Accueil du site > Critiques > Romances historiques > Lady Isidore - Les duchesses - 4 d’Eloisa James

dimanche 13 décembre 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Lady Isidore - Les duchesses - 4 d’Eloisa James


Date:10 juin 2015
Collection: A&P
Edition:J’ai Lu
Genre: romance historique
Prix: 5,40 €

When the duke returns

Résumé de l’éditeur

J’ai épousé un monstre ! se lamente lady Isidore Cosway auprès de ses amies. Son mari, qu’elle a épousé par procuration à l’âge de douze ans, est enfin rentré d’Afrique. Et il est superbe – du moins si l’on aime le style rebelle aux cheveux longs. Mais il se refuse à l’honorer. Car ce baroudeur adepte de la méditation et du contrôle de soi est prêt à annuler le mariage s’ils ne sont pas faits l’un pour l’autre. Toutes ces fadaises désespèrent Isidore qui, à vingt-trois ans, est toujours vierge. Peut-on lui reprocher d’être curieuse ? Non ! Alors puisqu’un mariage consommé ne peut être annulé, c’est décidé : d’une manière ou d’une autre, son nigaud de mari tombera dans son lit…

Avis de Callixta

Une fois de plus, l’histoire commence juste à la fin du livre précédent. Ils sont d’ailleurs tous tellement imbriqués qu’il serait maladroit de commencer la lecture de cette série autrement que par le premier tome. When the duke returns traite pourtant du même sujet que les romans précédents : les conséquences de mariages arrangés dans une Angleterre géorgienne coquine et osée.

Cette fois, c’est une autre sorte d’union qui passe sous la plume d’Eloisa James : le mariage par procuration de deux personnes qui ne se sont jamais vues ou seulement dans leur enfance. Isidore Del’Fino a ainsi été fiancée toute sa vie à Simeon Jermyn, Duc de Cosway avant de l’épouser à l’âge de douze ans. Elle en a maintenant vingt-trois et attend encore et encore que son mari revienne de voyages aux quatre coins de la terre. Bien décidée à changer la situation, elle s’affiche dans tous les salons pour provoquer un scandale qui obligera le dit époux à revenir. Son stratagème finit par porter ses fruits et Simeon réapparaît soudainement et va se révéler totalement différent de ce à quoi elle s’attendait.

Si le tome précédent frappait par son goût de romance traditionnelle, celui-ci frappe par sa volonté d’innovations. Soulignons tout d’abord l’originalité des deux héros et surtout celle de Simeon, vierge à presque trente ans et totalement à l’aise avec ce fait. Le grand talent d’Eloisa James est de rendre cette situation crédible et plutôt amusante. Au fil de ses voyages, Simeon a fini par adopter une philosophie orientale prônant la retenue et le contrôle de tous ses désirs dont celui de la chair. Mais ce qui est le plus intéressant c’est qu’Eloisa James s’ouvre ainsi d’immenses perspectives rarement exploitées dans la romance : comment un couple apprend à se connaître physiquement quand les deux partenaires sont vierges ? C’est délicieux, drôle et sensuel à la fois.

Les deux héros sont très réussis et se découvrent pas seulement sexuellement. Tous deux craignent de ne jamais pouvoir s’entendre. La très belle italienne qu’est Isidore a un tempérament bouillant qui s’accommode mal de la philosophie de la retenue de son époux.

Mais il y a bien plus encore, le retour de Simeon est aussi une façon de comprendre pourquoi il est parti et a passé de longues années loin de chez lui. Il doit également se réinstaller et prendre en charge son rôle de duc dans un domaine qui a bien besoin de lui. Eloisa James a, dans chacun des livres de cette série l’idée géniale d’introduire un thème, un sujet étonnant. Ici, il peut paraître vulgaire et inconsistant mais il n’en est rien : il s’agit en effet de la naissance des premiers toilettes avec eau courante et des inconvénients provoqués par un mauvais entretien. Le talent d’Eloisa James évite tout faux-pas avec ce sujet qui aurait pu être désastreux. Comme toujours également, il faut souligner l’excellente utilisation du contexte géorgien avec sa mode si particulière et ses mœurs très différentes.

