Accueil du site > Critiques > Romances historiques > La louve blanche, de Theresa Revay

jeudi 16 juillet 2009

Partager :

facebook

twitter

Publicité :

La louve blanche, de Theresa Revay

Editions Pocket n° 13891, mai 2009

Présentation de l’éditeur

De Paris à Berlin, des années 1920 aux années sombres de la guerre, une histoire de désir et d’amour entre une femme libre qui triomphe de l’exil, et un artiste de ferveur et de talent. Chassée de Saint-Pétersbourg par la révolution bolchevique, une jeune Russe blanche, Xénia Ossoline, se réfugie à Paris pour protéger les siens. Elle y découvre le monde de la haute couture en pleine effervescence des années folles. Sa rencontre avec le séduisant photographe allemand Max von Passau bouleverse son existence. Au cœur d’une Europe en proie à la montée des totalitarismes, ils vivent une passion orageuse. La prise de pouvoir d’Adolf Hitler incite les Allemands intègres à entrer en résistance au péril de leur vie. Artiste renommé, Max apporte un soutien sans faille à l’une de ses anciennes amours, une jeune juive propriétaire d’un grand magasin berlinois. Mais derrière les masques policés et les mondanités nazies des années 1930, la guerre se profile... Alors que l’Histoire s’accélère, Xénia et Max sont confrontés à des choix dramatiques. Leur quête de lumière triomphera-t-elle des ténèbres de cette époque sans merci ?

Avis d’Enora

Ce roman nous entraine des années vingt aux débuts de la seconde guerre mondiale, de Saint Petersburg à Paris, sur les pas d’une jeune russe blanche, Xénia. Chassée de son pays par la révolution bolchévique, cette adolescente habituée à la frivolité des fêtes de cour, va devoir affronter l’exil, la xénophobie, la misère. Pour subvenir aux besoins de sa sœur et de son frère, elle travaillera dans un atelier de couture, puis comme mannequin. Sa rencontre avec un séduisant photographe allemand, Max, va modifier le cours de sa vie. Farouche, indépendante, elle refuse d’admettre l’amour que fait naitre en elle, le jeune homme. Ces deux caractères forts vont s’aimer, se déchirer, se séparer, se retrouver, la violence de leurs sentiments faisant écho aux tumultes de l’Histoire.

Dans ce troisième roman historique, comme dans les précédents, Theresa Revay montre, avec le regard de familles à travers le monde, comment les mêmes événements historiques peuvent être vécus différemment. Grace à un énorme travail de recherches, elle ressuscite admirablement cette époque troublée. Arrière plan historique pour mieux aller à la rencontre des hommes qui ont vécus des événements, connus ou oubliés. L’auteur nous conte aussi bien l’exil des russes blancs et les conditions de leur survie, que la résistance assez peu connue des allemands à Hitler dès 1933, en passant par la Nuit de cristal, le pogrom de 1938 à Berlin. Ses personnages aux caractères entiers sont dépeints avec énormément de sensibilité, avec leur force et leurs failles, leur orgueil et leur vulnérabilité.

La louve blanche est un roman historique, bien écrit, bien documenté avec des personnages forts qu’on a du mal à quitter en le refermant. Et tant mieux puisque la suite de leur histoire est paru en mai aux éditions Belfond.

Mots clés de l'auteur :

Années Folles
   Vice & Vertu, de Suzanne Rindell
   Meurtre en musique, de Kerry Greenwood
   Les Rochefort, de Christian Laborie
   All I want is you d’Elizabeth Anthony
   Héritage mortel / Les fantômes d’Osterley, de Charles Todd
   Le pays sous le ciel de Matilde Asensi
   Le quadrille des maudits, de Guillaume Prévost
    Un esprit de vengeance de Simone St. James
   La nuit, in extremis, de Odile Bouhier
   Un été avec Louise, de Laura Moriarty
   It stings so sweet de Stephanie Draven
   La Grande Combe, de Eric le Nabour
   La maison assassinée, de Pierre Magnan
   La phrase qui tue, de Craig McDonald
   Un coeur entre deux rives, de Geneviève Senger
   Le mystérieux bébé du Titanic, de Joëlle Quentin-Doucet
   De mal à personne, de Odile Bouhier
   La fille de l’hiver, d’Eowyn Ivey
   Un troublant fugitif, d’Elizabeth Lane
   Le sang des Bistanclaques, de Odile Bouhier
   Les silences de Margaret, de Paul Couturiau
   La conquérante, de Dominique Marny
   Temptation is the night de Marguerite Kaye
   Une comtesse à l’office, de Eva Ibbotson
   Faute de choix, de Patricia Wentworth
   L’ange aux deux visages, de Nicola Upson
   La louve blanche, de Theresa Revay
   Crimes à l’affiche, de Nicola Upson
   Crime au Moulin vert de Kerry Greenwood
   Jeeves de P.G. Wodehouse
   La mort de Pierre Curie de Jacques Neyrinc
Révay Theresa
   Un dîner en compagnie de... Theresa Révay
   L’autre rive du Bosphore de Theresa Révay
   Interview de Thérésa Révay
   La louve blanche, de Thérésa Révay
   Dernier été à Mayfair de Theresa Révay
   La louve blanche, de Theresa Revay
   Tous les rêves du monde , roman de Theresa Révay
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016