Accueil du site > Critiques > M/M > Famille d’accueil, de Jaime Samms

mercredi 18 mars 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Famille d’accueil, de Jaime Samms


Date:17 mars 2015
Collection: Kindle
Edition: Dreamspinner press
Genre: romance M/M
Prix: 6,45 €

Résumé

Grandir dans des familles d’accueil a privé Kerry Grey de confiance en soi et lui a laissé peu d’espoir en ce qui concerne son avenir. Ayant dû abandonner ses études à l’université, Kerry occupe un emploi à temps partiel dans une pépinière. Son amitié avec sa patronne et l’attention qu’il porte aux plantes constituent les seuls moments importants de sa vie. Il couche avec l’homme qui l’humiliait lorsqu’ils étaient ensemble à l’école, et le jour où son petit ami l’abandonne à une fête, Kerry erre sur la plage pour noyer son chagrin dans une bouteille de scotch.

Malcolm Holmes et Charlie Stone sont ensemble depuis quinze ans. Malgré la volonté de Charlie d’accepter tacitement la domination de Malcolm dans leur lit, quelque chose manque à leur couple. Tôt un matin, ils secourent un Kerry évanoui, manquant d’être emporté par la marée, et Charlie reconnaît immédiatement une âme sœur en ce jeune homme perdu.

Lorsque le colocataire de Kerry le jette à la rue, les deux hommes l’invitent dans leur maison. Alors que Charlie et Kerry tissent des liens autour de leur passion pour le jardinage, Malcolm voit en Kerry celui qu’ils cherchaient pour compléter leur couple. Tout ce qu’ils ont à faire c’est de se dévoiler au jeune homme et d’espérer que les penchants de Kerry pour la soumission vont s’adapter à leur dynamique.

Seulement, quelqu’un cherche la moindre occasion de nuire à Kerry. Et tandis qu’il cherche le coupable, il s’inquiète pour la sécurité de ses nouveaux amis. Et si Malcolm et Charlie ne peuvent pas l’aider, leur recherche assidue du parfait troisième pourrait ne pas se terminer par la fin heureuse qu’ils avaient imaginé.

Avis de Phalusia

Belle histoire d’amour ou histoire dérangeante, Kerry a-t-il trouvé ce qu’il a recherché toute sa jeune vie ou est-il simplement utilisé par un couple lassé de leur vie à deux ? Il est difficile de le dire tellement ce récit est perturbant, du moins certains passages. Cependant, ce récit est loin d’être dénué d’intérêt, au contraire l’approche de Jaime Samms est fascinante, elle décrit minutieusement la construction de cette relation à trois, ce que Malcolm et Charlie recherchent en Kerry, ce que Kerry peut leur apporter et ce que ce couple va lui donner.

C’est une construction complexe, le récit étant divisé en plusieurs parties, plusieurs phases pour être précise dans la vie de ces trois hommes à partir de l’instant où ils vont se rencontrer. C’est un récit souvent amer, il y a peu de luminosité et de gaité dans de nombreux passages, à l’image de la souffrance que chacun d’eux porte en lui, c’est fascinant par certains aspects, frustrants à d’autres. Mal et Charlie sont ensemble depuis plus de quinze ans, ils s’aiment, mais il manque quelque chose à leur relation, un élément qu’ils ne réussissent pas à définir. Un soir, il rencontre Kerry, un jeune homme un peu perdu qui va déclencher ou plutôt révéler un sentiment chez Charlie. Celui-ci se soumet à Malcolm, cependant il n’est pas entièrement satisfait, une part de lui a besoin de posséder quelqu’un aussi. Kerry va être invité à les rejoindre, mais tout ne fonctionne pas, les trois hommes se perdent un peu plus chaque jour, la relation D/s ne marche pas, mais celle entre Mal et Charlie se désintègre un peu plus.

Tout le travail de l’auteur va être d’une précision incroyable, elle détruit complètement la relation existante de notre couple, pour reconstruire celle qui va arriver à un trio. Elle ne va pas se servir du sexe, ou très peu, non, elle joue sur l’émotion, les besoins, les sentiments. Jaime Samms fait une véritable analyse psychologique des personnages, c’est extrêmement bien fait, elle fouille en profondeur leur passé et ce qu’ils désirent vraiment. Et même si à la fin certaines réponses ne sont pas données, cela reste un excellent récit, très doux concernant la sensualité et c’est à noter, car très rare dans ce genre qu’est le ménage MM.

Mots clés de l'auteur :

Samms Jaime
   Famille d’accueil, de Jaime Samms
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016