Accueil du site > Critiques > M/M > Tu assumeras tes désirs - Red Room - 4 , de Lynda Aicher

lundi 31 août 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Tu assumeras tes désirs - Red Room - 4 , de Lynda Aicher


Date:1 septembre 2015
Collection: Kindle
Edition:Harlequin
Genre: romance M/M
Prix: 5,49 €

Résumé

La confiance est un don, le sexe un jeu, l’amour une brûlure

J’ai envie de toi… Quand les mots qu’il s’est toujours interdit de prononcer franchissent ses lèvres, Rock ne ressent pas la panique à laquelle il s’attendait, mais plutôt un étrange sentiment de bien-être et… oui, une folle excitation. Car l’homme qui lui a arraché cet aveu n’est pas n’importe qui. C’est Carter Montgomery, celui dont la beauté ténébreuse éveille en lui un désir fou depuis plus d’un an maintenant. Aux côtés de Carter, Rock a envie de vivre tout ce qu’il s’est toujours refusé, de connaître la passion, de découvrir qui il est vraiment. Mais peut-on se défaire si facilement d’une vie passée à se cacher ? Sans compter que Carter semble avoir ses propres démons…

Avis de Phalusia

Même si ce récit peut se lire indépendamment du reste de la série, il est dommage que la maison d’édition Harlequin n’ait pas respecté l’ordre de la série d’origine. Si l’intrigue sentimentale repose surtout sur la relation superbe et romantique de Rock et Carter, nous croisons également tous les précédents héros, dont un Tyler très proche (du moins aussi proche que Rock l’autorise). Tyler, l’un des héros du tome 3 dans la version originale, va apporter certaines réponses aux questions de Rock, car le jeune homme a non seulement un passé commun avec Carter par le métier d’Escort-boy qu’il a exercé, mais c’est Carter qui l’a aidé à sortir de la prostitution. Cet aspect de la personnalité de Carter qu’il dissimule est primordial pour comprendre cet homme en apparence si sûr de lui, mais il semble que publier un MMF est au-delà de ce que peu oser la ‘oh combien’ traditionnelle maison d’édition. Quoi qu’il en soit, rendons au moins grâce au fait qu’elle est traduite ce tome MM, qui est une romance délicieuse et remarquablement bien construite.

Une grande part de la réussite de ce tome est due au couple formé par Rock et Carter, et l’autre au choix de l’auteure dans sa construction. Il n’est pas facile de faire comprendre de façon crédible comment un homme qui vend son corps depuis des années arrive à ressentir un sentiment comme l’amour, de même un homme qui a fait l’armée et combat depuis si longtemps une part de lui-même trouve le courage de sortir du placard grâce à un compagnon qui exerce un métier très particulier. Et pourtant, sans jamais tomber dans la facilité, Lynda Aicher va pas à pas en décortiquant la personnalité des deux héros nous y faire croire. On s’attache très vite à Rock, timide, et pourtant qui montre une force incroyable pour convaincre Carter qu’il est plus qu’un simple corps, qui souffre quand son amant se vend, qui va aller très loin lors d’une scène violente psychologiquement pour l’aider à surmonter un moment de souffrance. Et Carter, au physique exceptionnel, mais qui a peur de l’avenir et de se retrouver au point de départ, qui ne veut pas croire que Rock le respecte en tant qu’homme. Avec beaucoup de patience, les deux hommes vont apprendre à se faire confiance, à se donner du courage mutuellement, c’est une relation qui va prendre du temps, mais quel final magnifique et romantique.

Si dans l’ensemble nous avons trouvé la traduction assez fidèle à l’originale, il reste à déplorer un certain manque d’expérience de la traductrice pour ce genre, les scènes sensuelles étant loin d’être aussi fidèles. Une certaine censure semble avoir été appliquée et le vocabulaire parfois surprenant tel ce "sexe bandé" récurrent qui fait plus sourire qu’autre chose. C’est très dommage, car Lynda Aicher écrit de belles scènes sensuelles quel que soit le genre ou la pratique abordée, et c’est l’une des rares auteures à écrire aussi bien du MF, des ménages et du MM. 

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016