Accueil du site > Critiques > M/M > Takeover, d’Anna Zabo

mercredi 23 décembre 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Takeover, d’Anna Zabo


Date: 16 décembre 2015
Collection: Emma
Edition: Milady
Genre: romance M/M
Prix: 2,99 €

Résumé

L’un domine au bureau, l’autre au lit...

En vacances sous un soleil ardent, Michael Sebastien, businessman avisé et dominateur, pensait s’accorder du bon temps à la plage... et entre les draps. Mais rien ni personne n’a retenu son attention, jusqu’à ce que Sam Anderson fasse son apparition. Un seul regard et Michael sait que cet homme-là a grand besoin de se détendre. Une mission qu’il est prêt à relever, à condition que sa conquête se laisse faire.

Après ses vacances enfiévrées avec Michael, Sam doit se rendre à l’évidence : pour retourner à son boulot qu’il aime par-dessus tout, dans le monde de la finance où il est si mal vu d’être gay, il doit tenter d’oublier son beau dominateur.

Mais quand il se rend compte que l’entreprise en faillite à la tête de laquelle il vient d’être nommé comporte justement Michaël parmi ses employés, la tâche devient presque impossible. L’un et l’autre savent que sexe et travail ne font pas bon ménage, surtout avec son patron, mais comment résister à une attirance si brûlante... ?

Avis de Phalusia

En ce qui concerne ce livre, la politique commerciale de le séparer en 4 épisodes est une erreur monumentale, ce récit ne possède en aucun cas la construction ni une histoire comportant assez d’intérêt en un format complet, alors le segmenter est une catastrophe. Si le premier épisode pouvait être éventuellement un bon prologue avec une mise en place des personnages, les deux épisodes suivants sont complètement déséquilibrés et ennuyeux au possible. Quant au quatrième, s’il relève un peu le niveau, la fin est tellement clichée que cela gâche le peu d’intérêt que vous auriez pu y trouver.

Le début du récit est bien amorcé, la rencontre entre Michael et Sam montre une connexion immédiate et la scène sensuelle qu’ils partagent laisse apparaitre très vite l’intensité de leur attraction et le lien qu’ils vont entretenir, du moins dans la chambre. Cette attirance promet une relation D/s intéressante, d’autant plus que dans leur travail, la relation est inversée. Mais dès leur retour de ce weekend, tout part en vrille, Anne Zabo se perd dans des descriptions fastidieuses et inutiles de leur environnement de travail.Vous avez droit à un cours détaillé sur le fonctionnement d’une salle de serveur avec même un descriptif complet de la ventilation ! Et ne parlons pas des passages entiers sur les négociations, les réunions, les plannings, et enfin bref du remplissage inintéressant au possible (sauf peut-être pour une lectrice geek) et ennuyeux.

Le second point par lequel pêche ce récit, c’est la pauvreté du style de l’auteure et son manque d’approfondissement des personnages. Le couple Michael & Sam avait du potentiel, il y avait un moyen d’exploiter à fond l’ambiguïté de Sam si puissant dans son travail et si soumis dans un lit.Les éléments et la relation BDSM manquent de profondeur et ils sont très mal utilisés, survolés superficiellement, quant aux incessantes et redondantes introspections intérieures avant et après chaque scène de sexe, elles ôtent toute sensualité.

Finalement, le résultat ne vaut pas les 3 fois 2,99 € que vous devez payer pour obtenir l’histoire complète. Et même si ce récit n’avait pas été morcelé, le contenu est tellement mal équilibré et pas assez travaillé qu’il n’aurait eu aucun intérêt.

Mots clés de l'auteur :

Zabo Anna
   Takeover, d’Anna Zabo
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016