Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > Indécise de S.C Stephens

mercredi 11 avril 2012

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Indécise de S.C Stephens


Date: 3 avril 2014
Collection:
Edition: Hugo&cie
Genre: romance contemporaine
Prix: 16,17 €

Thoughtless

Résumé de l’éditeur

Depuis près de deux ans, Kiera vit une relation amoureuse paisible avec Denny, petit ami attentionné, tendre et dévoué. Une vie de couple parfaite s’annonce. Mais rien n’est jamais si simple en amour... Lorsque Denny obtient le job de ses rêves, Kiera le suit à l’autre bout du pays et poursuit ses études. Ils s’intallent alors en collocation avec Kellan, chanteur de rock et incorrigible tombeur. Kiera, serveuse dans le même bar que lui, est troublée par ses regards appuyés, au point que son gentil petit ami lui semble bien fade. Ce dernier, garçon studieux et courageux, ne manque pourtant pas de qualités. Quand Denny annonce qu’il doit partir deux mois pour son travail, c’est Kellan qui console Kiera. Une amitié qui aide la jeune femme à supporter la solitude. Mais en une nuit, tout va basculer et aucun des trois n’en sortira indemne. Les hésitations de Kiara que l’on suit tout au long du roman la porteront d’un homme à l’autre entre amour, amitié et passion.

Avis de Callixta

La région de Seattle serait-elle source d’inspiration pour les auteures indépendantes et qui sont en train de bousculer la romance ? On eut sérieusement se la demander avec le premier tome du duo de S.C Stephens. Publié en 2009, dans une relative indifférence, ce long roman est revenu sur le devant dans la scène avec le succès de ses romances fiévreuses, introspectives sur le modèle de Beautiful Disaster ou même Fifty Shades. SC Stephens se rapproche beaucoup de Jamie McGuire dans cette histoire qui a tout pour déranger mais qui fascine avant tout.

Comme pour ses consoeurs, son histoire met en scène deux héros charismatiques dans un couple qui paraît bien difficile à construire et à faire durer. Son thème principal est dérangeant c’est même un tabou non négociable pour beaucoup de lectrices. Mais voilà, l’auteure est douée, prend son temps, choisit une héroïne jeune qui raconte sa propre histoire et nous plonge au cœur de sa passion, de ses doutes, ses lâchetés, ses hésitations. Il est difficile de résister à la tempête qui commence au bout de quelques pages.

Kiera et son petit ami, un jeune Australien, Denny, ont décidé de quitter l’Ohio pour permettre au jeune homme de trouver un emploi passionnant. Les voilà arrivés à Seattle, installés chez le meilleur ami de Denny, Kellan Kyle. Un corps de dieu grec, un talent de musicien et de chanteur qui s’exprime dans un groupe, un charme fou... Kellan est la quintessence du mâle fatal. Les filles tombent à ses pieds. La très amoureuse Kiera se trouble mais se sent protégée par son amour pour Denny. Mais...

L’infidélité, le triangle amoureux prennent alors le relais et Kiera, timide, très jeune, elle a à peine vingt-et-un ans, va avoir à gérer son amour puissant, sa première vraie expérience avec la tentation faite homme qu’est Kellan. Ils se rencontrent souvent, se croisent dans la maison de Kellan qu’ils partagent, dans le bar où il chante avec son groupe et où Kiera travaille. L’attirance monte inexorablement, la vie s’en mêle et créé des opportunités, les deux héros se voilent la face sur la réalité de ce qu’ils partagent...

