Accueil du site > Glossaire > Interviews > Interview de Madeline Sheehan - vf et vo

mardi 23 décembre 2014

Partager :

facebook

twitter

Publicité :

Interview de Madeline Sheehan - vf et vo

Qui sommes-nous pour juger de la vie des autres simplement parce que elle est différente de la nôtre ? Selon moi, nous n’avons pas à le faire

Blue-moon : Que diriez-vous de vous-même pour vous présentez aux lecteurs français ?

Madeline Sheehan : Quelle difficile question ! Qu’est ce que je pourrais dire sur moi... Je suppose que je me présenterais d’abord comme une personne inventive avec une imagination débordante qui adore écrire sur des sujets extrèmes et qui n’a pas peur d’emmener le lecteur au-delà de ce qui est confortable pour lui.

BM : Votre premier livre en français, Indéniable va être publié en janvier 2015. C’est le premier livre d’une série qui se déroule au coeur d’un club de motards ( MC). C’est un sujet peu commun dans le monde de la romance. Comment avez-vous eu l’idée d’écrire sur ce sujet. Est-ce que la série télé "Sons of Anarchy" vous a inspirée ?

MS : Mon inspiration pour la série "Indéniable" vient de mon intérêt pour les cultures alternatives les moins connues. A moins d’en faire partie, vous n’avez vraiment qu’une toute petite idée de leur fonctionnement interne et créer mon propre monde est quelque chose que j’apprécie beaucoup.

BM : Un club de motards n’est pas un monde de femmes. Je pense qu’il y a trois sortes de femmes : les “régulières”, les prostituées, et les soeurs, filles mères... Elles n’ont pas de rôle officiel. Pensez-vous que ce genre de femmes peuvent être des héroïnes dans notre monde bien plus féministe ?

MS : Je pense que n’importe quelle femme peut être considérée comme une héroïne, quel que soit le type de monde dans lequel elle vit. Les femmes dans cette série peuvent être considérées comme peu modernes parce que ce sont les hommes qui font la loi mais leur style de vie, celui qu’elle ont choisi, ne fait pas d’elles des personnes moins fortes. C’est une autre raison pour laquelle j’aime écrire sur les cultures alternatives. L’organisation est tellement différente de celle de notre société et puis, qui sommes-nous pour juger de la vie des autres simplement parce que elle est différente de la nôtre ? Selon moi, nous n’avons pas à le faire.

BM : C’est aussi un monde de violence avec des règles internes, parfois en contradiction avec la loi officielle... Et c’est monde plutôt fermé. Pensez-vous qu’il offre beaucoup d’opportunités pour une auteure de romance ?

MS : Je pense que n’importe quel monde, violent ou non laisse la place à la romance. L’amour et la tendresse sont quelque chose que tous les gens partagent qu’ils soient différents ou pas. Et c’est l’exacte base de ces histoires. Parce quelles que soient les circonstances, l’amour survivra et non seulement il survivra mais il vaincra tous les démons.

BM : Que répondez-vous aux personnes qui disent que vos livres ne respectent pas les femmes ou que vos héros sont des hors-la-loi violents ? J’ai lu quelque part que certains lecteurs étaient choqués que vous ne parliez pas de préservatifs dans vos histoires également.

MS : J’ai appris à ne pas faire beaucoup attention à la négativité. Ce n’est pas dans notre intérêt de s’en nourrir. Quand vous écrivez à propos de sujet tabou, évidemment, certaines personnes ne vont pas vouloir lire cela ou qui vont être choqués. Cela veut seulement dire que cette série n’est pas pour eux. Je dirai simplement que si vous ne pouvez pas garder l’esprit ouvert pour lire mes livres, il vaut mieux ne pas les ouvrir.

BM : Je suis admirative de la construction de votre histore ( je suppose d’ailleurs que les prochains livres me rendront encore plus admirative !). Avez-vous prévu toute l’histoire depuis le début, depuis la première phrase, ou pas ?

