Accueil du site > Critiques > Histoire > Les archives de la Police Scientifique Française, de Gérard Chauvy

samedi 11 janvier 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Les archives de la Police Scientifique Française, de Gérard Chauvy


Date: 4 octobre 2013
Collection: -
Edition: Hors Collection
Genre: Histoire
Prix: 27,55 €

Des origines à nos jours

Présentation de l’éditeur

En 1910, alors que les crimes des « apaches » hantent les esprits et que Clémenceau vient de créer les « brigades du Tigre », Edmond Locard, l’un des pères de la criminalistique, fonde, à Lyon, le premier laboratoire de police scientifique au monde. Les casse-tête font la joie de Locard, grand admirateur de Sherlock Holmes, et cet ouvrage revient sur les dossiers extraordinaires qu’il a résolus : le corbeau de Tulle, l’affaire Gaumet, le singe cambrioleur démasqué grâce à… ses empreintes digitales !

Empreintes digitales justement, mais aussi examen des pores de la peau, traces de pas, ongles, empreintes dentaires, traces laissées sur les vêtements, poussières, taches de sang, étude des documents écrits, le docteur Locard développe et améliore de nombreuses techniques qui n’ont cessé depuis de faire leurs preuves. Avec un détour par Scotland Yard et le FBI, la carrière de Locard et de ses collaborateurs sont de celles qui ont marqué l’histoire de la police criminelle mondiale pour toujours.

Grâce à de nombreux documents inédits reproduits ici, c’est à une plongée au cœur des secrets de l’enquête que nous invite cet ouvrage. La collection étonnante des objets du laboratoire de Locard (appareils de mesure, documents autographes, empreintes et armes en tout genre…), conservée à Lyon, y tient une bonne place, illustrant les tout premiers pas des méthodes d’identification, ainsi qu’un reportage au cœur de l’INPS aujourd’hui.

Avis de Marnie

Sous ce titre peu engageant, il faut l’avouer, se dissimule un ouvrage passionnant, surtout si l’on aime le polar bien évidemment. Notre héros national Edmond Locard, qui, sous les combles du Palais de Justice de Lyon en 1910 a ouvert le premier laboratoire scientifique en France tient une grand place ici. (Odile Bouhier a vulgarisé ses travaux dans sa très bonne série mettant en scène le professeur Hugo Salacan, et le commissaire Victor Kolvair située à Lyon en 1920). Edmond Locard, que les anglo-saxons surnommaient le Sherlok Holmes outdone (dépassé).

Les grandes avancées scientifiques nous sont présentées... parallèlement à la vie de Locard, sous forme d’enquêtes célèbres où l’on nous commente les indices d’alors, servant à tenter de résoudre, meurtres ou auteurs de lettres anonymes, les années passent où les conditions de travail deviennent difficiles (la guerre de 39-45). La criminologie évolue, et se mondialise.

Toutes ces inventions sont comme toujours avec cette collection, présentées de manière ludique : images, commentaires, articles de journaux d’époque, dessins, ce qui nous apporte aussi une tonalité enrichissante sur cette époque.

Plus que passionnant !

Mots clés de l'auteur :

Chauvy Gérard
   Les archives de la Police Scientifique Française, de Gérard Chauvy
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016