Accueil du site > Critiques > Livres et délices > Les petits mouchoirs de Cholet d’Isabelle Artiges

lundi 16 décembre 2013

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Les petits mouchoirs de Cholet d’Isabelle Artiges


Date:27 septembre 2013
Collection:
Edition:Editions de Borée
Genre: roman historique
Prix: 19,95 €

Résumé de l’éditeur

Qui aurait pensé que la jolie Louise, petite provinciale timide, deviendrait cette jeune femme au caractère bien trempé et au courage sans faille ? Seul, Paul, médecin à l’élégance et au charme certains, a su déceler en elle ces qualités. La guerre déclarée, il sait la convaincre de le suivre sur le front. Séduite par l’homme et attirée par ce destin qui s’ouvre à elle, elle part au mépris des conventions et des remontrances familiales. Louise se verra alors confier des missions risquées qui la mèneront hors de France. Il faudra toute la force de la passion pour que résiste leur amour à la tragédie qui se noue autour d’eux.

Avis de Callixta

Alors que 2014 approche, le centenaire du début du premier grand conflit mondial du vingtième siècle, de nombreux livres paraissent évoquant cette période. Celui-ci en est un excellent exemple, richement documenté du point de vue historique et soutenue par l’histoire d’une jeune femme, sensible, intelligente et symbole sans doute de cette nouvelle génération féminine qui naquit avec cet grand conflit.

Louise est une enfant encore quand elle va devoir quitter son Limousin natal et aller vivre à paris avec l’une de ses sœurs. Petite dernière d’une famille paysanne, elle est un peu décalée, arrachée à sa campagne, dans une sorte d’entre deux générationnel. Encore enfant, elle a des frères et sœurs mariés avec des enfants à peine plus âgée qu’elle, une mère qui a déjà un âge certain et plus de père décédé trop tôt de septicémie. Louise ne sait pas trop quoi faire d’elle-même ni même se situer dans ce monde où elle se sent en décalage. Le conflit va alors éclater, elle n’a que dix-sept ans et sa vie va basculer rapidement après la rencontre avec un médecin atypique, Paul.

La grande réussite du livre est de réussir à tracer un portrait de la France lors du premier conflit mondial. Les attaches familiales de Louise, sa propre histoire vont nus amener à suivre les réactions du Front, de l’Arrière, à la ville, comme à la campagne. La vie est dure pour tous évidemment et nous découvrons ou re découvrons cette France qui s’enfonce dans un conflit sans fin qui dévore ses fils, alors que leurs familles se morfondent en les attendant et en tentant de maintenir une vie normale. Comme dans les grands romans historiques, les informations sont précises exactes, nombreuses, rendues parfaitement compréhensibles et touchantes par l’histoire qui les accompagne.

Au milieu de tout cela, il y a le superbe portrait de la jeune Louise. Elle est profondément attachantes en jeune adolescente peu sûre d’elle, un peu perdue, qui trouve son chemin dans la vie grâce aux petits mouchoirs que le hasard va lui faire trouver. Cela explique le joli titre du roman. Louise, va parfois recevoir en cadeau un doux et précieux mouchoir de Cholet. Tous indiqueront des tournants de sa vie notamment celui qui lui permet de faire connaissance de Paul. C’est lui qui va faire émerger la femme de sa coquille,donner un sens à sa vie. Cela est démontré avec subtilité. Louise n’est pas le résultat de cette rencontre mais elle va changer sa vie durablement. Elle y trouve un métier, celui d’infirmière sur le Front, sa féminité, et l’aventure. Car l’autre ajoute à ce très beau récit du mystère, celui des tentatives de paix souterraine qui ont toujours échoué lors du conflit et celui de la protection des soldats dans la zone occupée par les Allemands en belgique et dans le Nord de la France. Là aussi, c’est un sans-faute, ces rebondissements apportant la tension nécessaire pour enrichir le roman.

Décidément, cette collection des Editions De Borée, consacrée à des destins de femmes est pleine de charme, d’intelligence et offre de superbes histoires. On quitte Louise avec un peu de regret à la fin du livre , en 1918, tellement elle semble avoir encore à nous dire , hors du conflit cette fois. Une superbe lecture.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016