Le roman reste surtout centré sur Simeon et Isidore mais nous avons quelques brefs aperçus des personnages centraux de la série : La duchesse et le duc de Beaumont et bien sûr le duc de Villers. Quelques scènes nous montrent l’évolution de la relation entre les Beaumont et les considérables changements de Villiers que la maladie a transformé. Cela laisse augurer d’excellents livres qui leur seront consacrés.

Cette série est un vrai bonheur de drôlerie et d’émotions. Superbement écrite, elle laisse une forte impression même si l’essentiel des histoires n’ont pas de grands rebondissements ni d’actions. Des couples se croisent, se déchirent, s’aiment dans une atmosphère de salon bruissant de médisances. Pourtant, il est difficile de ne pas se passionner pour leurs amours et nous rêvons de déguster les deux derniers tomes.

Avis de Terry

Isidore est la fofolle des duchesses. Séductrice désespérée de faire revenir en Angleterre son mari épousé enfant par procuration, elle se prête à toutes les provocations de charmes. Or lorsqu’il revient, son mari est non seulement vierge à presque trente ans mais surtout il est adepte « de la voie de la sérénité », c’est-à-dire de la maîtrise de soi et chose complètement marginale à l’époque : la course à pied ! Il est du coup taxé de malade mental. Il souhaite une épouse docile et sans relief tout le contraire d’Isidore.

Il s’agit d’un couple bien mal assorti au départ, décrit avec humour par Eloïse James. Leur découverte du plaisir est longue et détaillée, cela devient un jeu entre eux (celui du docteur) mais que j’ai trouvé lassant. Ce qui surprend c’est le monde des « duchesses » d’Eloïse James. Elle sait nous plonger dans un univers d’oisifs sans problème d’argent impressionnant. A lire Monsieur le duc ennuyé par les factures de feu son père, on s’attendrait presque à un revers de fortune. Mais non, l’or coule à flot, chez lui comme chez sa femme. Le seul problème de madame étant sa virginité. Plaire à son homme est d’ailleurs le souci récurrent semble-t-il chez les duchesses (et même marquise) dans ce roman. En effet, nous retrouvons Jemma de Beaumont qui partage avec Isidore le roman. Le duc de Villiers en archétype de pair du royaume est parfait.

Rarissime dans une romance on parle de cabinet d’aisance ! les canalisations étant pourries (au sens propre), l’organisation du manoir est chamboulé au profit d’Isidore.

Cette deuxième duchesse comme la précédente est décidément bien aidé par le style de l’auteure qui décrit avec succès l’époque choisie. Je n’ai malgré tout pas été enthousiaste jusqu’au bout de l’histoire, m’attendant sans doute à plus de situations cocasses.

Mots clés de l'auteur :

