Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > 21 stolen kisses de Lauren Blakely

mercredi 3 juin 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

21 stolen kisses de Lauren Blakely


Date:26 mai 2015
Collection:
Edition:Bloomsbury Spark
Genre: romance contemporaine
Prix: 2,65 €

Résumé de l’éditeur

When I first met him I resisted. Like any forbidden love, I told myself he was a crush, and it would pass. That was a lie. It never faded. And I never expected he would fall for me just as hard.

There were so many reasons that should have kept us apart, least of all, the decade that separated us. Growing up in New York City, I learned early on that love is a double-edged sword. Love broke up my parents, love took away my friends, and love — the big, intense, never-been-like-this-before love — landed me in therapy. Now I’m heading to college, and it’s time to give love a clean slate again. But, can I really start over when he’s still in my life ? Because the one man I’ve always wanted, is also the only guy I absolutely can’t have... And he wants me just as fiercely.

Can I settle for anything less than the love of my life ?

Avis de Callixta

Pour celles qui lisent régulièrement Lauren Blakely, vous serez sans doute étonnés par ce livre qui, s’il se déroule dans un milieu qu’elle affectionne, aborde un sujet différent qu’elle traite aussi de façon inhabituelle pour elle. Cela donne un roman un peu désarmant mais intéressant.

Quand le livre commence les deux héros sont déjà amoureux et l’on comprend vite que c’est quelque chose de définitif. Kennedy est encore très jeune et la fille d’une auteure d’une série télé à succès. Elle est à quelques semaines de son dix-huitième anniversaire et amoureuse de l’agent de sa mère. Noah a seulement vingt-cinq mais par rapport à son âge c’est beaucoup et pas forcément bien vu par la société. Kennedy et Noah ont donc pris avec difficulté leurs distances mais c’est très difficile à maintenir.

La suite est prévisible mais superbement racontée et surtout si la romance est au centre de cette histoire, les difficultés psychologiques et personnelles de Kennedy. Elle a toujours été prise dans la vie privée de sa mère même sa vie intime ce qui a considérablement troublé la jeune femme y compris dans ses propres relations. Obligée de mentir, de cacher ce qu’elle a su parfois sans le vouloir du tout, elle se sent coupable des actions de sa mère même face à son propre père. Kennedy souffre et aborde la vie de façon un peu distante et rêveuse. Elle est jeune, idéaliste et très romantique. Cela est tout à fait cohérent avec son âge et sa difficulté à devenir adulte.

Noah est un peu plus extérieur à l’histoire. C’est un jeune homme adorable, qui va faire son possible pour aider Kennedy. Il parle parfois dans cette histoire mais il est un brin lointain. Il est le grand amour de Kennedy, patient, pas vraiment proche des autres types de héros. Comme Kennedy, il est fan de comédies musicales traditionnelles de Broadway. Pas très viril pour un héros mais cela passe très bien !

L’autre héroïne de cette histoire est sans doute la comédie musicale et même la ville de New York, elle-même. L’auteure situe souvent ses histoires dans le monde du spectacle de la côte est des USA, elle évoque aussi beaucoup New York ici, que Kennedy sillonne en vélo. Sans que le ton soit le même du tout, il y a une petite impression d’Amélie Poulain dans cette romance avec cette jeune femme un peu décalée, romantique et à bicyclette.

C’est cela qui fait le charme de cette histoire très jolie, émouvante souvent et délicieuse si l’on parle de la romance. C’est sensuel avec beaucoup de tension sexuelle ( ah les jeux de Kennedy avec les chemises de Noah...), mais avec peu de scènes explicites, et c’est très bien comme ça. Une jolie romance, douce, sensible comme on les aime.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016