Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > Come to me recklessly de A.L. Jackson

samedi 11 avril 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Come to me recklessly de A.L. Jackson


Date:7 avril 2015
Collection:
Edition:NAL
Genre: romance contemporaine
Prix: 5,49 €

Résumé de l’éditeur

His heart was turned off… Until she turned him on….

Christopher Moore gave up on the idea of love years ago. Now, his life is an endless string of parties and an even longer string of girls. Enjoying the physical perks with none of the emotional mess, he’s convinced everyone that he’s satisfied—everyone but himself.

Samantha Schultz has moved on with her life. Finishing her student teaching and living with her boyfriend, she’s deluded herself into believing she’s content. But there is one boy she never forgot—her first love—and she keeps the memory of him locked up tight. She will never allow any man to break her the way Christopher did.

When Christopher’s sister and her family move into a new neighborhood, Christopher is completely unprepared to find Samantha living at the end of the street. Memories and unspent desires put them on collision course of sex, lies, and lust. But when guilt and fear send Samantha running, Christopher will have to fight for what has always been his.

Avis de Callixta

A.L Jackson avait commencé cette série avec la douloureuse histoire d’un jeune homme détruit par la mort accidentelle de sa mère. Après un duo de livres consacré à Jared et Aly, très touchants car Jared avait lentement repris goût à la vie et s’était installée dans un couple, sauvé littéralement par l’amour, voilà celui consacré à Christopher, le frère d’Aly. Il paraît au départ, moins fort et emblématique. Par rapport à son meilleur ami, il semblait épargné et bien plus heureux. Si cela est une réalité, il cache une grosse fêlure, intervenue au moment du décès de la mort de son copain et liée à Samantha, son amour d’adolescent.

La première partie du roman est un peu lente et laborieuse, même si page après page, l’histoire se déploie et prend toute son ampleur. On comprend vite que Christopher et Samantha ont eu une séparation difficile, qui ne s’est jamais refermée. Ils se retrouvent par hasard des années plus tard et tout semble aussi à vif que près de sept ans avant. Christopher est le genre de héros que l’on connaît, bien, un séducteur qui adore la fête et les sortie. Quant à Samantha, elle est intéressante car elle est issue d’une famille conservatrice, pieuse, sans excès mais qui a eu très peur des mauvaises fréquentations de leur fille adolescente. En réalité, il ne s’agissait que de Christopher. Depuis, Samantha a refait sa vie avec un ami de toujours avec qui elle vivote sans passion. C’est une fille très rangée et son éducation, sa façon de voir la vie sont très bien vues dans le roman.

Peu à peu, au fil des pages, l’émotion va grandir. AL Jackson ne ménage jamais sa peine et écrit sur le tumulte des passions, l’intensité d’une douleur, la violence des sentiments. Christopher est volcanique dès qu’il voit Samantha et elle se maitrise mal aussi en sa présence. Ils vont finir par tenter d’instaurer des relations normales entre eux, de comprendre aussi ce qui les a séparés. Là aussi, AL Jackson s’en sort très bien. Elle ne succombe pas à la facilité du malentendu qui ne s’explique pas, et tout est très simple quand cela se découvre mais également très compliqué car tout s’est brouillé.

Le tout se déroule sous le regard attentif et bienveillant d’Aly, qui conserve ce regard optimiste sur la vie et veut toujours faire resurgir la vie sur un espace qui semble brûlé pour toujours. C’est uen très beau personnage qu’on revoit avec plaisir tout comme celui de Jared mais également de leur famille et amis. Car la famille joue un rôle fondamental dans l’oeuvre de cette auteure dans ses excès, les problèmes qu’elle génère mais également ses bons côtés. La famille de Christopher, celle de Samantha sont très présentes notamment un frère de la jeune femme, gravement malade et personnage fort et mature.

Sur un sujet frôlant encore une fois le mélo, l’auteure s’en sort bien, touche sans en faire trop et construit très habilement son roman. Ce troisième tome qui paraissait partir sur des bases finalement très simples est plus complexe et bien plus touchant que prévu. Un vrai plaisir !

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016