Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > Coup de foudre en plein vol de Caroline Costa

mercredi 7 octobre 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Coup de foudre en plein vol de Caroline Costa


Date:9 octobre 2015
Collection:
Edition:HQN
Genre: romance contemporaine
Prix: 3,99 €

Résumé de l’éditeur

Fanny n’en revient pas. Ce bel homme séduisant aperçu quelques jours plus tôt au volant d’une sublime décapotable rouge n’est autre que son nouveau patron ! Elle qui pensait que ce genre de choses n’arrivait que dans les romans à l’eau de rose… Mais Eliott Endrieu est tout ce qu’il y a de plus réel et ne se contente pas d’être très sexy. Car le nouveau patron de la compagnie aérienne Air Provence fourmille d’idées innovantes et se montre très attentif à ses employés. Il les accompagne dans leurs missions, leur pose des questions. Enfin, « ses employés », c’est plutôt « une employée » qu’il suit de près, elle en l’occurrence. Non, elle doit se faire des idées ; pourquoi un homme aussi beau, riche et sympathique qu’Eliott Endrieu s’intéresserait-il à elle ?

Avis de Callixta

Voilà une lecture décevante, qui confirme qu’une jolie couverture et un charmant résumé ne font pas un bon livre. La romance écrite ici est un peu poussiéreuse et ronronne gentiment sans choquer outre mesure mais en enfilant platitudes et quelques incohérences comme des perles.

Cela commence d’ailleurs plutôt mal avec une héroïne, Fanny, qui va croiser son héros, Eliot au volant d’une Alfa Roméo décapotable en Italie. Plus cliché, on ne fait pas. On enchaine avec une coïncidence miraculeuse dont la romance a le secret car le bellâtre en alfa est le nouveau patron, en France, de l’hôtesse qu’est Fanny. Quel est le pourcentage de chance de croiser un type qui vous tape dans l’oeil en Toscane et qui est votre patron en France ? Le reste est à l’avenant.

Caroline Costa a une écriture soignée et plutôt agréable, ce qui est déjà très positif mais cela ne suffit pas pour sauver une histoire qui manque de souffle, d’idées et de personnages attachants. Fanny est une héroïne comme on ne voyait il y a vingt ou trente ans. Elle est très belle et est absolument renversante dans son uniforme d’hôtesse au sol couleur lavande. C’est une beauté froide, drapée dans sa dignité, très organisée et raisonnable. Elle est aussi traumatisée par un mariage qui a mal tourné avec un sombre crétin. Elle doit les attirer d’ailleurs car, dans sa petite compagnie aérienne, il y en a un autre qui est persuadé qu’elle l’apprécie et va passer son temps à lui coller aux basques et ruiner ses plans avec le bel Eliot. Quant à lui, il arrive dans l’entreprise qu’il vient d’acheter sans connaître grand chose mais trouve tout de suite sa place, porte lui aussi superbement l’uniforme de...pilote. Ca devrait marcher mais après plusieurs descriptions de son regard dissimulé derrière ses lunettes d’aviateur, le soufflet retombe.

L’histoire n’est qu’une série de quelques malentendus sur la disponibilité de Fanny et le rapprochement entre les deux qui se fait très lentement au cours de scènes parfois très mal ficelées. Ce n’est franchement pas passionnant. Le tout se déroule dans le sud de la France et un peu à Barcelone où notre capitaine d’industrie et pilote veut développer sa société. Vous aurez droit à une visite touristique de Barcelone.

Cette romance manque vraiment de modernité, de souffle, de passion, ce qui fait que l’on tourne les pages avec envie. C’est un peu dommage, il y avait matière à faire quelque chose de bien plus abouti.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016