Accueil du site > Critiques > Analyses > L’intello ténébreux

mardi 18 novembre 2014

Partager :

facebook

twitter

Publicité :

L’intello ténébreux

Qualités

- Il est intelligent, mais vraiment. Il est instruit, mais vraiment. De quoi vous scotcher à chaque fois qu’il ouvre la bouche. Sa culture est immense, évidemment dans son domaine de compétence mais également dans d’autres. C’est le genre d’hommes qui est capable de comprendre au moins en partie ce que dit un spécialiste de biologie moléculaire, de poser des questions pertinentes à un médecin mais également de citer du James Joyce ou Proust.

- Il lit ! Il est obligé, ca fait partie de sa formation mais il le fait par plaisir, il a souvent une immense bibliothèque et il démontre amplement qu’un homme qui lit est terriblement sexy !

- C’est un cérébral. Il pense tout ce qu’il va faire, parfois un peu trop. N’en déduisez pas qu’il n’agit pas ou mollement. Cette surface composée, froide et réfléchie cache souvent des émotions tumultueuses et des talents pas vraiment cachés au lit. Car l’intello ténébreux sait marier les qualités de son immense esprit avec un vrai don pour les mouvements du corps. Il réfléchit tellement que même cet aspect des choses ne lui échappe pas !

- Il sait écrire et il sait parler ( il fait des conférences...) et il sait utiliser cela pour des déclarations enflammées et poétiques. C’est le genre de héros qui cloue le bec à l’héroïne avec ce genre de sorties et vous, lectrice, par la même occasion en vous disant des choses absolument désarmantes.

Défauts : il en a peu...que voulez-vous quand l’extrême intelligence et culture se couple à la beauté physique, la perfection n’est pas loin !

- Il plait beaucoup à ses disciples ou étudiant(e)s donc l’héroïne est toujours en train de devoir se battre et doit écarter une foule de groupies dignes des fans d’une rockstar pour l’atteindre. En plus, les groupies sont en général méchantes comme des gales. On les comprend, quand on en tient un comme ça, on se bat pour le garder !

- Il est un peu froid extérieurement mais à l’intérieur...ça bouillonne...

Caractéristiques physiques :

- il applique à la lettre le dicton antique puis humaniste : « un esprit sain dans un corps sain » ; L’intello ténébreux ne néglige pas du tout son corps et quand il laisse tomber son impeccable chemise et son costume de grand faiseur, vous retrouvez un corps de rêve digne des statues grecques qu’il connaît fort bien. Finalement il est assez logique que notre intello qui a vu un David de Michel-Ange, se dise qu’il peut lui ressembler ! Donc il a la tête et les jambes, j’ajouterais également que qui dit grosse tête ne sous-entend aucune petitesse dans d’autres domaines. Et oui, je vais vous parler des héros mais aucun, pas même celui qui a d’autres atouts, n’est ridiculement modeste de ce côté là !

- Il a souvent des lunettes. Toute cette lecture fatigue les yeux...Et quand il les retire, il a ce petit air égaré qu’on les myopes...Petite faiblesse dans cet ensemble parfait...soupir...

Qu’est-ce qu’il fait dans la vie ?

- PROF.... évidemment...Celui qu’on admire derrière son bureau parce qu’il est irrésistible à regarder et qui séduit les foules quand il parle et bien-sûr l’héroïne qui frôle l’orgasme rien qu’à l’entendre discourir même des sujets les plus ennuyeux pour le commun des mortels !

- Il peut également être artiste ( ca marche très bien avec l’intellectuel ténébreux, un artiste !)

Son contraire :

- L’alpha, évidemment. C’est tout le contraire. Il est réfléchi, moins physique ( quoique...), moins sanguin ( quoique...). Il faut se méfier de l’eau qui dort. Parfois l’intello ténébreux se fâche mais vraiment et là il n’a pas que des formules à jeter à la tête de son adversaire ! Néanmoins, il n’est pas un alpha et a un comportement différent vis à vis de sa compagne.

Des noms ?

Ah le type est relativement rare. Car il faut alors mélanger un aspect sophistiqué, pointu et intello avec de la romance ce qui paraît toujours un peu contradictoire ( même si c’est un vilain préjugé à qui il va falloir couper la tête)

- En tête de liste, impossible d’éviter le divin Gabriel Emerson, star de la série de Sylvain Reynard.

- Oserais-je ajouter le célèbre Alexis Duiviel , héros du premier tome de La Société de Angela Behelle ? C’est un étudiant mais il colle tellement bien à la description de l’intellectuel ténébreux ( il est aussi manipulateur c’est vrai !), qu’on peut accepter cette inversion de la fonction.

- Moins connu car non traduit vous avez le héros de Nina Lane, elle aussi auteure d’une trilogie, Spiral of Bliss, avec un éminent prof d’histoire Dean, qui vit avec son ancien élève...et oui, lui aussi...

Mots clés de l'auteur :

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016