Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > Getting Lucky - Jail Bait - 4 de Mia Storm

mardi 22 décembre 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Getting Lucky - Jail Bait - 4 de Mia Storm


Date:18 décembre 2015
Collection:
Edition:
Genre: romance contemporaine
Prix: 0,99 €

Résumé de l’éditeur

“Getting Lucky” a song by Tro Gunnison

Wouldn’t care if I could. I’m up to no good. Taking what I want instead of what I should.

I’m made of pure greed. There’s shit that I need. The mask is off and the demon’s freed.

I’m gonna get drunk. I’m gonna get played. I’m gonna get rich. I’m gonna get laid.

And I’m gonna get Lucky.

Raised in the system, Shiloh Luck’s first sixteen years have been anything but lucky. After winning The Voice, she’s finally living the dream—a record contract, talk shows, a US tour opening for the hottest band out there. Everything is going according to plan...until their frontman, Tro Gunnison, explodes her life into chaos. He’s shallow, self-centered, and completely infuriating, and he’ll do anything for notoriety. Including her. Like it or not, she’s stuck with him for two months on the road, but the longer they spend together, the more she begins to realize there’s more to Tro than anyone has ever dug deep enough to find. If his attention is anything other than just another publicity gimmick, she might let herself see where it leads. But before she can risk everything, she has to be sure.

If there’s one thing that Tro Gunnison has learned in the six years since he left his past in the dust, it’s that living life big, bold, and totally outrageous keeps people from seeing past the glare. He’s buried his demons beneath six feet of sex, drugs, and rock and roll, and he’s convinced that no one will ever dig them up…until Lucky. She’s young, but not naive, and without even trying, she sees past the facade to the man underneath…which scares the hell out of him. Because what started out as smoke and mirrors has somehow turned real, and for the first time in his life, there’s someone he cares about more than himself. But it turns out getting Lucky could be a double-edged sword.

He’s always been sure it would be his past that would bring him down, but it might turn out to be Jail Bait instead.

Avis de Callixta

Je suis Mia Storm avec le plus grand intérêt car elle a vraiment pas mal d’idées et poursuit une série portant sur des jeunes femmes, mineures qui rencontrent des hommes parfois bien plus âgées qu’elle. Le sujet pourrait être scabreux, il ne l’est pas du tout et ce qui force l’admiration c’st que l’auteure se renouvelle à chaque fois, en réécrivant pas sans cesse la même histoire malgré les bases identiques.

Ce dernier opus n’est pas le meilleur pourtant il reste d’une très honnête facture. Le problème est sans doute la construction du livre, nous y reviendrons. Nous connaissons déjà l’héroïne, Shiloh car elle avait un rôle important dans le tome précédent. En effet, elle a formé avec sa meilleure amie, héroïne du livre d’avant, un duo. Toutes les deux ont un passé très lourd et elles ont composé des chansons et chanté dans le métro. Et puis, soudain, la roue a tourné. Shiloh, candidate à The Voice aux Etats-Unis, va remporter l’épreuve. Dans cet opus, elle se retrouve à faire la première partie du concert d’un groupe très célèbre. Le leader est un certain Tro Gunnison. Dès qu’il va croiser Shiloh qu’il surnomme très vite Lucky, il est intrigué et ce n’est que le début.

Plus qu’une nouvelle romance sur une héroïne mineure, c’est celle de la rencontre de deux musiciens. Tro est un rocker à succès, véritable caricature du genre, paumé entre fans excitées, coups d’un soir, drogue et alcool. Il traine lui aussi un lourd passé. Il a tout pour plaire à Lucky qui est loin d’être indifférente mais veut s’en sortir. Pour elle, c’est une formidable opportunité de faire basculer sa vie enfin dans la bonne direction. Très vite, le roman s’intéresse plus au parcours parallèle des deux héros et va les tenir un peu à distance. Ils ne partagent pas énormément de scènes ensemble. Et la conclusion est un peu précipitée. C’est dommage, l’histoire stagne un peu au milieu et elle aurait pu accélérer nettement à ce niveau. C’est cette construction plus faible que dans les autres livres qui pêche un peu.

La lecture demeure très agréable. Mia Storm dépeint à merveille ces ados trop vite poussées en graine, qui font souvent bien plus que leur âge, pas forcément physiquement mais psychologiquement. Leur enfance traumatique en fait des adultes précoces. Cela évite toute ambiguité. Lucky est intéressante, Tro aussi ( malgré ce nom qui ne veut rien dire ni en anglais, ni en français !). Cela aurait pu être une formidable histoire, c’est un peu moyen.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016