MS : J’avais un scénario vague pour l’ensemble de la série mais comme beaucoup d’auteurs, parfois, les projets les plus solides finissent rapidement à la poubelle. Les personnages commencent à avoir une vie indépendante et soudain, vous ( l’auteur) êtes simplement le passager d’une chevauchée sauvage et plutôt merveilleuse.

BM : Les lecteurs français vont bientôt faire la connaissance de Deuce et Eva. Comment pouvez-vous les présenter et nous dire un peu ce que va être leur histoire ?

Deuce et Eva forme un couple improbable et cependant, en même temps, ils sont parfaits l’un pour l’autre. Eva a grandi au milieu d’hommes comme Deuce, elle les comprend et sait comment les aimer, malgré leurs défauts. Deuce est un criminel endurci, incapable normalement d’un amour romantique réel à cause de la façon dont il a été élevé. Eva capte son attention alors qu’elle est encore une petite fille et c’est seulement parce qu’il a partagé ces moments innocents avec elle qu’il est capable de l’aimer en tant que femme. Les femmes sont des choses que l’on possède pour Deuce, et elles sont remplaçables. Mais Eva va tout changer pour lui.

BM : Depuis vos premiers livres, de très nombreuses séries sur des MC ont été publiées. Pensez-vous avoir été un modèle, uns inspiration pour les autres auteures ? Et lisez-vous d’autres séries de ce genre que vous appréciez ?

MS : En fait, j’ai honte de le dire mais je ne lis pas de romance contemporaine mais seulement des romances paranormales ou avec des éléments paranormaux ou de fantasy. La seule autre série MC que j’ai lue est celle de Nicole Jacquelyn qui est une amie proche, la série "Aces MC". Et pour la fait d’être une inspiration pour d’autres auteures MC, quel honneur ! Je ne sais pas si c’est le cas mais si ca l’est c’est génial !

BM : Sons of Anarchy, la série télé a été un énorme succès. Est-ce possible de voir un jour Deuce, Eva et tous les autres, sur un écran ?

MS : Et bien, ca serait certainement incroyable si jamais cela arrive ! Mais pour le moment, il n’y a eu aucune offre dans ce sens.

BM : Il y a de nombreuses sépculations sur vos prochains livres, le livre sur l’histoire du père d’Eva par exemple. Pourquoi est-ce nécessaire d’en savoir davantage sur lui ? A quoi pouvons-nous nous attendre après ?

Je pense qu’il est nécessaire de connaître l’histoire du père d’Eva pour mieux le connaître et grâce à cela, vous connaitrez mieux Eva. Vous verrez de nombreux personnages des deux clubs de motards ( Les "Hell’s Horsemen" et les les "Silver Demons") dans leurs jeunes années et cela donnera plus d’information sur les clubs et le rôle de chacun.

BM : Je sais que vous écrivez des romans surnaturels aussi. Projetez-vous d’autres romans dans un genre différent ? Quels sont vos projets en cours ?

MS : J’ai en effet une série paranormale publiée, "The Holy Trinity” ainsi qu’une nouvelle série, une dystopie, "Thicker than blood", le premier tome sort en janvier 2015. En fait j’ai de nombreuses surprises prévues pour 2015, cela va être une année merveilleuse et très occupée pour moi et mes lecteurs !


Blue-moon : What would you say about you in order to introduce you to your French readers ?

Madeline Sheehan : What a tough question ! What would I say about me… ? I guess I would introduce myself first and foremost as a creative person with a wild imagination who enjoys writing about the most extreme subject matters and isn’t afraid to take a reader out of their comfort zone.

BM : Your first book in French will be released in January 2015. It’s the first book in a series taking place in the heart of a Motorcycle Club (MC). It was a very uncommon subject in the romance world. How did this idea come to you ? Did a TV show such as “Sons of Anarchy” inspire you ?

MS : My inspiration for the UnDeniable series came from my love of lesser known subcultures. Unless you live the life, you really have little idea of the inner workings of such and creating my own is something I truly enjoy.

