Accueil du site > Critiques > Romantica / erotica / ménage > Secrets diplomatiques - La Société - 9 de Angela Behelle

mardi 8 septembre 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Secrets diplomatiques - La Société - 9 de Angela Behelle


Date:9 septembre 2015
Collection:
Edition:La Bourdonnaye
Genre: romance érotique contemporaine
Prix: 6,99 €

Résumé de l’éditeur

Après plusieurs semaines de coma, Natalia ouvre les yeux sur le plafond blanc d’un hôpital. Son corps ne présente plus que de légères traces du terrible accident dont elle a été victime. Dans sa tête, en revanche, règne le chaos.

Si ses parents s’accommodent visiblement de cette situation, deux hommes sont cependant déterminés à ce qu’elle rassemble au plus vite les bribes de sa mémoire défaillante.

Le premier se présente comme étant son frère, Vladimir. Le second n’est autre qu’un certain Alexis Duivel.

Avis de Callixta

Le neuvième tome de La Société c’est déjà un peu un goût de fin puisque cette saga ne comportera que dix volumes. On sent depuis quelques livres que le fil rouge de la saga, cette Société et ses ramifications évoluent et interrogent, ce neuvième opus va encore aller un peu plus loin.

Ne ménageons aucun suspense, ce neuvième tome est encore une réussite et aussi, ce qui est plus remarquable encore, une surprise. L’un des défis à relever lorsqu’on écrit une saga si longue est de ne pas se répéter, on peut d’ores et déjà dire que c’est le cas. Angela Behelle surprend toujours et n’est pas forcément là où on l’attend. Et ce qui frappe ici, c’est la qualité de conteuse d’Angela et la façon magistrale dont le roman est construit.

Car tout est très mystérieux. Talia est une jeune femme qui va se réveiller après une longue période de coma et amnésique. Soignée en Suisse, elle va être prise en charge par son frère pour terminer sa convalescence et pour gérer son retour dans son monde. Pas facile quand on est amnésique et que tout ce que l’on sait de sa vie a été dit par les autres. Talia était une brillante étudiante de Sciences Po. Elle a été victime d’un accident, elle va reprendre sa vie, tout simplement. Peut-être.

L’intrigue est alors double. Talia ne sait rien de ceux qui l’entourent et va découvrir auprès d’elle Vlad, son frère. Ils sont d’origine russe, ses parents sont loin, Vlad a une place importante dans sa vie, très importante. Quels rapports avait-elle avec ce frère oublié ? Qui est-il ? Peut-elle lui faire totalement confiance, pourquoi est-elle si troublée ? Ne serait-ce que par cet aspect, le roman est passionnant. Vlad est l’un des mâles que l’on croise dans La Société, mystérieux, séducteur, complexe, pas forcément simple. Un pur délice. Talia est particulièrement vulnérable et tous les atouts qu’elle a dans la vie, son intelligence, sa culture ne la servent que partiellement dans ses problèmes.

L’autre mystère est ce qui s’est produit et qui a conduit Talia à l’hôpital. Alors que le mystère qu’est sa vie s’éclaircit, celui de son accident, apparemment simple, s’épaissit. Quand je vous disais que c’était somptueusement construit...

Cette lecture est donc parfaite, captivante à souhait. Et comme je le disais aussi, ce n’est pas tout à fait le même livre que les huit précédents opus, eux-mêmes très variés. La sensualité est omniprésente, sulfureuse, dangereuse. On a peur pour Talia et peur de comprendre ce qui se produit. Rassurez-vous, vous êtes entre de bonnes mains. Angela Behelle joue avec les limites à la perfection. Il y a peut-être moins de scènes de sexe à proprement parler, surtout dans la première partie mais c’est juste ce qu’il fallait. C’est aussi le talent d’une auteure de ne pas céder à la tentation de multiplier ce genre de scènes quand on écrit de l’érotique. Quand elles arrivent par contre, elles sont parfaites.

Et puis, un épisode de La Société ne serait pas ce qu’il est sans un petit passage d’Alexis. Il ne manque pas ici !

La fin est peu différente aussi de ce qui précède. Si vous avez droit à une fin claire pour nos deux héros et la levée de beaucoup de mystère, on sent bien que le dixième tome aura beaucoup à révéler. La fin approche. Dommage et tant mieux. Une chose est sûre : ce tome à peine terminé, vous allez trépigner pour lire le suivant.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016