Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > Confess de Colleen Hoover

lundi 16 mars 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Confess de Colleen Hoover


Date:7 avril 2016
Collection: New Romance
Edition:Hugo Romans
Genre: romance contemporaine
Prix: 17,00 €

Résumé de l’éditeur

Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin.

Lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’art à Dallas pour un entretien, elle s’attend à tout sauf à l’irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry.

Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne pensait.

Elle n’a qu’une solution : s’éloigner d’Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c’est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité...

Avis de Callixta

Un livre de Colleen Hoover est attendu fébrilement maintenant par tous ses fans. La petite auteure auto-éditée d’il y a quelques années publient maintenant des romans dont on peut être sûrs qu’ils ne laisseront pas indifférents. Confess ne déçoit pas, il fait partie de la catégorie plutôt YA de l’auteure, celle où elle raconte des histoires très fortes émotionnellement sur des gens fracassés par la vie.

Il est difficile de dire de quoi parle ce roman sans en révéler un peu trop, nous resterons donc très allusifs pour que vous puissiez découvrir tranquillement ce que ce livre révèle. L’idée de départ est pourtant passionnante. Imaginez un jeune artiste, c’est le héros, Owen, qui peint des tableaux inspirés par des confessions qu’il obtient d’inconnus. Ceux-ci déposent leur petit bout de vérité intime et anonyme et il illustre ce que cela lui inspire. Cette idée est très forte et va permettre de mettre en présence les deux héros, elle courra dans tout le roman. L’auteure présente d’ailleurs sous forme d’illustrations les tableaux d’Owen et c’est sans doute la raison pour laquelle il vous faut l’exemplaire papier de ce livre. Les illustrations sont bien mieux comme ça.

Owen va donc rencontrer Auburn grâce à ses œuvres. Il est sur le point d’ouvrir sa galerie, manque d’une assistante de façon urgente et va embaucher Auburn sur le champ. Commence une relation alors entre ces deux jeunes gens que le destin a rapproché. Nous ne savons alors rien de leur histoire personnelle et ce que nous croyons savoir n’est peut-être pas aussi vrai que cela ni aussi simple.

Un des grands plaisirs de Colleen Hoover est la construction de ses livres. On sent le travail, le soin qu’elle y apporte. Si l’on peut parfois deviner où l’histoire va, à force de la lire ou parce qu’on est très vigilant, on finit toujours par être surpris par une révélation, un petit bout de phrase qui surgit au coin d’un paragraphe sans qu’on s’y attende.

Il y aussi ces petits brins d’humour qui font beaucoup de bien dans ces livres si intenses. Citons les initiales du nom de Owen, OMG. Pas besoin de faire un dessin et d’imaginer le nombre de blagues que cela lui vaut. Parce que derrière la jolie écriture, la construction soignée, la description de personnages touchants et forts, il y a toujours une histoire très intense, douloureusement émouvante. Si vous avez aimé Hopeless, vous aimerez ce titre.

Alors, évidemment, on peut reprocher à l’auteure d’utiliser un peu les mêmes thèmes et astuces mais elle le fait avec tellement de grâce et de talent qu’on peut succomber facilement. Pour moi, en tous cas, cela a fonctionné même si ce roman n’est pas mon préféré mais avec Colleen Hovver, la barre est placée très haut !

C’est encore un bien beau livre qu’elle a signé ici et que vous découvrirez en français dans quelques temps.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016