Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > La puissance des secrets - Live to love - Saison 1 - Tome 1 de Shana (...)

vendredi 19 février 2016

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

La puissance des secrets - Live to love - Saison 1 - Tome 1 de Shana Keers


Date:17 février 2016
Collection:
Edition:Passions Editions
Genre: romance contemporaine
Prix: 4,99 €

Résumé de l’éditeur

Elisa est étudiante en psychologie. Très introvertie, elle combat au quotidien de nombreuses phobies et refuse la vie des jeunes femmes de son âge : pas de sorties, et surtout pas d’aventures amoureuses. Elle tente d’oublier son passé douloureux en le passant sous silence auprès de ses deux seuls amis et reste persuadée que sa vie lui convient. Jusqu’au jour où... Thomas, lui, est enseignant en anglais à l’université. Il est beau, arrogant, aime les plaisirs de la vie et surtout les femmes qu’il utilise comme jouet sexuel en refusant toute attache. Sous ses apparences d’homme bien dans sa peau, il cache également un secret à ses proches et notamment à sa meilleure amie, avec laquelle il entretient une relation ambiguë. Mais une rencontre fortuite... Un défi... Une attirance réciproque... Et tout peut changer. Ces deux âmes aux lourds secrets parviendront-elles à s’ouvrir aux autres ? Elisa va-t-elle pouvoir se remettre de ses démons qui la hantent sans cesse ? Quant à Thomas, va-t-il gérer à la perfection les événements qui l’attendent au tournant ?

Avis de Callixta

L’histoire que Shana Keers avait publié sur Fyctia m’avait interpellé, c’est pourquoi quand j’ai découvert qu’une de ses histoires précédentes sortaient, j’ai voulu découvrir une autre facette de son talent. Comme pour beaucoup de ces auteurs apparues sur les plateformes de concours ou de mise en lecture gratuite, il y a souvent autant d’aspects intéressants que négatifs. Cette histoire ne fait pas exception à la règle.

Elle s’inscrit visiblement dans les nombreuses histoires qui ont été publiées récemment opposant deux personnalités vraiment très opposées. L’héroïne, Elisa, est un peu l’oie blanche qui est de moins en moins à la mode, il faut le reconnaître. Elisa a visiblement connu un événement traumatique dans son passé, les conséquences est une grande fragilité et pas mal de doutes sur son avenir, sur sa place dans la vie. Dommage que l’auteure nous répète à quel point elle se sent stupide et nulle des dizaines de fois dans cette histoire. Ses doutes, son incapacité à se réaliser dans ses études étaient des éléments intéressants qui ont été dans ce tome relativement peu exploités.

Le héros appartient , lui, à la catégorie des goujat assaisonné à l’arrogance. J’ai un faible pour ce genre de personnages mais eux aussi ont été exploités incroyablement souvent. Vous êtes donc en terrain connu. Elisa est fragile et naïve, Thomas est un séducteur invétéré, accro au sexe. Ils n’ont rien en commun mais vont se croiser à Bordeaux où elle est étudiante et où il est prof. Pourquoi et comment l’est-il, d’ailleurs, on peut se le demander mais ce sont des détails.

L’histoire apporte peu de surprises avec de tels prémices mais j’avais déjà noté deux qualités essentielles chez l’auteure. Si son style est très simple et mériterait quelques efforts, elle a un sens très fort des scènes de sexe entre ses héros. Si elles ne sont pas très nombreuses ici, elles sont parfaitement écrites et amenées avec une tension qui monte inexorablement. C’est le point fort du roman. Cela ne suffit pas forcément mais c’est un point d’ancrage.

L’autre qualité est le goût de l’auteure pour les situations un peu tabou. Ici, curieusement, ce n’est pas la relation d’un prof et d’une étudiante qui est exploitée. Dans ce tome, tout au moins, ce n’est même pas le sujet. Pas plus que la différence d’âge entre les deux personnages. J’ai beaucoup plus apprécié la relation que Thomas entretient avec sa coloc ; on ne l’attend pas et elle apporte un peu de trouble dans cette histoire très classique.

Si l’histoire coule de source et est sans surprise, elle se lit aisément et sans ennui. Evidemment, à la fin de ce tome rien n’est terminé puisqu’il s’agit d’un premier épisode d’une trilogie, comme malheureusement, cela se produit trop souvent, surtout qu’il y aura visiblement d’autres « saisons » probablement sur d’autres personnages. Il reste des pans entiers de l’histoire à dévoiler notamment le passé et la famille de Thomas. Il doit aussi évoluer car dans ce premier opus, il n’est guère sympathique.

Je lirai la suite, bien entendu, en espérant que l’histoire monte crescendo à la fois dans les rebondissements et dans le style.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016