Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > Against the wall de Jill Sorenson

samedi 6 février 2016

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Against the wall de Jill Sorenson


Date:2 février 2016
Collection:
Edition:Loveswept
Genre: romance contemporaine NA
Prix: 2,70 €

Résumé de l’éditeur

Eric Hernandez is the bad boy of every schoolgirl’s fantasies—and every mother’s nightmares. But after serving time for manslaughter, he’s ready to turn his life around. He just needs a chance to prove himself as a professional tattoo artist. The one thing that keeps him going is the memory of the innocent beauty he loved and left behind.

Meghan Young’s world isn’t as perfect as it looks. The preacher’s daughter is living a lie, especially now that Eric is back. Tougher, harder, and sexier than ever, he might be the only person she can trust. But there’s no telling what he’ll do to protect her if he learns the truth, and that’s a risk Meghan won’t let him take. And yet, back in the arms of the troubled boy with the artist’s soul, Meghan can’t help surrendering to the man he’s become.

Avis de Callixta

Je suis Jill Sorenson depuis ses débuts. Elle est spécialisée dans le romantic suspense et tous ses livres se déroulent dans le sud de la Californie, à la frontière mexicaine, lieu particulièrement dangereux, là où se déroulent divers trafics. Si son dernier roman est plutôt un NA, il fait suite à un autre de ses romantic suspenses. Les deux héros de son dernier ouvrage sont liés à ce livre et illustre bien le danger de cette partie des Etats-Unis.

Eric est un jeune homme d’origine mexicaine qui vient de passer trois ans en prison. Issu d’une famille compliquée, il a flirté avec différents gangs et a fini par être pris dans une bagarre au cours de laquelle il a tué un homme. Juste avant, il était tombé amoureux d’une jeune femme, Meghan. Ils ont rompu, à son instigation juste avant son entrée en prison. Depuis, elle a avancé dans sa vie, a un autre copain et rien ne semble plus les unir sauf que ni l’un ni l’autre n’est vraiment passer à autre chose. Les faits qui ont conduit Eric en prison appartiennent à l’autre roman de Jill Sorenson et nous allons retrouver aussi les deux héros qui sont liés à Eric et Meghan.

Comme Eric n’a pas les moyens de se trouver une maison, il va s’installer chez le frère de Meghan, avec qui il est lié. Il va donc devoir la revoir assez régulièrement.

Il n’y a rien de bien nouveau dans cette histoire classique de bad boy qui sort de prison et une jeune femme plutôt sage. Il n’y a même rien de bien spectaculaire dans leur histoire mais elle a un réalisme étonnant, évitant quelques pièges habituels de cette intrigue. Rien ne s’arrange miraculeusement et il n’y a pas toujours une solution à tout. Eric doit trouver sa place dans le monde libre. Il ne veut plus faire les mêmes erreurs qui ont coûté cher à ceux qui l’aiment. Il avait des problèmes pour gérer sa colère avant la prison, il en a toujours. Il a un certain talent d’artiste mais il ne sait pas quoi en faire. Le livre porte sur son chemin pour trouver sa place et se débarrasser de ses démons. Il n’y a pas vraiment de mystère ni de suspense mais on sent bien comme il est difficile d’échapper à son milieu et à ces gangs et à leurs règles. Eric est touchant, il a une âme d’artiste mais aussi un vrai côté voyou dont il a du mal à se débarrasser. Meghan ne manque pas d’intérêt non plus. En dehors de son attachement à Eric et leur jolie relation, elle est aux prises avec une problématique qui reste malheureusement très actuelle. Meghan, par son histoire et par intérêt, milite pour le droit des femmes, la défense contre les abuseurs. Ce qu’elle vit et ce qu’elle veut développer, notamment le droit à être une femme libre, de revendiquer ses désirs, sa liberté de s’habiller comme elle le souhaite constitue un contexte passionnant, qui montre, ô combien, cela n’est pas acquis dans bien des endroits dans le monde.

Le roman n’est pas spectaculaire, mais l’évolution des deux personnages est passionnante, l’attirance entre eux est quasi palpable. L’excellente connaissance que l’auteure a du sud de la Californie, cette ambiance de Mexamerica, cette Amérique qui penche vers le Mexique est un vrai plus.

Pas de suspense ici mais une jolie romance contemporaine NA. L’auteure laisse cependant des pistes ouvertes notamment autour de la meilleure amie de Meghan qui a quelques soucis. Il ne serait pas étonnant que l’auteure y revienne ultérieurement.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016