Accueil du site > Critiques > Romances historiques > Le Lys et le léopard de Anne O’Brien

jeudi 14 novembre 2013

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Le Lys et le léopard de Anne O’Brien


Date: 1er novembre 2013
Collection: Mosaïc
Edition: Harlequin
Genre: romance historique
Prix: 19,86 €

Description de l’éditeur  :

En cette année 1415, alors que la guerre de Cent Ans fait rage depuis des décennies, Catherine de Valois, fille du roi de France, est offerte en tribut au vainqueur d’Azincourt, le roi Henri V d’Angleterre. Eblouie par son royal époux, la jeune reine rêve quelque temps de s’en faire aimer, avant de comprendre que c’est son héritage que le roi convoite et que son seul désir est qu’elle lui donne un enfant qui puisse un jour porter les deux couronnes de France et d’Angleterre. Hélas, Catherine vient à peine de mettre au monde le fils tant attendu, que Henri meurt subitement. Enjeu d’alliances et de violentes convoitises, la jeune reine est obligée de vivre sous tutelle, prisonnière d’une cour qui lui dénie le droit d’avoir encore un cœur. Jusqu’au jour où, parmi les gens de sa maison, un Gallois, Owen Tudor, attire son attention. Une union interdite à une femme de son rang. Mais, résolue à tout risquer, Catherine décide de prendre son destin en main, et de braver ceux qui ont fait d’elle l’otage de la couronne et de leurs propres ambitions.

Avis de Gaëlle

Le lys et le léopard entre dans la catégorie de roman d’Histoire romancée. A l’instar d’une Philippa Gregory, Anne O’Brien raconte un pan de l’Histoire d’Angleterre et de France en y ajoutant de la fiction. Le genre est très populaire dans les pays anglo-saxon, il est peu courant dans l’Hexagone. On pourrait le déplorer s’il n’était la piètre qualité de ce roman.

L’auteur place son intrigue en 1415. Henry V d’Angleterre, vainqueur de la bataille d’Azincourt où il mit la noblesse française en déroute, épouse Catherine de Valois, une princesse française. Celle-ci apporte dans sa dot rien moins que la couronne de France. La guerre de 100 ans fait rage et vous le devinez, nous sommes au débuts de conflits qui verront l’avènement de Jeanne D’Arc (dont il n’est pas fait référence ici).

C’est surtout la vie de Catherine qui va nous être racontée. Nous verrons comment l’enfant laissée à l’abandon, peu ou pas éduquée deviendra une reine, une mère, une amante qui conduira à faire naître la Dynastie des Tudors... Tout cela aurait pu être passionnant et pourtant...

Souvent, dans ce genre de roman, la vérité historique est mise à mal pour les besoins de l’intrigue. Ici, il suffit de quelques notions d’Histoire et de quelques petits clics pour se rendre compte que l’auteur a certains problèmes avec la chronologie ... L’eau courante ET chaude à Windsor au début du quinzième siècle ?? Un mariage dans la Chapelle St George dont la construction débuta sous Edward IV, le successeur du fils de notre héroïne ?? De fait, si une chapelle existait belle et bien, le récit nous induit en erreur en la citant du nom de celle que nous connaissons tous. Nous levons donc assez souvent les yeux au ciel.

Et si cela n’était pas assez, voilà qu’en plus, l’auteur truffe son récit d’incohérences. La plus importante concerne Catherine et son illettrisme. Dés le début du roman, on nous apprends qu’elle n’a reçu aucune éducation et donc ne sait pas lire. Pourtant quelques centaines de pages plus loin, nous la voyons échanger une correspondance avec son amant pour la voir redevenir incapable, une fois la liaison terminée, de déchiffrer un document ô combien officiel puisqu’il lui annonce le couronnement de son fils.

Le roman est à peine sauvé par son intrigue puisque Catherine n’est pas une héroïne attachante et l’on peine à croire à son histoire d’amour avec son maître de maison, Owen Tudor. L’auteur ne parvient pas à nous démontrer la profondeur de leurs sentiments, juste à nous montrer à quel point Catherine qui n’a jamais réellement été aimée, confond désir physique et amour.

Un roman dispensable...

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016