Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > After - saison 5 de Anna Todd

mercredi 22 avril 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

After - saison 5 de Anna Todd


Date:30 avril 2015
Collection:
Edition:Hugo roman
Genre: romance contemporaine
Prix: 7,99 €

Résumé de l’éditeur

La vie n’a jamais été rose pour Tessa et Hardin, mais chaque nouveau défi auquel ils doivent faire face renforce leur amour et le lien passionné qui les unit est de plus en plus solide. Mais quand

un pan de son passé, qu’il n’aurait pu imaginé, lui est révélé, Hardin est touché au cœur. Tessa de son côté subit une tragédie. Les deux amants vont-ils résister à tant de cruauté ?

Finalement leur histoire familiale, si elle est choquante, ne semble pas très différente l’une de l’autre. Et Tessa n’est plus la douce et gentille fille qu’elle était quand elle a rencontré Hardin, pas plus qu’il n’est le cruel et sombre garçon dont elle est tombée amoureuse. Elle comprend toutes les troublantes émotions sous la carapace d’Hardin et sait qu’elle est la seule qui peut le calmer. Il a besoin d’elle.

Mais plus le passé d’Hardin resurgit, plus il est inquiet et triste, et plus il repousse Tessa et

tous les autres au loin. Tessa n’est pas sûre de pouvoir le sauver sans se sacrifier. Elle refuse de l’abandonner sans se battre, mais combattre qui : Hardin ou elle-même ?

Avis de Callixta

Et voilà le dernier opus de la saga After, ce qui amène joie et tristesse à la fois ; en effet, ce sera enfin le dénouement pour nos deux héros, Hardin et Tessa mais c’est également la dernière fois que nous les verrons se déchirer à belles dents comme dans tous les nombreux chapitres qui précèdent. Ce quatrième tome est à la fois mieux construit, plus équilibré et plus court que les autres ; C’est comme si la transformation d’Anna Todd se terminait. Celle qui s’est lancée dans l’écriture, toute seule, en racontant au fil de ses chapitres, son histoire a sans doute eu plus le temps et l’expérience de conclure son histoire. Il est évident qu’il ne faut pas lire ce dernier opus sans avoir lu les autres. Il reprend juste là où s’est arrêté l’histoire, après une révélation qui ne peut que précipiter Hardin dans de nouvelles affres.

Depuis le tome précédent, nous explorons la complexité de l’histoire des deux héros, de leur passé et notamment de leurs parents, et tout particulièrement, celles de Hardin. Nous savons maintenant beaucoup de choses qui expliquent comment ce jeune homme en est arrivé à être aussi égoïste, détruit, incapable de se contrôler. Nous avons les explications mais pas encore les solutions. Hardin ne va pas bien, pas encore, malgré tous ses efforts et par conséquent, Tessa non plus.

Dans cet ultime histoire, vous aurez les réponses à toutes vos questions, à toutes les pistes ouvertes et enfin, une nouvelle vision de Hardin. Elle sera longue à se dessiner car le côté Mr Hyde du personnage va vaillamment résister encore. C’est devenu tellement facile pour Hardin de fonctionner ainsi...Il aura donc droit à un dernier tour, en forme de bouquet final. Cela signifie qu’il vaut mieux s’accrocher car il va passer les bornes ! Et cette fois, peut-être définitivement mettre tout en l’air avec Tessa.

A seconde partie du roman va donc être la lente maturation du nouvel Hardin, mais cela, on pouvait s’y attendre mais également de la nouvelle Tessa et c’est plus étonnant. Elle paraissait tellement être une victime dans cette histoire, tellement moins mal que Hardin qu’on en oublie ses failles, ses faiblesses, ses erreurs. Elle aussi va devoir se trouver. Ce qui est intéressant aussi que l’auteure qui a suivi jusqu’alors les règles de la romance la plus classique et puritaine, typique aux Etats-unis, s’en éloigne un peu. A l’image de Tessa, qui finalement va remettre en cause tous les rêves qu’elle avait d’elle-même en adulte idéal, le modèle familial de Hardin et Tessa sera différent.

La fin du roman est juste belle, avec un épilogue à étages comme une fusée, comme si l’auteure avait eu du mal à conclure et avait encore un petit détails de plus à donner sur Hardin et Tessa, comme si les laisser partir était difficile. Pourtant, il reste beaucoup à dire car de nombreux autres personnages sont venus se greffer, tous ont, de toute évidence, leur histoire, leurs propres déboires sentimentaux et vont certainement réapparaître dans de prochains écrits d’Anna Todd. Malicieusement, elle réussit même à nous parler de Landon sans donner toutes les clés de son futur, laissant la porte ouverte à bien des conjectures.

Ce dernier livre est un peu différent, on peut reprocher aussi à la situation de basculer brutalement. Après de si longs atermoiements étalés sur simplement sept mois, soudain, le rythme du temps s’accélère et les solutions sont trouvées. Mais cela ne fait rien, on attendait depuis si longtemps de voir Hardin différent, mieux, heureux. Rassurez-vous, il le sera mais il conserve cette part de lui-même parfaitement adorable et haïssable (c’est ce qui le définit) où il a le talent inimitable de dire ce qu’il ne faut pas, de vous faire hurler de frustration. Cette saga est absolument étonnante car on peut lui faire de nombreux reproches sur les erreurs de construction, la longueur, les répétitions mais elle a une qualité indéniable, elle met en scène un grand héros et dans la romance, cela compte énormément. Anna Todd en faisant de nombreuses références à ceux de la littérature classique l’a très bien compris. Hardin, c’est Heathcliff, Mr Darcy et quelques autres en un seul homme. C’est normal que le résultat soit monstrueux et réussi ! C’est aussi un amour effrayant et fusionnel, destructeur et créateur. C’est le secret de cette saga étonnante.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016