Accueil du site > Critiques > Fantastique - fantasy > Obsession de Jennifer Armentrout

mardi 18 août 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Obsession de Jennifer Armentrout


Date:10 juin 2015
Collection:
Edition:J’ai Lu
Genre: romance paranormale
Prix: 13,00 €

Résumé de l’éditeur

Serena Cross était restée scpetique lorsque sa meilleure amie avait assuré que le fils du sénateur trempait dans un étrange complot. Après l’exécution de cette dernière sous ses yeux, le doute n’est plus permis : elle aussi est menacée. Mandaté par le Département de la Défense, Hunter est chargé de veiller à sa sécurité. Sa particularité, hormis le fait qu’il soit imbuvable mais irrésistible ? Ce chasseur redoutable possède des "aptitudes" qui le rendent tout à fait capable de rivaliser avec les ennemis de Serena. Entre eux, la tension est immédiate, et leurs échanges tantôt glaciaux, tantôt électriques. Mais si Hunter connaît le dossier de Serena par cœur, celle-ci ignore tout de son protecteur... notamment qu’à ses côtés, elle court peut-être un plus grand danger encore.

Avis de Callixta

Pour les amateurs de la série Lux de Jennifer Armentrout, voilà un joli cadeau qui ne résoudra pas votre envie de lire la suite de la série mais vous plongera dans le même monde avec deux héros plus matures qui vont donc partager des moments intimes bien plus chauds que ceux de la série prévue initialement pour un public plus large et plus jeune. Il n’est pas nécessaire de connaître la série avant de se lancer dans celui-là et il n’est pas non plus indispensable pour la série Lux.

Hunter est est un Arum en liaison avec le gouvernement américain qui va se retrouver avec la tâche de protéger une fragile humaine Serena qui s’est trouvée au mauvais endroit au mauvais moment et a appris l’existence des extra-terrestres en même temps qu’elle perdait sa meilleure amie. Serena est une cible pour les Luxens, ennemi des Arums et sa situation est très précaire pour de nombreuses raisons. Hunter n’est pas du genre nounou. Il est arrogant et agit comme un Arum c’est à dire qu’il ne fait pas dans les sentiments ni la solidarité.

L’auteure se sort très bien de la difficulté de créer un roman qui se rattache à une série : vous n’apprendrez pas grand chose de ce monde et croiserez quelques personnages sans savoir de quoi il retourne, sauf l’essentiel Les Luxens et les Arums se font une guerre qui a débordé sur la terre. Ce n’est pas un monde hyper élaboré, les éléments sont simples mais très efficaces et cela fonctionne au mieux entre les personnages. Ici, élément supplémentaire, c’est l’attraction sexuelle qui va attirer Hunter. Il est parfait en alpha, grognon, arrogant et sûr de lui qui se sent glisser de plus en plus dans les sentiments, ce qu’il n’avait jamais envisagé. Serena, qui est fragile par définition puisqu’elle est humaine lui tient tête.

La première partie du roman est surtout centrée sur l’alchimie grandissante des deux personnages et la seconde reprend un peu plus d’action. Et c’est franchement réussi même si cela n’est pas follement original et qu’on a lu mieux y compris sous la plume de cette auteure. L’opposition entre les deux héros est parfaite, l’histoire a un scénario simple mais efficace.

C’est donc un de ces romans de pur plaisir écrit par une auteure qui maitrise particulièrement ces histoires où les deux héros développent leur relation sentimentale, le contexte paranormal apportant juste ce qu’il faut de tension et de suspense. Rien de révolutionnaire ni de très créatif mais un excellent moment de lecture. Quant à la suite de la série Lux, elle est annoncée pour fin août.

Avis de Terry

Dans Obsidienne nous avons découvert les Luxens et leurs ennemis les Arums : les uns lumières, les autres ombres, les premiers évidemment « gentils » et les autres des assassins. Avec Obsession l’auteur change de point de vue et développe l’idée qu’il s’agit finalement d’une vieille guerre ancestrale dans laquelle il n’y a aucun bon côté. Si les Luxens apparaissent comme magnifiques et sympathiques ils n’en sont pas moins des conquérants sans pitié, et les Arums capables de bons sentiments…

L’héroïne du roman était au mauvais endroit au mauvais moment, témoin du meurtre de son amie par un Luxen elle détient des informations mettant en danger des hommes de pouvoir. Le gouvernement va la cacher sous haute protection en la laissant avec Hunter : un Arum.

L’histoire est un huis clos qui n’a rien d’exceptionnel entre la fragile humaine, et son garde du corps. Ici il s’agit d’un extra-terrestre mais nous avons pu lire au cours de ces dernières années bien des dérivés suivant la mode du moment : vampires, démons, loups-garous…et toujours le même schéma. Elle a l’air fragile mais ce n’est pas le cas et s’attache le héros qui devient meilleur. Quoiqu’il en soit c’est surtout le moyen pour l’auteur de décrire des situations sensuelles ou carrément « hot », avec une tendance pour les rapports de dominants à soumis (dans l’air du temps donc). Ces scènes remplissent le roman, et seraient efficaces sans les continuelles vulgarités de Hunter. Certes, on peut comprendre qu’il se lâche sous le coup de l’émotion et manque de vocabulaire, mais les : « putain de merde fait chier » à longueur de page et donc au moment les plus croustillants ont quelque chose de réfrigérant. La mission n’est donc pas remplie.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016