Accueil du site > Critiques > M/M > Un voleur à la veille de Noël, de Sage Marlowe

mercredi 6 novembre 2013

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Un voleur à la veille de Noël, de Sage Marlowe


Date: ISBN-10
Collection: date
Edition:Collection
Genre: romance M/M

Résumé

Quand l’agent spécial du FBI Julian Harris réussit finalement à coincer le voleur d’objets d’art, surnommé Romeo, il a bien l’intention de lui passer d’abord les menottes puis de le faire enfermer derrière les barreaux. Au lieu de cela, il se retrouve pris au piège dans une maison isolée au milieu des montagnes suite à une tempête de neige, puis envoûté par le charme irrésistible de Romeo. Une chose en amenant une autre, après une nuit passée ensemble, Julian se réveille seul avec son orgueil meurtri et son cœur volé.

Près d’un an plus tard, un coup du sort les ramène ensemble et leur attirance mutuelle reprend vie à nouveau, mais les événements prennent une tournure qui pourrait avoir pour conséquence que l’un d’entre eux se fasse tuer. Se retrouvant dans une situation précaire, Romeo doit choisir entre la vie de Julian et sa propre sécurité, tandis que Julian ne peut s’empêcher de se poser deux questions : Qui est vraiment ce voleur sexy et peut-il croire en son mensonge à propos de sa fidélité ?

Avis de Phalusia

Par certain aspect ce premier tome va vous rappeler une certaine série américaine White Collar avec un non moins célèbre et sexy acteur qui a fait son coming-out en début d’année : Matt Bomer. Mais si effectivement les deux héros sont assez similaires par leurs métiers, un agent du FBI et un cambrioleur, que leur rencontre est le résultat d’une longue enquête et que quelques aspects de leurs personnalités sont similaires, la comparaison s’arrête là. Sage Marlowe a créé un couple de héros unique qui vous entraine dans une très sympathique histoire même si certains côtés du métier d’agent spécial manque de crédibilité. Mais nous sommes dans une fiction donc l’auteure peut se permettre quelques entorses à la réalité pour nous offrir un premier tome dynamique, sexy et non dépourvu d’humour.

Dès le premier chapitre, nous découvrons nos deux héros dans leur premier vrai face à face car si l’agent Harris poursuit notre voleur depuis près de trois ans, jusqu’à cette nuit c’est la première fois qu’il le découvre physiquement. Et c’est un choc, car il ne s’attendait pas à ressentir quoique se soit pour ce voleur hors pair en dehors d’une profonde satisfaction à la réussite d’une longue course poursuite. Mais voilà le cambrioleur n’a pas été surnommé Roméo pour rien, il est jeune, sexy et possède des atouts auxquels notre très sérieux et posé agent spécial va avoir du mal à résister. D’ailleurs il ne va pas y réussir (pour notre plus grand plaisir) et se retrouver après une nuit torride, seul et de nouveau au point zéro de son enquête.

Plusieurs mois après nos deux hommes se retrouvent face à face, toujours d’un coté opposé de la loi mais avec une attraction physique bien présente. Le problème c’est que Julian malgré tout reste un flic et que même si quelques indices lui suggèrent que Romeo n’est pas ce qu’il parait vraiment il reste un voleur. Il faut reconnaitre à Sage Marlowe qu’elle mène bien son affaire car non seulement elle insère une explication crédible qui permettra à nos deux personnages de se retrouver à la vue de tous sans que personne ne soupçonne leur relation passée ni ne pose de questions sur Romeo, mais également offre une solution (un peu facile certes) sur la manière dont les deux amants vont pourvoir poursuivre leur relation.

C’est un récit léger, vif, avec un peu de mystère et une romance mais surtout une mise en place de la série. Ce premier tome est construit malgré son court format en trois parties : la première c’est la rencontre de Julian et Romeo qui scelle leur future relation, la seconde nous avons le développement de l’enquête et la découverte des raisons qui poussent Roméo à voler et enfin la dernière qui donne des réponses sans vraiment le faire.

C’est assez rapide mais c’est une mise en bouche très intelligente car Sage Marlowe tout en nous donnant quelques informations ne nous dévoile pas grand-chose au final sur le passé des deux hommes. Elle pose des jalons, nous offre des scènes sexy, une intrigue bien ficelée, elle lance quelques pistes mais c’est tout et le résultat est là ; vous avez envie de savoir comment cette relation va pouvoir évoluer ?et deux personnages aussi différents vont-ils réussir à s’accorder ? et surtout quel est le vrai nom de Roméo ? Réponse peut-être dans le second tome « A talent in your lies » qui j’espère sera également traduit.

Mots clés de l'auteur :

Marlowe Sage
   Un voleur à la veille de Noël, de Sage Marlowe
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016