Accueil du site > Critiques > Policiers/Thrillers > J’ai voulu oublier ce jour, de Laura Lippman

vendredi 20 décembre 2013

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

J’ai voulu oublier ce jour, de Laura Lippman


Date: 4 décembre 2013
Collection: Toucan Noir
Edition: Editions du Toucan
Genre: suspense psychologique
Prix: 19,00 €

Présentation de l’éditeur

Il y a quelques années, ils formaient une bande d’amis, les meilleurs amis du monde. Mais le temps a passé et ils sont maintenant presque tous mariés, sont pris dans leurs vies de famille et se sont lentement perdus de vue. Jusqu à oublier même leur terrible mensonge.

Mais quand Gordon, le plus attendrissant de la bande, meurt soudainement, tout s écroule. Et les soupçons commencent à émerger....

Avis de Marnie

Ce qui nous plait vraiment avec Laura Lippman, c’est qu’elle met en scène des personnages profondément attachants. Nous suivons alors avec passion les conséquences des drames dans lesquels ils sont plongés, ce qui les transformera alors pour toujours. Pour cette présente intrigue, l’auteur reprend la même recette... mais le souci c’est que cela ne fonctionne pas du tout.

Elle alterne passé et présent (comme à son habitude) pour nous présenter les événements terribles qui se sont déroulés, et l’influence de ce qui s’est passé sur la vie actuelle de ses cinq personnages. Mais voilà, aucun des cinq enfants devenus adultes ne nous est sympathique ! Nous attendons le drame, noyés que nous sommes dans les sentiments ou plutôt les ressentiments des uns et des autres : trois frères et deux voisines, qui se jalousent entre eux, ou s’aiment, ou se détestent, ou souhaiteraient avoir la famille de l’autre, ou n’apprécient pas la maman de l’une, ou jugent la relation de couple de l’autre, avec un ressenti fluctuant sur trois années lorsque les enfants deviennent adolescents...

La "morale" de l’histoire alors étant que chacun voit bien évidemment midi à sa porte et qu’en grandissant ils vont soudain prendre conscience de ce qui leur avait échappé étant enfant, et c’est là que nous retrouvons ce que nous apprécions beaucoup chez Laura Lippman, soit les nuances, la profondeur, l’évolution de caractères qui ont subi un traumatisme, des non dits qui les ont entraînés loin, trop loin jusqu’à la tragédie dont ils sont aussi les victimes. Toutefois, l’auteur revient souvent sur les mêmes appréciations (ainsi le point de vue de Mickey sur la maman de Gwen est plusieurs fois évoqué... ). Reste aussi un bon contexte : la petite ville américaine étouffante à l’aube des années 80. Mais l’on attend le secret... le secret... le secret... qui tarde à surgir et qui bien évidemment est loin d’être aussi simple que les protagonistes le pensaient !

Si Laura Lippman s’étend un peu trop sur la période passée, elle expédie un peu inexplicablement le présent, une fois que le "vrai" secret est dévoilé et qui pourtant aurait pu avoir des conséquences dévastatrices. La page se referme alors nous laissant un goût d’inachevé. Un peu frustrant !

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016