Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > La fille qui ne croyait plus à l’amour de Joy Maguène

dimanche 15 novembre 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

La fille qui ne croyait plus à l’amour de Joy Maguène


Date:13 novembre 2015
Collection:
Edition:HQN
Genre: romance contemporaine
Prix: 3,99 €

Résumé de l’éditeur

Comment a-t-elle pu être aussi bête et naïve ? Fichu destin, fichu ironie du sort et fichu Théo ! Depuis qu’Emma a découvert que Théo, avec qui elle a passé une nuit torride, est en fait l’homme qu’elle s’était juré de détester, elle ne sait plus où elle en est. Oui, Théo est diaboliquement beau. Oui, il a un sens de l’humour craquant et un charme irrésistible. Oui, après leur nuit ensemble, elle en était presque arrivée à reconsidérer sa règle du « pas d’histoire sérieuse ». Mais il est aussi l’investisseur principal du projet immobilier qui menace le coin de montagne idyllique de son enfance. Un projet auquel elle s’est promis de s’opposer corps et âme. Bon, pour le corps, c’est raté. Et pour l’âme, ça s’annonce compliqué…

Avis de Callixta

Joy Maguène a souvent des résumés attractifs et une approche intéressante de la romance mais je reste un peu déçue du traitement qu’elle fait de ses sujets. Ce court roman a des qualités, il est écrit avec soin mais n’est guère palpitant avec des agréables, pas forcément toujours sympathiques et quelques faiblesses.

Le sujet est porteur puisqu’i s’agit de la rencontre entre Théo et Emma. Tout commence comme souvent dans la romance, par une rencontre idéale, à Genève, de la jeune femme avec un très bel homme dans un jacuzzi. Le moment partagé est torride et révèle au-delà de l’attraction physique, un vrai désir de mieux se connaître même si chacun d’eux ne recherche pas forcément quelque chose de durable. Mais voilà, le hasard a une fois de plus frappé et ces deux-là sont liés, sans le savoir par un projet de construction d’un centre commercial qui va dénaturer le beau parc dans le petit village d’Emma. Elle y est profondément opposée et évidemment ne tolérera pas qu’un homme dont les idées sont si opposées aux siennes entre dans sa vie.

Le déroulé de l’histoire est assez prévisible et même si Emma a un bel idéal écologique à défendre et incarne une femme plus préoccupée de la préservation de la nature que du gain, elle est assez peu sympathique. Intransigeante et tellement têtue qu’elle n’écoute pas ce que Théo a à lui dire, elle va perdre bien du temps. Cela aurait raccourci l’histoire, bien entendu, mais l’auteure aurait pu chercher peut-être plus subtile qu’une héroïne qui ne préfère pas écouter ce qu’on a à lui dire. Théo est bien patient...Lui n’est finalement pas si mal que ça mais plutôt fade. Et il y a aussi encore quelques coïncidences heureuses qui font que nos héros se croisent à tous les coins de rue...

Cela se lit, c’est gentil, bourré de bons sentiments mais c’est très classique dans la construction et c’est vite oublié. Dommage.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016