Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > Sous le charme du Dr St Claire, de Emily Forbes / Un amour inattendu, de (...)

jeudi 12 décembre 2013

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Sous le charme du Dr St Claire, de Emily Forbes / Un amour inattendu, de Theresa Southwick


Date: 15 octobre 2013
Collection: Blanche
Edition: Harlequin
Genre: romance médicale
Prix: 6,27 €

Sous le charme du Dr St Claire, de Emily Forbes

Présentation de l’éditeur

Caspar St Claire, le célèbre médecin, veut l’interviewer dans le cadre du reportage qu’il tourne actuellement dans l’hôpital où elle travaille ? Annie est désemparée : il est hors de question qu’elle accède à sa demande, elle qui, venue à Blue Lake pour changer de vie, apprécie plus que tout l’anonymat que lui offre cette grande ville. Pourtant, Caspar est si attentionné envers elle et si irrésistiblement attirant que bientôt – et en dépit de toutes les promesses qu’elle s’était faites –, elle sent sa résolution faiblir…

Avis de Marnie

Voici un sujet très moderne, la télé-réalité, dont s’empare la talentueuse australienne Emily Forbes, qui d’ailleurs le traite de façon très nuancée. (Oui, il ne s’agit pas d’un documentaire comme c’est présenté, une nouvelle fois de façon erronée sur la quatrième de couverture). L’auteur va même utiliser un format très court pour planter un contexte très riche.

En effet, hormis le tournage, nous assistons à des opérations plus ou moins dramatiques (une est même tragique), et le passé de notre héroïne qu’il lui faut surmonter et qui va se rappeler à sa mémoire. Quant à Caspar, ce sont ses liens familiaux qu’il doit ressouder en subissant comme tout le monde, certaines épreuves de l’existence. L’intrigue sentimentale est parfaitement menée avec ce couple qui semble ne vivre au départ qu’un flirt poussé, puis une relation simplement sexuelle parfaitement assumée et qui échappe bien vite au contrôle de nos deux héros qui ne souhaitent pourtant aucunement s’engager.

Emily Forbes équilibre parfaitement l’évolution sentimentale avec ce contexte vraiment très riche, et si tout s’arrange un peu trop rapidement, compte-tenu du format et de tout ce que souhaitait intégrer l’auteur, on ne peut que le comprendre. Un divertissement fort sympathique !


Un amour inattendu, de Theresa Southwick

Présentation de l’éditeur

Si cela ne tenait qu’à elle, jamais Jill n’aurait accepté de louer une partie de sa maison au Dr Adam Stone : avec son sourire trop séduisant et ses allures de play-boy citadin, cet homme ne lui inspire aucune confiance. Mais le village de Blackwater a besoin d’un médecin, et Adam est le seul candidat au poste… Aussi Jill n’a-t-elle pas le choix. Mais si à cet instant la perspective de cohabiter avec cet inconnu ne l’enchante guère, elle est loin de se douter que, bientôt, ce dernier va bouleverser sa vie… de la plus belle des façons.

Avis de Marnie

La comparaison entre donc le premier roman écrit par une australienne et ce second récit d’une américaine, est au net désavantage de cette dernière. Theresa Southwick nous offre une gentille petite niaiserie mignonette qui ravira peut-être les pré-adolescentes de douze ans mais certainement pas nos grands-mères qui ont certainement envie de lire des intrigues nettement plus adultes et musclées !. Peut-on dire que c’est un roman raté ? Même pas ! Il n’y a tout bonnement pas de scénario...

La première scène est interminable. Jill va-t-elle louer ou non au nouveau médecin généraliste de la petite ville l’appartement au-dessus de celui qu’elle partage avec son fils ? Puis, tous les habitants défilent pour menacer ce pauvre Adam qui "pourrait" faire du mal à cette brave fille abandonnée par tous les hommes qu’elle a croisé dans sa vie. Mais voilà, c’est un brave gars qui va soigner une angine, donner une petite pilule à une brave petite vieille ce qui va rebooster sa vie sexuelle, et accoucher (on le sait mais on n’y assiste pas) la gentille copine de Jill.

Le contexte médical est donc du niveau CM1 (ce roman aurait pu être écrit dans les années 50 tant le contexte est superficiel), l’intrigue sentimentale est focalisée sur la relation entre l’homme et le petit garçon qui s’ennuie beaucoup. Arrive comme un cheveu sur la soupe la grand-mère d’Adam qui nous rejoue exactement, EXACTEMENT, la scène de la tante de Darcy à la fin d’Orgueil et Préjugés qui vient menacer notre valeureuse Lizzie. Et bien sur, Adam, obligé de partir de la petite ville va tout faire pour revenir à temps pour la fête d’anniversaire du petit garçon. S’il réussit cette épreuve, il aura enfin le droit de gagner Jill au passage.

Voilà, un roman anodin, et pour tout avouer, absolument inintéressant. On voudrait seulement demander à Theresa Soutwick de travailler son contexte et surtout de n’écrire que lorsqu’elle a une idée !

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016