S. C Stephens qui a écrit en 2009 ce roman, trouve exactement les mêmes recettes que Jamie McGuire et dans une moindre mesure de EL James. Elle nous plonge dans la tête de l’héroïne et au cœur d’une passion dévastatrice qui culmine en scènes d’amour passionnées, en crises de colère qui ne le sont pas moins, en moments de grand désespoir ou de désespérance avec, planant toujours au-dessus d’eux, l’impression que cette relation est d’une fragilité de verre, qu’elle ne résistera pas aux torrents de passion et à la raison qui ne peut l’accepter. SC Stephens n’évite rien dans son thème difficile : les lâchetés, les petits accommodements que l’on a avec soi-même, l’impossibilité de choisir, la douleur que l’on impose à l’autre quand on ne l’aime plus comme avant, qu’on le trompe... Comme elle prend le temps de tout nous expliquer, les erreurs de chacun, nous dévorons avec passion ces quelques mois d’une relation à trois où un amour s’efface lentement devant la montée d’un autre. C’est beau, puissant, dérangeant, ambigu.

Les deux héros sont passionnants, très caractéristiques de ce type de romance. Ils sont jeunes et passionnées. Kellan dégage un charme puissant, irrésistible qui cache ses fragilités, ses douleurs internes. Voilà encore un homme blessé dont l’image est brouillée par les succès féminins et le talent artistique. Derrière, il y a un petit garçon fragile, un homme, jeune encore, qui aime pour la première fois. Quant à Keira, elle est cette fille faussement simple et ordinaire. C’est dans son équilibre, sa capacité à aimer, à vivre normalement qu’elle séduit Kellan. N’oublions pas Denny, formidable personnage, troisième élément indispensable du triangle, qui ne s’affadit jamais, n’est jamais minimisé ou rendu moins intéressant malgré la concurrence de Kellan. L’équilibre est parfait entre tous des personnages.

Evidemment, ce roman a suscité une suite car la fin donne envie de voir la suite des amours de Keira qui seront forcément tourmentées et difficiles. Voilà encore un roman au charme étrange qui vous plonge dans des marathons de lecture où l’on veut savoir ce que le jour d’après réservera aux héros car rien n’est jamais acquis même lorsque tout semble s’apaiser ou qu ’une décision a été prise. Au centre de ces romans, il y a l’amour, la passion comme réels héros et cela montre que c’est encore cela qui fait tourner le monde. Ce qui est nouveau est qu’un large public est en train de s’y intéresser. Terminons en soulignant encore une fois à quel point le romance YA et les auteures indépendantes ont contribué à bousculer les limites habituelles.

Et si vous voulez avoir un avis de l’ambiance... voilà le trailer

Mots clés de l'auteur :

Adultère
   Entre tes bras de Joy Maguène
    Wrong girl de Lauren Crossley
   Baiser à Manhattan de Kim Messier
   Love, in English de Karina Halle
   Pour tes lèvres - Trilogie italienne - 2 d’Irene Cao
   A ta merci - 1 de Gail McHugh
   Défi et confidences, de Stephanie Doyle
   Ruined de S. Pratt
   Celle qui n’était plus, de Boileau-Narcejac
   Bad rep de A. Meredith Walters
   The stranger de Kyra Davis
   Un garçon de trop d’Abbi Glines
   Indécise de S.C Stephens
   Tout ton portrait, de Isabel Wolff
   Au lieu-dit Noir-Etang, de Thomas H. Cook
   Sept nuits d’amour d’Evangeline Collins
   Romancing the countess d’Ashley Marsh
   Le masque de bronze, de Janet Dailey
   L’amour à la lettre A, de Paola Calvetti
   Le temps des magnolias, de Jean Brashear
   Petits meurtres entre voisins, thriller de Saskia Noort
   La maison du pacifique, de Susan Wiggs
   L’héritière secrète, de Cathy Gillen Thacker
   Diplomacy de Zahra Owens
   Trahie de Karin Alvtegen
   Tangled de Mary Balogh
   Mais si tu m’aimes encore... de Sherryl Woods
   Les maîtres de Mokhani de Margaret Way
   Une scandaleuse liaison de Sherryl Woods
   La poupée brisée de Amanda Stevens
Stephens S.C
   Sensible - Indécise - 1,5 de S.C Stephens
   Intrépide de S.C. Stephens
   Insatiable - Indécise - 2 de S.C. Stephens
   Indécise de S.C Stephens
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016