Accueil du site > Critiques > M/M > L’Esthète, de Cecilia Ryan

samedi 28 février 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

L’Esthète, de Cecilia Ryan


Date: 24 février 2015
Collection: Kindle
Edition: Dreamspinner press
Genre: romance M/M
Prix: 3,50 €

Résumé

Lorsque le conseiller vestimentaire royal, Beau Brummell, rencontre un beau soldat lors d’un bal plein de gens qui l’ennuient à mourir, il pense qu’il ne s’agira que d’une brève liaison et de l’occasion de prouver que l’habit fait le moine. Pourtant Toby se révèle être non seulement beau, mais un amant doux et généreux, et Beau tombe rapidement sous son charme. Même si le Prince Régent le laissait auparavant s’amuser, sa jalousie le pousse soudain à émettre un ultimatum : Toby doit retourner en France ou être accusé de trahison. Sachant que Toby ne survivra probablement pas, Beau sombre dans la dépression et les dettes. Assurément, Toby et lui ne se reverront jamais…

Avis de Phalusia

Cette petite romance historique mélange de faits réels et d’imagination, et qui a pour héros Beau Brummell, célèbre dandy et conseiller vestimentaire du régent Georges n’est pas désagréable, mais souffre du style choisi par l’auteure. Le style narratif possède des avantages, il implique directement le personnage dans l’histoire qu’il raconte ce qui crée un lien intimiste avec la lectrice. En utilisant la première personne, nous sommes en lien direct avec les sentiments et les pensées de Beau Brummell qui nous conte sa rencontre avec Toby, un beau militaire dont il tombera amoureux. Il ira jusqu’à se fâcher avec son protecteur le roi Georges IV pour sauver celui qu’il aime.

Le problème c’est que ce récit en pâtit, les descriptions apparaissent trop cliniques, en complète opposition avec le style flamboyant de notre dandy et de l’époque. Il y a bien quelques notes humoristiques, mais l’ensemble est quand même assez froid, la seule note de chaleur étant Toby, ce jeune soldat qui conserve les pieds dans la réalité. C’est un récit doux amer, pas vraiment désagréable, mais déconcertant par le ton. Cependant, le respect des détails historiques et cette histoire d’amour (imaginaire certes) très romantique trouveront ses adeptes.

Mots clés de l'auteur :

Ryan Cecilia
   L’Esthète, de Cecilia Ryan
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016