Accueil du site > Critiques > Romantic suspenses > Amour coupable - Bad - 3 de Jay Crownover

lundi 25 avril 2016

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Amour coupable - Bad - 3 de Jay Crownover


Date:4 mai 2016
Collection: &H
Edition:Harlequin
Genre: romantic suspense
Prix: 14,90 €

Résumé de l’éditeur

Pour Titus King, la vie est en noir et blanc. D’un côté, le bien, de l’autre, le mal. Et Reeve Black, celle que tout The Point déteste, appartient définitivement au côté du mal. Un mal sublime, insidieux, tentateur. Un mal auquel il a déjà été soumis et qu’il a tenu éloigné pour se préserver, bien conscient de son irrésistible attirance. Mais la beauté vénéneuse est de retour en ville. Témoin clé dans l’enquête qui doit permettre d’arrêter le cinglé qui sème des cadavres dans les ruelles, elle est menacée de toutes parts. Alors, Titus va devoir la protéger. Une protection rapprochée qui pourrait bien brouiller la frontière entre la lumière et les ténèbres…

Avis de Callixta

Jay Crownover termine avec ce roman un arc sur une un quartier, The Point, d’une ville américaine. Nous avons déjà eu droit au voyou, au chef de clan, il nous restait le bon, le juste, celui est du bon côté de la force, Titus. Il vaut mieux avoir lu les précédents romans pour profiter de l’intrigue de celui-ci puisqu’il s’inscrit dans la stricte continuité. Nous avons déjà vu de nombreuses fois, Titus. C’est le frère de Bax, il est profondément lié à tous les personnages déjà croisés et nous avons eu droit à un aperçu de Reeve, l’héroïne, qui est celle qui a trahi Dovie dans le premier tome. Elle est donc officiellement du mauvais côté. Mais Reeve sait qu’elle a commis des erreurs à de nombres niveaux et elle a décidé de changer de plan.

Le début du roman est un peu confus. Il revient sur une scène vue dans le second tome, lorsque Reve vient rendre visite à Titus et lui dit qu’elle veut l’aider. Il faut que l’auteure reprenne tous les fils de son histoire et nous raconte ce que Reeve a fait pendant qu’elle était ailleurs, dans le système de protection de témoin. Et ce n’est pas forcément très cohérent, tout comme le plan que Titus semble élaborer à ce moment. Le point un peu faible de cette série c’est qu’elle devient de plus en plus un romantic suspense et que l’intrigue n’est pas toujours très rigoureuse. Heureusement, cela s’améliore au fil du livre.

Et puis, il reste cet incroyable talent de l’auteur qui raconte les histoires d’amour comme personne avec des héros intenses et sur le papier, très différents. Titus est le bon dans cette histoire, celui qui est de côté du droit et de la justice. Il est attiré par Reeve qui est, par ses choix, du mauvais côté. Toute la démarche de l’auteure, comme depuis le début de cette série est de montrer que le bien et le mal ne se distinguent pas aussi facilement que le quartier de The Point et celui de The Hill. Titus prend au fur et à mesure de l’histoire de plus en plus l’image d’un super-héros fatigué, bourré de problèmes et d’une envie de sauver le monde qui n’est pas peut-être pas si pure. De la même façon Reeve n’est pas aussi amorale qu’on aurait pu le croire. Il en est de même pour tous les personnages que l’on voit beaucoup dans ce livre et qui auront leur histoire plus tard, Nassir ou Booker. Tous apparaissent sous des aspects très nuancés. Le message est parfois un peu répétitif et conduit à des rebondissements un peu tirés par les cheveux mais il est difficile de résister à l’envie d’en savoir plus.

Comme tous les autres livres, le rythme est intense, tout va vite, c’est explosif et les séjours à l’hôpital des personnages du roman, héros ou pas, sont fréquents ! Titus en flic rugueux, entier qui craque lentement et sûrement pour une jolie fille qui n’est pas tout à fait celle que l’on croit est adorable. Ca crépite entre eux et il n’y a rien à dire dans cette relation qui se développe très vite. Les dialogues entre eux ne sont pas très fréquents mais très lourds de sens.

Et puis, il y a la montée en puissance des personnages secondaires comme Nassir mais peut-être plus encore Booker. Il est le garde du corps affecté à la surveillance de Brysen et sa petite sœur Karsen. Lui aussi à cet aspect double : ancien détenu, il protège les femmes qu’il a en charge avec une volonté sans faille. Quant à Nassir, il sera le héros de la suite qui reste à venir, puisqu’elle n’est pas encore parue en vo.

Le roman conclut bien cette saga de trois tomes, il reste exactement dans le même ton. Si l’intrigue est parfois un peu heurtée et que la cohérence n’est pas toujours évidente à suivre dans le comportement des personnages, cela reste très bien écrit, très prenant et différent. L’ambiance est lourde, sombre, marqué par le sang qui coule beaucoup, par la violence qui habite chaque personnage. Un très bon romantic suspense donc. Il restera à voir si la suite reste dans le même genre.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016