Accueil du site > Critiques > Romantica / erotica / ménage > L’enlèvement - Twist me - 1 de Anna Zaires

lundi 15 décembre 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

L’enlèvement - Twist me - 1 de Anna Zaires


Date:30 décembre 2015
Collection:
Edition:Mozaica publications
Genre: romance contemporaine érotique
Prix: 3,99 €

Résumé de l’éditeur

Kidnappée. Séquestrée sur une île privée. Je n’aurais jamais cru que cela puisse m’arriver. Je n’ai jamais imaginé qu’une rencontre fortuite la veille de mon dix-huitième anniversaire pourrait ainsi changer ma vie.

Désormais, je lui appartiens. J’appartiens à Julian. Un homme aussi impitoyable que beau. Un homme dont les caresses me consument. Un homme dont la tendresse me fait plus de mal que sa cruauté.

Mon ravisseur est une énigme. Je ne sais ni qui il est ni pourquoi il m’a enlevée. Il y a des ténèbres en lui, des ténèbres qui me font peur tout en m’attirant.

Je m’appelle Nora Leston, et voici mon histoire.

Avis de Callixta

Anna Zaires est une auteure américaine au talent multiforme puisqu’elle publie dans des genres très variés. Elle est déjà traduite en français et auto-publiée chez nous. Elle va donner l’occasion aux Français aussi de découvrir un genre peu courant chez nous, le dark erotica début 2015. En effet, ce roman va sortir dans notre langue dans peu de temps et il fait partie des excellents romans du genre.

Le dark erotica est une romance érotique jouant sur certains tabous et aspects de la sexualité qui peuvent déranger. Autant le savoir, ce roman parle de sexe non consenti ( il n’est pas question de viol, attention, la nuance est réelle) et les rapports entre le héros et l’héroïne peuvent déranger. Vous voilà prévenus mais si vous aimez ce genre, n’hésitez pas, Anna Zaires a écrit ici, un très bon premier tome, puisqu’il s’agit d’une série.

Au tout début du livre, nous découvrons une très jeune femme, puisque Nora n’a même pas dix-huit ans. Elle vit une vie très normale pour son âge et va rencontrer de façon très furtive, un homme, inquiétant et ténébreux. C’est lui qui va l’enlever et l’installer sur une île tropicale quelques temps plus tard, à son immense étonnement et terreur. Cet homme s’appelle Julian et Nora, au départ, ne comprend rien à ce qui lui arrive. Elle sait juste que cet homme la terrifie et l’attire en même temps et qu’il la veut.

Nous ne sommes donc pas dans une situation de conte de fée, très rose. Commence alors une relation difficile, complexe entre Julian et Nora. Il a une dizaine d’années de plus qu’elle et il la désire. Julian ne demande rien, il prend. Nora ne veut pas forcément lui céder mais il provoque son désir systématiquement. Tout au long du roman, Nora conservera une part de réticence et de peur vis à vis de cet homme. Tout le talent de l’auteure est de nous amener à comprendre la démarche de Julian ( non pas de l’approuver) et de nous rendre cet homme à la fois détestable, intrigant et séduisant. Son talent aussi fait qu’il ne va pas changer du tout au tout au bout d’un moment, devenant un prince charmant. Non, il ne l’est définitivement pas.

Nora nous raconte son histoire, nous ne savons rien des pensées complexes de Julian mais tout de la jeune femme. Egarée, intriguée, inquiète, tour à tour abattue et combattante, elle est crédible dans son rôle. Là aussi, pas de situations improbables mais une vraie terreur, un vrai questionnement sur elle-même. Pourquoi cède-t-elle à cet homme ? Qu’éprouve-t-elle pour lui ? Est-elle victime du fameux syndrome de Stockholm ? Quels sont ses propres goûts sexuels. Nous suivons avec passion ce qui la conduit de façon inhabituelle et brutale dans l’âge adulte.

Car Julian va s’imposer à elle, déjà sexuellement. Là aussi, Anna Zaires réussit à interpeler. Il a une sexualité alliant tendresse, tendance au sadisme et à la domination. Cela forme un cocktail assez unique. Les scènes demeurent marquées par le fait que Nora n’est pas toujours consentante mais n’impose aucune brutalité, violence excessive et nauséabonde. Là aussi, l’auteure réussit à rester sur une ligne fragile sans jamais basculer.

La fin du premier tome apporte des réponses mais il reste beaucoup à dire sur ce couple atypique et le second tome s’annonce passionnant. Nous le lirons bien entendu et si vous avez un intérêt, une curiosité pour cette forme de romance pas tout à fait facile et plutôt sulfureuse, notez bien le nom de cette auteure, son livre arrive chez nous !

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016