aurais hurlé au génie. Mais il y a la seconde partie qui réussit à allier des idées nauséabondes à de la complaisance. C’est vraiment dommage car il y a un énorme potentiel chez cette auteure mais sa vision des choses me dérangent vraiment.

Son histoire est déjà très bien construite. La première partie est la rencontre entre une jeune femme de dix-huit ans que l’on sent en difficulté. Non seulement, elle a visiblement des problèmes d’argent mais elle fait tout pour se cacher. De qui, de quoi ? Nous le saurons plus tard. Dans le même temps, nous faisons la connaissance de Rellik. C’est le membre d’un groupe de rock qui ’na pas encore atteint la célébrité mais remporte un honnête succès et est quasiment toujours en tournée. Le récit alterne aussi entre le passé et le présent. Rellik est sur le point de retourner en Floride, dans sa ville natale et nous avons droit à des morceaux de son passé assez horrifiant. Le ton est alors ultra tendu, très intense. La rencontre entre Ella et Rellik est un modèle du genre. Elle est rebelle, a peur de cet homme ultra-violent, volatile ; il est dans le refus total d’une relation approfondie, écorché vif avec une image désastreuse de lui. Ce roman est définitivement à classer dans la romance très sombre et érotique. Ajoutons d’ailleurs que les scènes entre les deux sont brûlantes et belles.

Mais il y a bien plus que la rencontre d’un rocker et de la jeune femme. Pourtant il y avait déjà de quoi faire. Mais Teresa Mummert en rajoute, elle complique considérablement son histoire et là aussi on peut admirer son travail d’écrivain. La fin par contre est pénible.

Pour des raisons qui sont liées à l’histoire, les deux héros vont collaborer dans un plan de vengeance. Le roman, pour moi, devient alors difficile à lire. En deux phrases et un battement de cœur, ils vont décider d’un plan impliquant meurtre, suicide provoqué sans que cela semble poser le moindre problème. Dans une romance tout peut passer mais comment un couple fondé sur un secret aussi lourd pourra-t-il exister ? Est-il normal qu’un crime horrible ne trouve sa solution que dans l’élimination physique du meurtrier ? Pour certains lecteurs, oui, sans doute. Ce qui aggrave les choses est que dans l’épilogue, elle va en rajouter en racontant en détail une scène qui ne s’imposait pas.

Bref, vous l’aurez compris, la déception est à la hauteur de l’espoir que ce livre avait fait naître. Pourquoi en rajouter encore et encore dans l’horreur, au point de sombrer dans la violence gratuite et le glauque ? Ce n’est absolument pas nécessaire. Et il reste cette idée très répandue aux Etats-Unis que la meilleure justice est celle que l’on fait soi-même. Difficile pour moi d’y adhérer.

Il y aura probablement une suite car il y a trois autres membres du groupe et la façon dont ils se sont rencontrés est une idée assez géniale. Mais voilà...que nous réservera Teresa Mummert ? Telle est la question !

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016