Géorgienne
   Garde du coeur - Les fantômes de Maiden Lane - 8 de Elizabeth Hoyt
   Lady Harriet - Les Duchesses - 3 d’Eloisa James
   Lady Isidore - Les duchesses - 4 d’Eloisa James
   Cher Monstre - Les fantômes de Maiden Lane - 7 de Elizabeth Hoyt
   La terre du bout du monde, de Tamara McKinley
   Lost in a royal kiss de Vanessa Kelly
   Le duc de minuit - Les fantômes de Maiden Lane - 6 d’Elizabeth Hoyt
   Le lord des Ténèbres - Les fantômes de Maiden Lane- 5 d’Eizabeth Hoyt
   L’homme de l’ombre - Les fantômes de Maiden Lane - 4 d’Elizabeth Hoyt
   Wild night bride de Victoria Vane
   Désirs enfouis - Les fantomes de Maiden Lane - 3 d’Elizabeth Hoyt
   Troubles plaisirs - Les fantômes de Maiden Lane - 2 de Elizabeth Hoyt
   At your pleasure de Meredith Duran
   Troubles intentions - Les fantômes de Maiden Lane - 1 d’Elizabeth Hoyt
   Les Gentlemen de la nuit, de Béatrice Nicodème
    A la recherche du plaisir de Elizabeth Essex
   Ripe for pleasure d’Isobel Carr
   Le reclus - La légende des quatre soldats - 3 de Elizabeth Hoyt
   The spurned viscountess de Shelley Munro
   Ruthless de Anne Stuart
   Séduire un séducteur - La légende des quatre soldats - 2 de Elizabeth Hoyt
    Eliza, la rebelle - Les soeurs d’Irlande 1 de Laurel McKee
   Les vertiges de la passion - La Légende des quatre soldats - 1 de Elizabeth Hoyt
   The ice princess d’Elizabeth Hoyt
    Le revenant - La légende des quatre soldats - 4 d’Elizabeth Hoyt
   Jane Austen à Scargrave Manor, de Stephanie Barron
   Le duc de Villiers - Les Duchesses - 6 d’Eloisa James
   This duchess of mine d’Eloisa James
   La reine des dragons de Shana Abé
   Le couple idéal - Les duchesses - 2 d’Eloisa James
   La débutante - Les Duchesses - 1 d’Eloisa James
   Le dernier duel - Les trois princes - 3 d’Elizabeth Hoyt
    Liaison inconvenante - Les trois Princes - 2 d’Elizabeth Hoyt
   The raven prince (Puritaine et catin) de Elizabeth Hoyt
   Une rose en hiver, de Kathleen Woodiwiss
   Séducteur sans scrupule, de Anne Stuart
   L’intrépide - La saga des Montforte - 3 de Danelle Harmon
   Quand l’ouragan s’apaise, de Kathleen Woodiwiss
   Lord Scandal de Kalen Hughes
   Voleur de Cœur d’Anne Stuart
   Silent melody de Mary Balogh
   Lord Sin de Kalen Hughes
Héros vierge
   Le lien des trois, de K.C. Wells
   Lady Isidore - Les duchesses - 4 d’Eloisa James
   All of you de Christina Lee
   Lady Dangereuse d’Elizabeth Essex
   Sacred waters - MacCullough Mountain - 1 de Lydia Michaels
   L’inaccessible de Anna Campbell
   L’homme de l’ombre - Les fantômes de Maiden Lane - 4 d’Elizabeth Hoyt
   Le duc mis à nu de Sally MacKenzie
    Plaisir aveugle de Monica Burns
   Trusting Ryan de Tara Taylor Quinn
   Lovers, dreamers and me de Willa Okati
   Love means... no shame d’Andrew Grey
   No man’s mistress de Mary Balogh
   Le voile noir (noces de sang) de Carla Neggers
   The fancy dancer de Patricia Nell Warren
   So much more than naked de D.J. Manly
   Tim de Colleen McCullough
   L’amant consacré - La Confrérie de la dague Noire - 6 de JR Ward
   Simple Jess
James Eloisa
   Lady Harriet - Les Duchesses - 3 d’Eloisa James
   Lady Isidore - Les duchesses - 4 d’Eloisa James
   Une si vilaine duchesse - Il était une fois - 4 - d’Eloisa James
   La jeune fille à la tour - Il était une fois - 5 de Eloisa James
   Seduced by a pirate d’Eloisa James
   La Belle et la Bête - Il était une fois - 2 d’Eloisa James
   La princesse au petit pois - Il était une fois - 3 d’Eloisa James
   Au douzième coup de minuit- Il était une fois - 1 d’Eloisa James
   Passion d’une nuit d’été d’Eloisa James
    Trois mariages et cinq prétendants de Julia Quinn, Connie Brockway et Eloisa James
   Le duc de Villiers - Les Duchesses - 6 d’Eloisa James
   This duchess of mine d’Eloisa James
   Le couple idéal - Les duchesses - 2 d’Eloisa James
   La débutante - Les Duchesses - 1 d’Eloisa James
   Le plaisir apprivoisé d’Eloisa James
   Le plaisir apprivoisé d’Eloisa James
   Interview d’Eloisa James - vo et vf
   Le duc apprivoisé d’Eloisa James
   James Eloisa
   Le duc apprivoisé de Eloisa James
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016