Accueil du site > Critiques > M/M > Talker la Rédemption, d’Amy Lane

mardi 17 décembre 2013

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Talker la Rédemption, d’Amy Lane


Date:17 décembre 2013
Collection: Kindle
Edition:Dreamspinner Press
Genre: romance M/M
Prix: 5,31 €

Résumé

Tate Walker a un passé bien trop douloureux pour faire une croix dessus, même si Brian Cooper, le garçon de ses rêves, est là pour lui tenir la main. Brian fait de son mieux, mais Talker a toujours choisi l’esquive. Aussi, il a du mal à accepter ce qui s’est passé… en cette nuit fatale où il a accordé sa confiance à un homme qui ne la méritait pas.

Quand la vérité ressurgit et que Brian se retrouve à l’hôpital, Talker est obligé de faire un choix : soit il affronte les démons qui menacent de briser son cœur fragile, soit il laisse une fois encore Brian écoper pour lui.

Bien entendu, Talker réalise qu’il lui est impossible d’abandonner le garçon de ses rêves, seul et sans défense, alors que Brian vient juste de lui sauver la vie. Il doit trouver la force et le courage de s’occuper de Brian qui a désormais besoin de lui. Plus que jamais.

Avis de Phalusia

Amy Lane est une auteure qui sait écrire et toucher la corde sensible de ces lectrices, n’hésitant jamais à faire subir à ces héros de nombreuses épreuves avant qu’ils puissent enfin obtenir leur fameux « Happy end » comme toute bonne romance se doit. Si dans la plupart de ces écrits elle le fait à outrance, il faut reconnaitre que pour sa série Talker elle a su se restreindre suffisamment pour éviter tous ces travers habituels. Son héros Tate « Talker » est un jeune homme à fleur de peau qui cache derrière un physique très particulier (tatouage tribal, une coupe à l’iroquoise, de nombreux piercings) une âme meurtrie que sa rencontre avec Brian son opposé va révéler sous un autre jour. Si au départ ce n’était qu’une relation amicale, nous avons vu dans le premier tome cette amitié se transformer en relation amoureuse très tendre mais les démons intérieurs de Talker ne l’ont pas quitté pour autant malgré l’attitude protectrice et le soutien inconditionnels de Brian.

Nous retrouvons Talker et Brian six mois après la fin du premier tome, Brian a réussi à convaincre Talker de voir un psychiatre afin d’essayer enfin de se libérer de son traumatisme, celui qu’il appelle ’ Le Pire Rendez-Vous qui Soit’. Cette expression lui sert à nommer le viol qu’il a subit de la part de Trevor, cette soirée le ronge et malgré tout l’amour de Brian, notre écorché vif n’arrive pas à se pardonner, ressassant à l’infini ces moments. Lui si fragilisé déjà par son passé, se sent coupable et n’arrive pas à l’assumer, alors il le relègue dans un coin de son cerveau sans voir que ce refus de reconnaître cette agression ne le blesse pas seulement lui mais que Brian également en est affecté. Jusqu’au soir où cette fois-ci c’est son compagnon qui est blessé à cause de lui, le laissant seul face à lui-même pour affronter enfin ce cauchemar et par là même enfin peut-être guérir de toutes ces souffrances en lui.

La construction du récit nous permet de vivre le combat que va mener Talker sur lui-même pour vaincre ses peurs, oser enfin avouer ce qu’il s’est réellement passé lors de cette soirée, ce qu’il a vraiment ressenti. A travers ses pensées nous découvrons leur vie de couple pas tout à fait comme les autres, les moments de tendresse, les passages à vide, les visites chez le psychiatre, tous les événements qui se sont déroulés depuis qu’ils se sont avoués leurs sentiments. Ces retours vers le passé sont entrecoupés des instants souvent durs où il est à l’hôpital, en train d’attendre des nouvelles de Brian soutenu par la tante de celui-ci. Ce sont des passages emplis d’émotion, où nous voyons un Talker pris dans sa perte de contrôle perdant pieds devant les policiers qui l’interrogent ,puis s’effondrant en larmes sous la tension qu’il subit. Ce sont des passages douloureux qu’Amy Lane nous raconte sur un ton qui sonne juste, sans effet dramatique extrême, nous avons pitié de cette âme brisée qui lutte, perdu entre réalité et passé, à la limite d’une certaine folie de peur de perdre celui qu’il aime et qui la fait se sentir aimer pour la première fois de sa vie.

S’il n’y avait qu’une seule histoire à lire d’Amy Lane dans sa bibliographie, ça serait celle-ci même si vous n’êtes pas d’habitude une adepte de cette auteure. Sa plume si lourde parfois à faire souffrir ses héros se fait délicate et tendre pour ce couple de héros très attachant. Elle réussit à transmettre une véritable émotion et une histoire puissante, avec des mots simples réussissant à nous toucher en profondeur. Talker est une histoire qui montre la romance MM sur un plan différent, le style narratif du livre ne fait que renforcer ce sentiment, nous sommes au cœur même de cette histoire d’amour.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016