Accueil du site > Critiques > M/M > À l’ombre de Smoky Mountain, de Leta Blake

lundi 28 décembre 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

À l’ombre de Smoky Mountain, de Leta Blake


Date:28 décembre 2015
Collection: Kindle
Edition:Juno Publishing
Genre: romance M/M
Prix: 6,99€

Résumé

Parfois, s’accrocher veut dire lâcher prise.

Après avoir abandonné sa carrière comme chanteur de country à Nashville, Christopher Ryder est assez heureux de se produire dans le parc à thème de Smoky Mountain Dreams dans le Tennessee. Mais alors que sa bien-aimée grand-mère l’aime tel qu’il est, Christopher se sent douloureusement invisible pour le reste du monde. Même lorsqu’il est au centre de la scène, il désire ardemment que quelqu’un voit le véritable ’lui’.

Le bisexuel Jesse Birch n’a pas de place dans sa vie pour les amourettes. Élevant deux enfants et se battant pour sa famille après un accident tragique qui a pris la mère de ses enfants, il ne veut plus que des coups d’un soir occasionnels. Et il ne veut certainement pas craquer pour son chanteur local préféré. Mais quand Christopher entre dans son atelier de bijoux, Jesse entend une nouvelle chanson dans son cœur.

Avis de Phalusia

Décidément, cette auteure aime prendre des chemins de traverse et apprécie beaucoup d’écrire sur des couples à la sexualité non traditionnelle, voire qui fleurtent à la limite de la « normalité » un tant soit peu qu’il existe une telle chose, puisque jusqu’à preuve du contraire l’amour peut revêtir toutes les combinaisons possibles. Leta Blake est loin d’être consensuelle, la preuve étant la relation complexe qu’elle a définie entre Jesse et son épouse, rien de vraiment incorrect puisque Amanda connaissait le passé sulfureux de son mari et que Jesse ne lui a jamais rien dissimulé de son ambiguïté sexuelle. Amanda a toujours connu les désirs de son mari, les a même acceptés, car avant d’être mariés, ils étaient surtout les meilleurs amis et ont fait les quatre cents coups, y compris le partage de partenaires. Simplement, à la suite d’un pari stupide, ils ont basculé dans une relation différente, très spéciale, dont l’évolution semblait de toute manière incertaine, même si les sentiments étaient bien présents.

Quant à la relation qui se crée entre Jesse et Christopher, la difficulté n’est pas tant de savoir s’ils se plaisent, car l’alchimie entre eux est instantanée. Le problème se situe au niveau de Jesse qui veut absolument respecter ses vœux prononcés un jour, alors même qu’il allait les rompre avant le drame. Leta Blake excelle dans l’analyse psychologique des personnages, sans en faire trop, par petites touches, elle nous livre la dualité qu’affronte Jesse. C’est profond, touchant, cela ne tombe jamais dans le mélodrame malgré la difficile situation où il se trouve. Elle réussit à nous transmettre toute la tendresse que ressent Jesse pour son épouse, sa douleur et ses regrets, mais sans concession également son entêtement à ne pas vouloir accepter l’inéluctable quitte à se fâcher avec sa belle-famille.

Christopher est attendrissant (quoiqu’un peu trop tendre selon moi) habitué à être le second, et même transparent, il fait peu d’efforts finalement pour s’affirmer. Modeste, timide, peu sûr de son charme, il est finalement assez fragile et ce n’est pas sa famille chrétienne ultra conservatrice qui arrange les choses. Les seuls moments où il semble plus à l’aise, c’est lorsque sa grand-mère lui parle dans sa tête. S’enchainent alors des dialogues amusants et qui dévoilent véritablement ce que pourrait être Christopher, s’il s’affirmait un peu plus.

Une romance contemporaine peu classique et fortement érotique surement pour certaines lectrices, mais une histoire pleine de charme, de passion et qui sort des sentiers battus, tout pour nous plaire.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016