Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > L’amour est dans le foin d’Angela Morelli

lundi 16 mars 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

L’amour est dans le foin d’Angela Morelli


Date:12 mars 2015
Collection:
Edition:HQN
Genre: romance contemporaine
Prix: 4,99 €

Résumé de l’éditeur

Et si l’amour se trouvait dans une botte de foin ?

Mais qu’est-ce qui lui a pris d’accepter ce plan foireux ? Et pire encore : pourquoi a-t-elle fait ce stupide pari avec ses copines ? Résultat, voilà que Louise est :

1) bloquée au fin fond de la campagne (celle avec de la vraie boue et des vraies bêtes) dans la maison d’une-amie-d’une-amie pour un long, un interminable mois de « vacances »

2) condamnée à une abstinence forcée (fichu, fichu pari ! et fichues copines !)

Pour une parisienne pure souche qui ne vit que pour son travail et ne connaît pas le sens du mot « repos », ce séjour s’annonce plutôt douloureux. Jusqu’à ce que deux spécimens locaux viennent troubler ses bonnes résolutions vertueuses. D’un côté, Joffrey, bel apiculteur au sourire canaille. De l’autre, Arnaud, artisan en charge des travaux de la grange, dont les manières rustres et la bougonnerie n’ont d’égal que le pouvoir ensorcelant de ses muscles. Et elle qui pensait se trouver à mille lieues de toute tentation...

Avis de Callixta

Angela Morelli sait écrire, connaît les codes de la romance et chaque début de roman promet beaucoup. Mais il y a souvent quelque chose qui cloche avant la fin. Sa dernière œuvre chez HQN ne fait pas exception.

Tout commence avec l’arrivée assez rocambolesque de Louise, Parisienne jusqu’au bout des ongles dans un petit village de la baie de Somme en Picardie. Elle a décidé de passer au vert quelques semaines dans la maison d’une amie d’une amie. Elle va ainsi prendre un peu de repos loin de Paris qu’elle adore pourtant mais elle a besoin de se ressourcer et peut-être de s’interroger sur sa vie, rythmée par un travail intense, des efforts considérables pour empêcher son corps de grossir ou de vieillir. Là, elle va rencontrer un charmant apiculteur et un beaucoup moins agréable entrepreneur, chargé de faire des travaux dans la propriété qu’elle occupe.

Rassurez-vous, ce n’est pas un trio amoureux qui débute. Louise, qui a l’habitude de céder facilement aux hommes qui lui plaisent va être un peu plus prudente avec Joffrey l’apiculteur et ne se pense pas vraiment tentée par le grognon, Arnaud. Evidemment, les choses vont se révéler plus inattendues que prévues.

Cette lecture est vraiment plaisante, le style est vif, enlevé, ponctué de dialogues entre Louise et ses amies qui sont restées loin d’elle. Leur relation, très classique dans la romance actuelle est amusante. Elles se disent tout et vous ne serez pas étonnés de savoir que l’une d’entre elles, Emilie a été une héroïne du livre précédent et qu’une autre aura probablement son aventure. L’auteure nous gratifie de notes très explicites sur la question. On lit donc plutôt le sourire aux lèvres même si certaines blagues sont convenues et que l’auteure joue avec insistance, au départ surtout sur le contraste rat des villes - rat des champs, de ses héros.

Mais voilà, un peu comme dans d’autres de ses livres, on demeure un peu sur sa faim. Louise a visiblement reçu une éducation bien stricte qui a eu un effet sur son comportement et son obsession alimentaire. Pourtant rien ne sera développé là dessus, or cela aurait conféré de la profondeur au roman. Les histoires personnelles des deux héros sont d’ailleurs largement survolées au profit de scènes de tête à tête très sympathiques au demeurant.

Et surtout, la fin est précipitée. Les héros qui se sont rapprochés peu à peu ont fini par trouver un terrain d’entente et se comprendre, vont soudain se déclarer amoureux en quelques pages avant la fin. Nous passons de tendres débuts à quelque chose de bien plus définitif bien trop vite. C’est comme si l’auteure faisait l’économie des scènes finales, celles où les héros se déclarent après une longue montée en puissance. C’est dommage, ce sont souvent les scènes les plus intenses.

Il reste donc une très agréable romance tendre et très mignonne qui a le mérite en plus de se dérouler dans un contexte bien français. Cela se lit sans effort et avec plaisir mais cela s’oublie aussi vite.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016