Accueil du site > Critiques > M/M > Un mois d’avril aux couleurs arc-en-ciel chez HQN

mardi 3 mai 2016

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Un mois d’avril aux couleurs arc-en-ciel chez HQN


Date:25 AVRIL 2016
Collection: Kindle
Edition:HQN
Genre: romance M/M

Ce mois-ci sur l’ensemble de ses titres du mois d’avril, 3 sont des romances MM et 1 une romance FF, très différentes de style, elles ont pourtant un certain intérêt et chaque lectrice y trouvera sûrement son plaisir au vu de la diversité des récits.

L’amour sur le siège d’à côté, de Mathilde Reegers

Résumé

Pourquoi a-t-il fallu qu’il se retrouve pile ce jour-là, à cette heure, dans ce wagon, à cette place ? Octavien n’avait jamais imaginé revoir Nathanaël Delforge, le professeur de français qu’il a traumatisé par son attitude rebelle quelques années plus tôt. Mais il faut croire que le destin a le sens de l’humour, car il se retrouve assis juste à côté de lui dans le train qui le ramène à Lyon pour le week-end. Pourtant, une fois la gêne dissipée et les politesses d’usage expédiées, Octavien découvre avec surprise que celui qui était autrefois un jeune professeur inexpérimenté et manquant d’autorité a bien changé. Les sujets de conversation et les heures défilent sans qu’il s’en aperçoive et, quand le train s’approche du terminus, une pointe de regret le taraude. Et s’il proposait à Nathanaël de le revoir ?

Avis de Phalusia Une romance trop courte pour être véritablement appréciée, elle comporte beaucoup trop de clichés même si l’auteure a essayé de les atténuer avec son style personnel. La relation entre Nathanaël et Octavien est certes romantique, mais manque singulièrement de chaleur, on a du mal à ressentir quoi que ce soit envers ses deux hommes et leurs émois.

C’est froid, impersonnel, très bien écrit, mais il lui manque quelque chose de très important, l’émotion que des dialogues, des actions et des mots dégagent. Et c’est dommage, car cette relation entre un ex-professeur et son ex-étudiant pouvait conduire à une relation pleine de possibilités.

Croque-Monsieur, de Matthias Claeys

Résumé

Jouer au loto, voilà ce qu’il devrait faire. Car aujourd’hui, c’est la journée des bonnes nouvelles pour Nicolas : c’est sûr, la chance est de son côté ! D’abord, il y a eu cette rencontre avec Karl, un serveur drôle, charmant et très sexy, avec qui il a tout de suite accroché et qu’il compte bien revoir. Puis cette réponse qu’il n’attendait plus, n’espérait plus : l’acceptation de son manuscrit par une maison d’édition. Une grande maison, et reconnue en plus ! Le voilà donc avec deux nouveaux rendez-vous sur son agenda : signer son contrat et revoir Karl. Mais il se pourrait bien que certains évènements viennent perturber son planning…

Avis de Phalusia

Original et décalé, ce policier MM est très bien construit, mêlant harmonieusement l’action et le suspense. Malgré un style assez sec et un POV à deux voix déconcertant, on se prend au jeu assez vite et l’on reste un peu sur sa faim lorsque la fin arrive. Le destin de trois personnes se mêle de manière assez étrange et une succession de phénomènes va les conduire sur une voie surprenante qui prouve l’imagination de l’auteur.

C’est un récit peu facile et si l’on n’accroche pas dès le départ, mieux vaut ne pas insister, cependant il est tellement rare de trouver ce genre qu’il serait dommage de se priver de cette histoire.

Tendres baisers d’Oxford, d’Enzo Daumier

Résumé Oublier. Oublier sa rupture avec Matthew, oublier que sa famille l’a rejeté, en se lançant à corps perdu dans ses recherches, voilà le plan de Lucien lorsqu’il revient à Oxford pour rédiger sa thèse. Mais sa rencontre avec Andrew Knight, pop star d’un groupe mondialement connu, vient bientôt bouleverser son programme. Pourtant, ils n’ont quasiment rien en commun : universitaire gay passionné de musique classique d’un côté, chanteur rock et hétéro de l’autre. Rien… à part ce petit truc, ce feeling qui fait qu’ils se comprennent immédiatement et ne peuvent s’empêcher de passer du temps ensemble…

Avis de Phalusia La bonne surprise de ce trio avec une romance so “ Bristish ” puisqu’elle se déroule en Angleterre, à Oxford précisément. C’est peut-être d’ailleurs le seul reproche qu’on puisse faire à ce récit et qui risque de rebuter certaines lectrices : de trop nombreuses descriptions des lieux et de la vie culturelle anglais. C’est parfois fastidieux et un peu ennuyeux. Quoi qu’il en soit j’ai trouvé beaucoup de charme à ce récit doux-amer, qui semblait classique et qui finalement se révèle plein de saveurs et d’humour.

Lucien est un personnage auquel on s’attache facilement, ses petits travers bien français et ses habitudes nous le rendant sympathique, sa vision de la vie et de ses déboires amoureux étant somme toute assez proche d’un jeune d’aujourd’hui. Malheureusement, il faudra attendre la suite pour savoir si notre adorable théseux trouvera son happy end avec son rocker.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016