Accueil du site > Glossaire > Interviews > Interview de Christina Lauren

mardi 5 mai 2015

Partager :

facebook

twitter

Publicité :

Interview de Christina Lauren

BM : Nous nous étions déjà rencontrés, il y a deux ans, au moment de la sortie du premier tome de votre série, Beautiful Bastard, comment se sont déroulées ces deux années pour vous ?

C et L : Ca a été complètement fou ! En 2013, nous travaillions toutes les deux encore. En 2013, nous avions écrit deux livres Beautiful Bastard et Stranger, mais cette année-là, nous avons écrit Beautiful Bitch, Sex Bomb, Beautiful player, Beautiful Beginning et Sweet Filthy Boy... Comme nous travaillions encore à plein temps, c’était juste de la folie ! Et nous nous sommes alors arrêtées de travailler à la fin de cette année-là et je pensais que ça serait plus facile mais là, nous avons commencé à voyager sans arrêt pour la promotion des livres. Je pense que 2015 est la première année où ça va aller mieux. Nous allons écrire des livres, voyager un peu... mais ralentir un peu ! Ca va être merveilleux !

BM :Quelles autres choses ont changé dans votre vie ?

C et L : Pas grand chose, en fait. Nous sommes plus souvent loin de chez nous. Nous vivons toujours au même endroit. Les choses sont toujours pareilles. Nous avons juste une carrière différente et je veux dire par là qu’écrire des livres est merveilleux. Ca a été un passe-temps pendant si longtemps et vivre de l’écriture maintenant est comme un rêve devenu réalité. C’est un cliché mais c’est vrai !

BM : Il y a deux ans, vous m’aviez dit que vous ne pouviez pas imaginer écrire séparément ; c’est toujours vrai ?

C et L : Oui. Evidemment c’est stressant d’écrire à deux car vous savez quand vous écrivez que quelqu’un fait exactement la même chose au même moment. Il faut discuter avec l’autre de choses super « excitantes » et parfois de choses beaucoup moins « excitantes ». Mais en fait écrire est toujours un exercice solitaire et personne n’est aussi ravie que vous quand vous écrivez quelque chose. Mais dans notre cas, il y a toujours une autre personne exactement au même niveau que vous. Et c’est bien aussi d’avoir quelqu’un pour discuter de ce que l’on fait, de parler d’un problème qu’on rencontre en écrivant. C’est super amusant. Nous sommes toujours deux, nous formons une petite équipe !

BM : Donc nous ne pourrons jamais lire un livre écrit par seulement une de vous ?

C et L : Je n’aurais aucun problème si jamais cela arrivait. Mais non, il n’y a aucun projet de ce genre pour le moment.

BM : Que pouvez-vous nous dire à propos du film Beautiful Bastard ?

C et L : Le script est terminé depuis près d’un an. La scénariste a travaillé sur le film, il y avait des éléments qui ne nous plaisaient pas mais la production attendait la sortie de Fifty Shades. Ca y est, le film est sorti avec le succès que l’on sait et nous allons probablement retravailler un peu sur ces éléments. Je pense que le script est bien mieux maintenant et les choses sont donc en cours. Nous ne pouvons pas trop parler des détails mais oui cela avance.

BM : Vous étiez très impliquées dans la fabrication du film ?

C et L : Oui, tout à fait, dans le script. Il est très amusant. Je pense qu’elle a fait un très bon boulot, elle a bien compris notre humour et le côté sexy du roman. Mais je pense que nos « voix » étaient nécessaires C’est pour cela que nous avons voulu réécrire certaines choses pour que ça donne bien l’impression que ça venait de nous.

BM : Savez-vous quel sera le casting ?

C et L : Nous ne savons pas encore. C’est la prochaine étape. Nous avons vraiment envie de partager cela avec tout le monde...

BM : Vous allez participer au casting ?

C et L : Je pense que nous participerons aux discussions, oui. Et nous avons notre propre opinion sur la question ! Nous avons des idées mais ce qui risque de se produire c’est qu’ils vont nous donner une liste de noms. Nous regarderons tout cela et nous donnerons nos préférences !

