Accueil du site > Critiques > Analyses > Romance et maladie mentale : de nouveaux types de héros

mercredi 5 novembre 2014

Partager :

facebook

twitter

Publicité :

Romance et maladie mentale : de nouveaux types de héros

Voilà le type de héros nouveaux encore rares dans la romance mais que vous allez apprendre à croiser... Si vous lisez beaucoup ce genre, vous avez dû repérer déjà des héros handicapés, gravement malade mais il y a un type d’affection qu’on ne trouvait pas beaucoup c’est la maladie mentale. Il y a eu quelques tentatives chez Catherine Anderson, la spécialiste des héros pas comme les autres mais la romance d’aujourd’hui va un peu plus loin. Attention de ne pas confondre ces héros avec les torturés qui ont un caractère difficile à cause de leurs douleurs, de leur passé. Ici, il s’agit vraiment de maladies mentales souvent de naissance.

Première caractéristique de ce type de héros, il sont touchés par des maladies compatibles avec une vie sociale au moins minimum et avec une thérapie possible ou une médication qui leur permet de vivre « normalement ».

Deuxième élément, ces héros sont d’un genre nouveau c’est à dire que nous nous éloignons des hommes sûrs d’eux, dominateurs, puissants, à la tête de dynastie ou d’empires financiers. Ils sont vulnérables, souvent victimes de leur maladie parce qu’elle n’est pas identifiée ou mal comprise.

Troisième idée, cela place l’héroïne dans une situation nouvelle et moins fréquente ces temps-ci : elle est souvent celle qui voit à travers la maladie, la comprend et est profondément émue, suffisamment pour se battre comme une lionne quand son homme est attaqué ou qu’on essaye de profiter de sa faiblesse.

Enfin, pour conclure, n’imaginez pas ces hommes faibles et sans ressources. Les auteures s’arrangent toujours pour leur donner un beauté, une force, des qualités autres qui font d’eux autre chose que des handicapés à prendre en pitié. C’est aussi une jolie histoire de tolérance, le plus souvent, sur la beauté intérieure, celle de l’âme. Ces romances sont également souvent très émouvantes car elles montrent l’injustice de ce genre de situation et les rejets dont en sont victimes ceux qui en souffrent.

Ils sont pour le moment assez rares mais nous pouvons au moins citer deux titres en français et trois en vo.

Le plus récent est Fight for love de Katy Evans qui met en scène un personnage violent et incernable qui souffre de bipolarité. Mal connue et très invalidante si elle n’est pas sous contrôle, cette maladie devient relativement fréquente dans la romance en anglais. Des héros ou surtout, pour le moment, des membres de l’entourage des héros souffrent de cette maladie.

Plus ancien et ne mettant aucun nom sur la maladie dont souffre le héros, parce qu’il n’a pas été diagnostiqué, il y a la romance historique de Jennifer Ashley, La folie de Lord McKenzie. Son héros, Lord McKenzie est probablement atteint d’une forme d’autisme qui rend ses rapports aux autres compliqués. A cette époque, cela se traduit par un rejet de son entourage dans l’incompréhension totale.

Pour la vo, les livres sont un peu plus nombreux. Citons Bonnie Dee, auteure très sensible et qui adore ce type de personnages qui dans un roman, New life et une nouvelle, New Year met en scène un héros victime d’un accident de voiture a subi un traumatisme cranien qui diminue ses facultés mentales. Lent, obligé de se concentrer pour parler et se souvenir, le héros, brillant jeune homme est devenu un employé au ménage dans l’immeuble où travaille celle qui deviendra son épouse, une avocate.

Autre roman récent et qui joue sur la maladie mentale de façon très habile, c’est le roman d’Alessandra Torre, Black lies. Je n’en dirai pas davantage car cela serait trahir le remarquable travail de l’auteure.

Enfin, le roman de Lisa Eugene, qui porte sobrement le nom de Grayson aborde avec culot la schizophrénie. Le héros souffre d’une forme légère de cette maladie mais cela suffit pour l’isoler. Là aussi, il n’était pas évident de montrer les symptômes du héros. Elle réussit cela superbement en émouvant profondément.

Mots clés de l'auteur :

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016