Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > Samantha - Le chemin de l’amour est pavé de psychopathes - 1 de Louisa (...)

vendredi 11 décembre 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Samantha - Le chemin de l’amour est pavé de psychopathes - 1 de Louisa Meonis


Date:9 décembre 2015
Collection:
Edition:HQN
Genre: romance contemporaine
Prix: 2,99 €

Résumé de l’éditeur

Moi, c’est Samantha, et ma vie, c’est pire que le rayon chocolat la veille de Noël. Avant, je m’ennuyais. Avant, j’étais seule. Avant, je rêvais d’une vie sexy et trépidante de super héroïne forte-à-l’extérieur-mais-fragile-à-l’intérieur. En fait, j’étais complètement stupide. Car maintenant, mes souhaits ont été exaucés, et c’est un sacré bordel. La grande disette sentimentale est enfin terminée mais il se trouve que mon nouveau mec est un peu… bizarre. Du genre à avoir des petites manies étranges qui me font me demander s’il ne découperait pas des gens à la hache au lieu de colorier des mandalas pour se détendre. Mais c’est aussi un dieu du sexe et mon nouveau distributeur à orgasmes. Alors, bon, hein, après tout, personne n’est parfait, non ?

Avis de Callixta

Louisa Meonis a fait une entrée remarquée dans la comédie romantique déjantée il y a quelques mois et là voilà de retour avec une héroïne dont elle a le secret : Samantha. Comme la première fois, ce premier épisode ne vous dira pas tout sur cette jeune femme en question. Et comme la première série, si cela commence doucement, soudain, le rythme s’emporte et nous voilà en quelques phrases plongée dans la quatrième dimension !

Samantha est donc une héroïne comme on ne croise souvent dans la romance française. Elle est célibataire, a le chic pour tomber sur les pauvres types qui la plaquent. Elle n’est pas non plus la plus belle fille de la terre, avec quelques kilos en trop qu’elle n’est pas près de faire disparaître vu son régime alimentaire ! Elle exerce un métier pas très glamour et quand elle a terminé, elle rentre chez papa et maman. Samantha ne s’aime pas trop comme ça mais comment changer les choses ? Et bien finalement, elle n’aura peut-être pas trop à faire car sa vie va prendre un tournant vraiment différent sans qu’elle ne le veuille.

Je n’en dis pas plus, cette première partie vous annonce clairement la couleur. Cela commence, comme je l’ai dit plus haut, de façon plutôt clame et posé. On sourit souvent, Samantha est gaffeuse, sa vie quotidienne faite de petits riens qui vont du comique au tragi-comique, est très bien racontée. Puis, comme souvent, ce qui commence par une comédie romantique va basculer dans un autre genre avec de sérieux clins d’oeil vers les héros dominateurs avec de grosses voitures ( tout cela est à prendre au troisième degré). Et vous n’êtes pas au bout de vos surprises avec un final qui vous fait encore changer de genre et qu’on ’na pas vraiment vu venir !

Vous l’aurez compris, même prévenus et connaissant le style de Louisa Meonis, vous risquez de tomber dans le panneau mais il faut bien reconnaître que c’est ce qui est bon. On la suit avec son héroïne dans les méandres d’une imagination farceuse et galopante. La suite peut déjà être dégustée et l’on en a forcément envie quand on termine cette première partie. Cela laisse présager du lourd pour le prochain épisode en tout cas !

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016