Accueil du site > Critiques > Romantica / erotica / ménage > Beautiful Burn d’Adriane Leigh

dimanche 12 avril 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Beautiful Burn d’Adriane Leigh


Date:12 janvier 2015
Collection:
Edition:Islebook Press
Genre: romance contemporaine
Prix: 3,37 €

Résumé de l’éditeur

I’ve broken him, bent him, and burned him, and each fevered moment was worth every ounce of pain. Auburn Lawrence has loved her English teacher, Reed West, since she was sixteen. Through brainstorming stories, reading classic literature, and plenty of fiery banter, they’ve forged a bond that neither of them expected. Propelled by a chance encounter after her graduation, they discover just how deep their connection runs, but love requires more than chemistry to flourish. They spend three electrifying summer months discovering each other under a veil of forbidden passion and desperate lust before they learn that the unattainable is often destined to remain exactly that. By the time temperatures dip and snowflakes fly, their relationship will face a deep freeze that threatens to snap the bond they thought they shared, shattering their lives one secret at a time.

Avis de Callixta

Voilà une romance pas tout à fait comme les autres, tout d’abord parce qu’elle enfreint une règle tacite très forte qui est que tout est bien qui finit bien. Mais elle cumule aussi plusieurs critères des amours interdites. Nous avons droit à la rencontre entre un professeur de littérature et son élève. En réalité, le roman se déroule plusieurs années après que leur rencontre. Auburn a été l’élève de Reed, ils ont eu une intense relation purement platonique, basée sur l’attraction intellectuelle même si Reed, plus âgé, n’a jamais ignoré qu’il y avait plus. Alors que Auburn a maintenant quasi terminé ses études universitaires, elle va retrouver son professeur lors de cours d’été.

C’est une romance un peu déstabilisante qui ne m’a toujours convaincue dans les choix d’écriture de l’auteure. La totalité du roman est racontée du point de vue de Reed. C’est à la fois une excellente et difficile idée. Dans ce genre d’histoire, nous avons toujours droit en général au point de vue de la jeune héroïne subjuguée par la prestance intellectuelle et plus de son prof, il est beaucoup plus rare d’avoir seulement l’avis du prof en question. C’est donc intéressant, ne serait-ce que pour cela. Mais, parfois, c’est très frustrant car Reed fait des choix et nous laisse souvent dans l’ombre quant aux réactions de son héroïne. Même chose aussi sur le choix de démarrer le livre lors des retrouvailles des deux héros et de faire démarrer une relation presque immédiatement, comme si les années n’avaient pas passé. Nous sommes un peu privés de la montée toujours torride des sentiments dans ces relations interdites.

Le reste est plus classique du moins jusqu’à la fin. Reed est vite subjuguée donc par Auburn qui l’a toujours aimée et est donc ravie de commencer une liaison avec lui ; Encore empêtrée dans un mariage qui n’en finit plus de se défaire, Reed n’est pas totalement disponible et si leur relation demeure tabou, elle l’est beaucoup moins qu’avant puisque tous deux sont adultes maintenant et que leur relation prof/élève sera cantonnée à un été. Il n’en reste pas moins que cette partie est très réussie, dense, tendue, très sensuelle. Le style de l’auteure est alors totalement convaincant.

Il reste à négocier le final qui demeure surprenant et donne l’impression d’une fin accélérée. Cela donne tout de même un bon livre de ce genre et sur ce thème, qui ne ressemble pas vraiment aux autres.

Mots clés de l'auteur :

Leigh Adriane
   Beautiful Burn d’Adriane Leigh
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016