Accueil du site > Critiques > Policiers/Thrillers > Le cercle des coeurs solitaires, de Lotte et Soren Hammer

mercredi 13 novembre 2013

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Le cercle des coeurs solitaires, de Lotte et Soren Hammer


Date: 13 novembre 2013
Collection: Actes Sud
Edition: Actes Noirs
Genre: roman policier
Prix: 22,61 €

Présentation de l’éditeur

Fusillade dans une école de Copenhague. Konrad Simonsen, qui se relève à peine d’un accident cardiovasculaire, aurait rêvé mieux comme convalescence. Heureusement, le stress post-traumatique, sa jeune collègue Pauline Berg connaît : elle qui a récemment échappé à la mort dans une cave, pique des crises d’angoisse à répétition et boulotte ses anxiolytiques comme des Tic-Tac. Le malaise guette.

Avis de Marnie

La particularité des romans policiers de Lotte et Soren Hammer, c’est qu’ils mettent en parallèle le quotidien d’une petite équipe de la criminelle de Copenhague avec l’Histoire de leur pays. Pour chaque livre, un thème "remonte à la surface", avec une critique sociale en prime. Si le tabou autour de la pédophilie était évoqué dans Morte la bête, les choix écologiques ainsi que la neutralité dans le prix à payer, ici, c’est le mouvement hippie, dont on se souvient avec un sourire nostalgique, "faites l’amour pas la guerre" en réponse à la guerre du Vietnam, notre mai 68 (plusieurs fois évoqués dans le roman) mais qui se remémore la très inquiétante radicalisation de l’extrême-gauche ?

Nos écrivains n’aiment pas se répéter et entre chaque enquête, ils redistribuent les cartes, laissant s’écouler un grand laps de temps, ici un an avec l’enquête précédente, si bien que les chacun des personnages a évolué. Quand commence ce récit, notre héros, Konrad Simonsen se remet difficilement d’une crise cardiaque survenue deux mois auparavant, un membre de l’équipe est parti à la retraite, Arne Pedersen, second de Simonsen, a pris en main l’équipe de la criminelle, la comtesse est superprotectrice avec notre héros avec qui elle vit désormais, et Pauline Berg, instable, agressive et littéralement hors de contrôle, ne parvient pas à surmonter son traumatisme suite à son enlèvement, sa séquestration et les tortures subies.

Nous ne sommes vraiment pas en Amérique... Il n’y a rien qu’à voir les réactions et le traitement de la fusillade dans le lycée : réussite ou échec ? Konrad Simonsen est loin de ce problème avec cette petite affaire de postier tombé dans les escaliers. Pourtant, cette enquête va le faire replonger dans sa propre jeunesse, les débuts de sa carrière de flic, alors qu’il tombe amoureux d’une militante d’extrême-gauche. Etudiant cette époque avec près de quarante ans de recul, l’ambivalence du Danemark est ici racontée : société conventionnelle (avec une éducation cloisonnée et étriquée issue d’un protestantisme autoritaire) où souffle les grandes idées de gauche (l’Amérique latine à libérer de l’oppression des Etats-Unis), liberté sexuelle, féminisme... alors que les attentats comme ceux de Munich viennent assombrir le bel idéal.

On regrettera un récit qui s’étire un tout petit peu dans la dernière partie (toutes les mesures énoncées pour appuyer la théorie de Konrad pouvait franchement être gommées). Toutefois, hormis ce petit défaut, ce récit est tout aussi passionnant que les précédents. Ainsi, la dynamique de ce petit groupe constitue un point très fort, tant ces quelques personnages sont évolutifs. Notre chef (qui ne l’est plus) a fort à faire pour tenir tout ce petit monde, en particulier Pauline, ici, que l’on peut certes trouver agaçante, mais vu ce qu’elle a subi, c’est tout à fait excusable. Les relations entre Konrad et Arne sont autrement plus "subtiles", car ils jouent tous les deux sur la complexité d’être ou de ne pas être chef, alors que nous retrouvons avec intérêt le bon sens de la comtesse, et l’enthousiasme de la fille de Konrad, Anna Mia...

Drame, nostalgie, regard analytique, une pointe d’humour toujours présente... un ton chaleureux, des personnages toujours aussi attachants : cette série est vraiment une réussite !

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016