Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons de Emily (...)

vendredi 6 mars 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons de Emily Blaine


Date:6 mars 2015
Collection:
Edition:HQN
Genre: romance contemporaine
Prix: 4,99 €

Résumé de l’éditeur

Envie d’un bad boy ?

Je m’appelle Abby Harper et je suis celle qui sauvera votre carrière. Mon job ? Enjoliver, camoufler, désamorcer. En bref : effacer vos faux pas, gommer vos erreurs et vous coller une auréole sur la tête. Dans mon domaine, je suis assez douée. Enfin, c’est ce que je croyais jusqu’à ce qu’on me confie le cauchemar de tout attaché de presse : Garrett McIntyre. Une gueule d’ange à la réputation démoniaque : alors qu’il était sur le point de devenir l’enfant chéri d’Hollywood, il a insulté tout le gratin pendant la cérémonie des oscars et a taillé la route, abandonnant sa carrière prometteuse. Aujourd’hui, on me demande de le faire revenir. Et j’ai comme l’impression que convaincre monsieur « j’ai été élu deux fois homme le plus sexy de l’année » ne sera pas si simple...

Avis de Callixta

Voilà le dernier né d’Emily Blaine dans vos tablettes ! Comme d’habitude, il est attendu avec impatience et le résumé, le titre et la couverture du roman sont très alléchants. Imaginez, un bel acteur d’origine irlandaise qui a sévèrement pété un câble lors des Oscars, a copieusement incendié la salle et quitté les lieux avec pertes et fracas. Depuis, plus de nouvelles et c’est le travail qui va être confié à Abby, notre héroïne, attachée de presse des stars. Elle a l’habitude des cas compliqués et de s’investir totalement ( un peu trop ?) dans son travail. En tous cas, la voilà partie...

Emily Blaine a de l’expérience et va donc nous conduire dans cette romance agréable mais qui n’est peut-être pas, selon moi, la meilleure de l’auteure. Tout repose sur ce Garrett McIntyre qu’on attend avec impatience mais un peu longtemps. Finalement, il n’est pas si bad boy que cela, Garrett, je vous laisse découvrir ce qui a motivé sa spectaculaire scène sur la scène mais il va se révéler plutôt sympa et charmant. Il est même un peu trop gentil ! Rassurez-vous, il a de très bons moments et quand il veut quelque chose et s’intéresse au cas d’Abby, il a de nombreux atouts mais il aurait pu être étincelant de mauvaise humeur et on attend un peu en vain qu’il explose encore de façon magistrale.

La romance en elle-même est assez classique et l’auteure joue assez peu sur le charme de star que pourrait avoir Garrett. C’est vraiment l’autre facette du personnage que l’on découvre. Abby est une héroïne solide, une vraie professionnelle qui va devoir lutter pour conserver cette fibre là pendant tout le roman. Elle lui tient bien tête et ne se laisse pas impressionnée.

Cette romance est plaisante, ensoleillée par la Californie, entre désert et océan. Los Angeles et le monde des acteurs, des paparazzi, ses mensonges et ses apparences trompeuses sont évoqués de façon un peu convenue. Mais cela reste très sympathique à découvrir et un bon moment de lecture dans un style que ’on connait bien maintenant, même si l’auteure choisit ici de ne pas développer ce qu’elle excelle à faire, les dialogues. Nous avons droit tout de même à quelques beaux échanges !

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016