Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > Hip Hop Love de Isabelle Castelli

dimanche 25 octobre 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Hip Hop Love de Isabelle Castelli


Date:30 octobre 2015
Collection:
Edition:HQN
Genre: romance contemporaine
Prix: 4,99 €

Résumé de l’éditeur

Eva n’en croit pas ses oreilles : elle, rédiger la biographie de la plus grande star du rap français ? Et c’est le rappeur lui-même qui l’a choisie ? Elle s’attendait à tout sauf à ça, surtout après l’interview dé-sas-treu-se qu’elle a faite de lui il y a quelques jours. Franchement, à sa place, elle n’aurait plus jamais voulu entendre parler de cette journaliste infichue de se rappeler ses questions, gaffeuse en série et rouge tomate devant son sourire totalement craquant – pour être honnête, Eva était carrément convaincue que sa carrière était foutue. A croire que le boss du rap l’a finalement trouvée plutôt douée… Assez, en tout cas, pour lui proposer de le suivre pendant trois mois afin de rédiger sa biographie. Trois mois d’interviews en tête à tête avec une star au charisme à tomber par terre, de voyages dans le monde entier, et d’immersion dans l’univers du « showbiz », ça mérite réflexion ! Un seul (enfin plusieurs) problème(s) : Eva n’y connaît rien en hip-hop. Et le monde du showbiz, comment dire… C’est à peu près à un trillion d’années-lumière de sa propre vie. Quant à sa capacité à interviewer une star dont elle ignore tout, eh bien, il n’y a qu’à regarder sa récente expérience pour s’en faire une idée. Sauf que, manifestement, on ne dit pas non à une star : son billet est déjà pris, départ prévu demain matin pour rejoindre toute l’équipe… à Londres !

Avis de Callixta

La première chose à signaler avant d’ouvrir ce roman d’une nouvelle auteure HQN est qu’elle n’est pas vraiment dans la ligne de beaucoup d’autres. La quatrième de couverture au ton très léger est un peu trompeuse. Ce n’est pas une comédie romantique, ni une romance comme on peut en avoir l’habitude et c’est clairement ce qui la rend d’autant plus intéressante. L’auteure joue de plus avec les clichés du genre, prenant le risque de peut-être un peu égarer ses lecteurs.

Eva est donc une apprentie journaliste qui va faire une entrée fracassante dans l’histoire, à la manière de nombreuses héroïnes de romance depuis Cinquante nuances. Ne vous inquiétez pas, le roman est aux antipodes de ce style mais ne se privera pas de quelques allusions en multipliant le mot « bébé » dans la bouche de l’ex d’Eva ou des allusions au « control freak » pour mieux prendre le contre-pied total. Donc attendez vous à être surpris et si vous cherchez de la romance classique, passez votre chemin car Eva va vous faire dresser les cheveux sur le crâne. En effet, elle a tente-deux ans et appartient à cette catégorie assez nombreuse de trentenaires qui ont du mal à trouver leur place adulte, toujours entre deux boulots, avec une relation compliquée avec ses parents et une vie sentimentale jonchée de mauvais coups et d’ex hyper lourds. Elle est aussi affligée d’une très mauvaise estime d’elle-même qui la fait appréhender tout avec un esprit défaitiste assez plombant, même pour nous !

Eva va faire la connaissance d’un rappeur. Et là aussi, laissez tomber vos préjugés ( à moins que ca ne soit que les miens !). Oui, il porte la casquette, les baskets mais sinon il est plus près de MC Solaar ou Nekfeu que Booba ! A moitié sénégalais, il trimballe une grande carcasse séduisante mais également un esprit renfermé et observateur. Donc, vous n’aurez pas droit ( et tant mieux) a un environnement fait de filles dénudées et de grosses cylindrées. Celui qu’elle appelle très vite, Boss, va peu à peu s’immiscer dans sa vie et son esprit. Alors qu’elle passe de longs moments avec lui, à Paris mais aussi à St Louis au Sénégal et en Thaïlande, elle va apprendre à connaître cet homme silencieux et intelligent.

L’histoire est inattendue car elle ne répond pas aux habituelles péripéties de la romance. Les différentes étapes sont bien là mais l’auteure les traite à sa façon et c’est très bien comme cela. Le ton est hyper contemporain avec une héroïne qui n’a pas de langue de bois ( l’auteure non plus), qui boit sec, fume de l’herbe plus souvent qu’à son tour, n’a aucune aspiration dite normale d’une femme (mariage et bébé). Le style est très intéressant aussi. Le récit est au présent, souvent composé de phrases courtes, hyper percutantes, dans un style quasi télégraphique. Ce n’est qu’à la fin que les phrases s’allongent et que l’introspection augmentant, on a droit de belles et grandes phrases. On sent que tout cela est très travaillé.

Au final, voilà une romance qui explose tranquillement beaucoup de clichés du genre. C’est excessivement rare en France. Le romantisme est absent, les réactions des héros tranchent avec ce qu’on voit habituellement, le langage hyper contemporain est accrocheur mais peut surprendre. L’auteure a le sens des dialogues mais là aussi, à sa façon très personnelle. La démonstration est parfois un peu imposée lourdement mais c’est vraiment un roman intéressant, avec une vision personnelle assumée. Je lirai avec beaucoup d’intérêt cette auteure si elle écrit d’autres livres car elle sait très bien faire cela.

Mots clés de l'auteur :

Castelli Isabelle
   Hip Hop Love de Isabelle Castelli
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016