BM : Avez-vous vu Fifty Shades of Grey ? Qu’en avez-vous pensé ?

C et L : Oui, c’est une bonne adaptation du film. On voit qu’ils ont mis l’argent nécessaire. C’était très bien. Dakota Johnson était vraiment géniale. Elle a donné beaucoup de vie au personnage. Je ne m’attendais pas à ça , je l’avais déjà vu à la télévision et quand je l’ai vu dans le rôle, je me suis dit : ah oui, très bien.

BM : Nous attendions tous Christian...

C et L : Jamie, Jamie Jamie... Mais bon...il n’était pas Christian ! Dakota a pris toute la place !

BM : Votre dernier livre Beautiful Secret vient de sortir. Il était surprenant car il est différent. Niall est un héros inhabituel. C’est ce que vous vouliez ?

C et L : Oui, c’était d’ailleurs un peu effrayant car nous ne savions pas comment nos lecteurs allaient réagir. Nous avons des gens qui sont pro-Bennett, d’autres qui sont pro-Max, le problème était de savoir s’il y aurait des pro-Niall ! Nous avons beaucoup travaillé sur ce personnage qui a grandi dans l’ombre de Max, il est différent, bien plus discret que lui. Nous voulions que tous les héros soient différents. Nous n’avions pas encore exploré ce type de personnalité, plus réservée émotionnellement. Bennett l’est aussi mais de façon différente, Niall est peu sûr de lui.

BM : C’est inattendu car vos héros sont en général sûrs d’eux...

C et L : C’est amusant car nous étions très inquiètes que les lecteurs disent, ce n’est pas pour nous mais en réalité beaucoup d’entre eux ont dit que c’était leur livre préféré. Evidemment, certains préfère Will ou Bennett mais beaucoup aiment Niall.

BM : Vous avez également écrit un premier tome d’une nouvelle série, Wild Seasons et dans ce premier opus, le héros, Ansel est français et Paris est superbement évoqué dans ce livre. Comment avez-vous réussi cela ?

C et L : Merci ! Nous avons eu l’idée de ce livre lors de notre premier séjour ici, il y a deux ans. C’était le premier voyage de Christina hors des Etats unis et seulement la seconde fois que je venais à Paris. C’était notre premier voyage pour la promotion du livre et nous étions émerveillées, les yeux écarquillés. C’était magique, on arrêtait pas de parler aux gens et nous avons rencontrés une jeune femme qui venait de Californie et vivait à Paris. Elle nous a raconté qu’elle avait rencontré un Français et qu’elle s’était installée ici. Ca a commencé comme ça. On avait envie d’écrire un livre sur la France car nous ressentions une connexion avec ce pays. Mais nous avions d’autres livres à finir avant. Quand nous avons pu nous lancer, nous l’avons fait mais nous étions terrifiées de ne pas parvenir à rendre la magie du lieu mais... nous sommes très fières de ce livre. Vous savez pour des Américains, rencontrer un homme en France et le suivre est l’une des choses les plus romantiques au monde ! Beaucoup d’Américains ne sont jamais venus à Paris et beaucoup nous ont dit qu’ils avaient l’impression d’être à Paris en lisant le roman. Et Margot, notre traductrice a lu une première version du livre et elle nous a aidées. Elle nous disait : « ça, ça ne va pas, ça non plus... »

BM : C’est très bien parce que ça sonne juste, ce n’est pas cliché...

C et L : Oui, tout est vrai comme par exemple, le trafic dans Paris...c’est terrifiant pour nous !

BM : Sur quels livres travaillez-vous actuellement ?

C et L : Nous venons de terminer les deux tomes de Wild Seasons. Le second devrait arriver en France en octobre 2015. Et Sexy Liar, le troisième devrait être là en 2016. Je pense que ces livres seront bien plus proches des livres habituels de Christina Lauren, c’est amusant, rigolo et sexy. Sinon nous sommes entre deux contrats et nous apprécions d’avoir un peu plus de temps !

Mots clés de l'auteur :

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016