BM : A MC is not a woman’s world. I think there are three kinds of women : “old ladies”, prostitutes, and sisters, daughters, mothers...They have no official power. Do you think this kind of women can be heroine’s material in our much more feminist world ?

MS : I think any woman can be considered a heroine, no matter what type of world she exists within. The women in this series may not be considered modern women due to the fact that the men do rule, but their chosen lifestyle does not make them any less of a strong woman. This is another reason I enjoy writing about different subcultures. The structure is so very different from typical society, and who are we to judge how someone choses to live their life simply because it is different ? In my opinion, we can’t.

BM : This also a world of violence, of inner rules, sometimes in contradiction with the official law...And it’s a relatively closed world. Do you think it offers many opportunities for a romance writer ?

MS : I think any world, violent or not, has room for romance. Love and affection is something that all people, no matter how different from one another, share. And that is the very basis of these stories. That no matter what the circumstances, love will survive, and not just survive, but conquer even the darkest of demons.

BM : What do you answer when some people say your books don’t respect women or that your heroes are violent outlaws ? I read somewhere that some readers were shocked because you don’t speak about condoms in your stories also. What about that ?

MS : I have learned to pay little attention to the negativity. It’s not in best interest to feed into it. When writing about any taboo subject matter, of course there are going to be people who don’t want to read it, or who it upsets. It just means this particular series is not for them. I will say this though, if you can’t read my books with an open mind, it’s best not to read them.

BM : I’m in awe of the plot of your story and (I think I’ll be even more in awe with the future books !). Do you plan the whole plot from the beginning, from the first sentence of the first book or not ?

MS : I had the entire series loosely plotted out, but like most writers, sometimes the best laid plans go to waste rather quickly. Characters begin to take on a life of their own, take control, and suddenly you (the writer) is merely the passenger, simply along for a wild and quite wonderful ride.

BM : The French readers are going to meet Deuce and Eva. How can you introduce your heroes to the French readers and tell them a little bit what is their story ?

MS : Deuce and Eva are a very unlikely couple and yet at the same time, they’re perfect for one another. Eva has grown up around men like Deuce, understands them and knows how to love them, despite their many flaws. Deuce is a hardened criminal, virtually incapable of romantic love due to his jaded upbringing. He’s taken by Eva upon meeting her as young child and it’s only because of those innocent moments in her youth that he’s able to love her as a woman. Women are possessions to Deuce, disposable too. But Eva, she changes everything for him.

BM : Since your first books, many and many MC series have been released. Do you think you were a model, an inspiration for other authors ? And do you read other MC series and which ones did you enjoy ?

MS : I’m actually ashamed to admit it, but I don’t read contemporary romance, and actually only read romance books if they have a paranormal or fantasy element. The only other MC series I’ve read was Nicole Jacquelyn’s, a close friend of mine, Aces MC Series.

As for me being an inspiration to other MC writers, what an honor ! I don’t know if it’s true, but if it is, that’s truly amazing.

BM : Sons of Anarchy, the TV show, was a huge success. Is it possible to see someday Deuce, Eva and everybody else on screen ?

MS : Well, it would certainly be incredible if it did happen ! But as of right now there has been no offers to do so.

BM : There are many speculations about the following books, Eva’s father’s story for instance. Why is it necessary to know more about him ? What can we expect next ?

MS : I think it’s necessary to read Eva’s father story in order to get to know him better, and in getting to know him better, you get to know Eva better. You’ll see a lot of the characters from both MC’s (The Hell’s Horsemen and The Silver Demons) in their younger years, giving you more insight into the clubs and the individual roles they all play within them.

BM : I know you write paranormal books too. Do you plan to work on other books in a different genre ? What are your current projects ?

MS : I do have a paranormal series out, “The Holy Trinity”, as well as a new dystopian series, “Thicker than Blood”, the first of which is coming out in January 2015. In fact, I have a lot of surprises coming in the next year, it’s going to be a very busy but wonderful year for me and my readers !

Mots clés de l'auteur :

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016