Accueil du site > Critiques > Littérature jeunesse > Les étoiles en moi de Andrea Seigel et Brent Bradshaw

lundi 8 juin 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Les étoiles en moi de Andrea Seigel et Brent Bradshaw


Date:11 juin 2015
Collection: New Way
Edition:Hugo Roman
Genre: roman YA
Prix: 16,00 €

Résumé de l’éditeur

Je vous présente Magnolia ! Son père est mort, son petit-ami l’a larguée pour s’investir davantage dans sa passion du surf, et sa mère est en dépression à force d’être rejetée des castings pour le nouveau show télé des ménagères... Tout ce que Magnolia cherche, c’est elle-même. Et voici... Ford ! La moitié de sa famille est en prison. L’autre devrait sans doute l’être également. Il vivote grâce à un petit boulot chez un disquaire, et son frère a revendu sa guitare pour quelques pièces. Tout ce que Ford veut, c’est une autre vie. Et Ford rencontra Magnolliia... Quand les deux adolescents sont castés pour Spotlight, la nouvelle téléréalité de concours de chant, ils voient dans cette aventure la possibilité de repartir de zéro. Avec les autres candidats, ils vivent tous ensemble dans une maison à Hollywood et chantent du matin au soir. Jusqu’à ce qu’ils tombent amoureux. Mais leur amour peut-il vraiment être sincère, face à des caméras qui espionnent chacun de leurs mouvements ? Et que faire de leur passé, qui les rattrape plus vite qu’ils ne l’auraient voulu ?

Avis de Callixta

Ce roman partait avec un handicap pour moi. L’histoire se déroule dans le milieu de la télé-réalité américaine, pas de quoi me passionner et si les deux auteurs sont de façon évidente très au courant de ce dont ils parlent, ce contexte n’a rien d’attirant pour moi. Ceci dit, le roman est réussi, pose quelques questions intéressantes même si on n’évite pas des platitudes et longueurs.

Le roman tient surtout grâce aux deux héros. Magnolia a été présentée par sa mère, à son insu, au casting d’un nouveau concept sorte de mélange entre la star academy et d’autres émissions où les candidats sont enfermés dans une somptueuse maison. L’autre héros est aussi membre du casting. Ford a lui misé beaucoup dans cette émission. Issu d’un milieu très défavorisé et flanqué d’une famille genre Dalton, qui passe son temps en prison, il n’a que peu de chance d’échapper à la misère et à la justice. Magnolia et Ford vont se croiser, se remarquer et converger l’un vers l’autre au milieu du cirque qu’est ce genre d’émission.

La romance est bien présente dans ce roman mais elle est à la limite, moins importante que la maturation des deux héros tous deux âgés de dix sept ans et en pleine recherche sur eux-mêmes. Magnolia aime chanter mais ne sait pas trop quoi faire de sa vie et Ford y voit plus une planche de salut qu’un métier. Les courts mois de l’émission serviront à trouver ce que chacun veut et cela est très bien vu, écrit de façon sensible et intelligente. Peu à peu, on se laisse émouvoir par ces deux adolescents qui tombent amoureux et s’affirment devant leur famille. Ils deviennent adultes avec un grand message, certes assez classique, qui dit que finalement rien n’est simple, ni manichéen dans la vie et que tout est dans la nuance. Si c’est banal c’est néanmoins vrai et la façon dont cela est démontré est intéressante.

Evidemment, les coulisses de ce genre d’émission sont très présentes avec là aussi un message facile à décoder : tout est factice et une histoire d’argent. Ces très jeunes gens lancés comme des savonnettes dans le monde des media deviennent des stars en quelques heures, aussi vite oubliées qu’elles sont apparues. Parmi les dix candidats, en dehors des héros, il y a d’autres spécimens qui ne sont pas sans rappeler d’autres étoiles filantes de la télé américaine et de la télé réalité. Ce contexte peut intéresser surtout qu’il y a fort à parier que les auteurs s’appuient sur des exemples véridiques. Cela induit aussi quelques longueurs car les stratégies diverses des producteurs pour capter plus de public et gonfler les audiences ne passionnent pas tout le monde.

Ce roman est donc plutôt une bonne surprise et même si vous êtes autant que moi rebutés par le milieu de la téléréalité, vous pourrez découvrir surtout les deux trajectoires de Magnolia et Ford, ils sont très attachants et illustrent bien les adolescents d’aujourd’hui, au moins, une partie d’entre eux, dans leur quête de maturité et de l’âge adulte.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016