Accueil du site > Critiques > M/M > Le Ranch de Willow Spring, tome 4 : Chad, de Laura Harner

mercredi 27 mai 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Le Ranch de Willow Spring, tome 4 : Chad, de Laura Harner


Date: Mai 2015
Collection: Kindle
Edition:Hotcornerpress
Genre: romance M/M

Résumé

Pour Chad Ollom, se retrouver au ranch Willow Springs après que sa carrière d’enseignant a été détruite l’année précédente est une leçon ironique, considérant qu’il avait juré de ne jamais approcher tout ce qui était lié aux chevaux et aux cow-boys après une chute qui avait failli lui coûter la vie quand il était enfant. Maintenant, avec un nouveau but dans la vie, Chad envisage d’amener des enfants malades au ranch pour une célébration spéciale.

Le cow-boy de rodéo vieillissant Jesse Duran vit la vie huit secondes à la fois, et que ce soient des chevaux sauvages ou des hommes, il les monte et en descend avant que quelqu’un ne soit blessé. Quand il lui est nécessaire de faire une pause et qu’il se retrouve au ranch Willow Springs, les fesses alléchantes d’un enseignant distant reconverti en entrepreneur pourraient bien être un défi assez intéressant pour l’occuper pendant une semaine ou deux.

Alors que l’attraction se confirme, les limites personnelles commencent à s’effriter, et la frontière entre le séducteur et le séduit commence à s’estomper. Lorsqu’une série d’attaques contre le ranch passent du sabotage à l’incendie criminel, Jesse propose son aide. Mais quand Chad est forcé de faire un retour dans son passé pour faire face à des accusations de molestations, les hommes du ranch Willow Springs se demandent si Jesse soutiendra Chad ou s’il le laissera tout simplement tomber.

Avis de Phalusia

La série le Ranch de Willow Spring est le genre de lecture agréable qui vous fait passer une heure ou deux sans vous prendre la tête. Sans être extraordinaire et utilisant le quasi même scénario chaque fois, vous finissez par apprécier de retrouver ces cowboys un peu particuliers qui arrivent dans un ranch pour y trouver leur part de bonheur. Il est vrai que ce ranch entièrement gay peut faire sourire, mais n’oublions pas que nous lisons de la romance MM donc c’est un cliché un peu logique. De plus, même si cela ne semble pas apparent à première vue, derrière chaque romance légère de ses tomes, Laura Harner aborde un sujet sensible. Ce n’est peut-être pas développé en profondeur, cependant des petites touches sous-jacentes derrière les dialogues assez simples font leur apparition et apporte un peu de profondeur à ces récits détentes.

Avec Ty, était abordé le stress post-traumatique que subissent de nombreux soldats, avec Holden c’était la relation multiraciale et avec Chance c’était le fameux Don’t ask Don’t tell qui a sévi durant de nombreuses années dans l’armée Américaine qui se trouvait sur la sellette. L’histoire de Chad Ollom pointe du doigt les nombreux enseignants qui à cause de leur orientation sexuelle se retrouvent interdit d’exercer par une minorité bien-pensante. Chad est le jeune homme qui a subi des violences dans le passé de son père, il a une peur maladive des cowboys et des chevaux, sur le ranch de Cass il enseigne au fils d’Holden et il travaille sur un projet pour accueillir des enfants malades.

Il ne peut plus enseigner dans les écoles traditionnelles à la suite d’un problème dont il a été innocenté d’ailleurs, solitaire, l’arrivée de Jesse va le bouleverser complètement. Jesse est beaucoup plus âgé, il atterrit au ranch Willows à cause d’un ami médecin qui pense que ce repos forcé va l’obliger à faire face à la réalité : Jesse est trop âgé et abimé pour continuer à faire des rodéos. Bon, rien de surprenant ne va suivre, les deux hommes vont avoir une aventure et celle-ci finira par un happy end.

Honnêtement, ce tome est plus convenu que les précédents, Jesse et Chad sont mignons, mais ils sont loin d’avoir le charisme des héros des autres tomes, nous attendions peut-être trop du personnage de Chad. C’est un héros sans surprise, et c’est un peu le même souci avec Jesse, le cowboy vieillissant, si l’on fait exception de l’enquête sur Chad, franchement il y a peu d’action dans le récit. Ce volume d’ailleurs pourrait se lire à part sans problème, il n’apporte pas grand-chose à l’intrigue démarrée depuis le début.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016