Accueil du site > Critiques > M/M > Le Miroir de ses désirs, de Victoria Lace

jeudi 28 mai 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Le Miroir de ses désirs, de Victoria Lace


Date:11 mai 2015
Collection: Kindle
Edition: Amazon media
Genre: romance MM
Prix: 3,19 €

Résumé

À New York, Will Dancy prépare son doctorat de littérature anglaise. Mais le jeune professeur a des dettes et risque de se retrouver à la rue. Son meilleur ami, un avocat gay, lui propose une solution pour gagner beaucoup d’argent en une nuit : vendre sa virginité homo à un Club très fermé lors d’enchères privées. À bout de ressources, Will accepte. Lors d’un entretien préalable, il croise le regard de Malcolm, un membre du Club. Troublé, il se demande si cet homme à la fois étrange et attirant enchérira pour être son initiateur...

Une histoire d’amour passionnée sur fond de BDSM et de miroirs dans un Club très spécial entre un jeune homme timide et un homme au lourd passé.

Avis de Phalusia

Pour être honnête en dehors de ces courts one-shot, la prose de Victoria Lace n’était pas vraiment notre tasse de thé, qu’elle écrit seule ou avec son acolyte Julia Morgan. Cependant, ses histoires érotiques masculines ne sont pas désagréables, elle essaye toujours, sans faire une intrigue complexe, de donner à ses lectrices et lecteurs une histoire. Alors, grosse surprise lorsque nous avons vu apparaitre ce récit, beaucoup plus long que d’habitude, avec une idée de départ originale, et deux personnages masculins qui changent de ceux que l’auteure a l’habitude d’exploiter.

C’est une romance (eh oui le terme est exact) contemporaine, avec des scènes de sexe, mais ne vous fiez pas au résumé, nous sommes loin du BDSM pur et dur, le récit abordant plutôt l’exhibitionnisme public et la soumission soft. Will est un jeune homme de vingt-six ans, qui prépare sa thèse pour valider son doctorat et ainsi enfin obtenir un poste de titulaire. Malheureusement, une histoire de paperasserie administrative retarde sa bourse et il se retrouve à court d’argent, c’est son ami Brian qui lui trouve la solution : vendre sa virginité masculine. Nous avons apprécié la personnalité de Will, il est hétéro certes, mais n’a pas d’apriori sur l’homosexualité, il est même curieux à ce sujet. Si au départ, la proposition de Brian ne l’enchante guère, c’est sa gentillesse profonde qui va le faire basculer, il ne veut pas demander à ses parents ni à sa logeuse le moindre argent. Un regard échangé lors de son entretien pour la vente aux enchères va le convaincre définitivement.

C’est un récit extrêmement sensuel, mais pas seulement, nous suivons Will également sur son lieu de travail, avec son ami Brian. Victoria Lace a fait de gros efforts pour développer le personnage de Will, celui de Malcolm un peu moins, mais nous en trouvons l’explication dans le dernier chapitre. Elle a aussi fait un vrai travail sur la relation entre les deux hommes, pour éviter de tomber dans la facilité après la fameuse perte de la virginité. La nuit que Will et Malcolm passent ensemble n’est pas la finalité du récit et ça, c’est nouveau pour cette auteure, et cela prouve qu’elle est capable de construire une véritable histoire. Ces scènes sensuelles sont toujours aussi bien écrites, le style fluide, une pointe d’humour, alors oui il reste quelques imperfections, cependant c’est une très sympathique romance MM et qui marque une évolution très nette de cette auteure pour notre plus grand plaisir.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016