Accueil du site > Critiques > Littérature jeunesse > Tes mots sur mes lèvres de Katja Millay

samedi 4 janvier 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Tes mots sur mes lèvres de Katja Millay


Date:2 janvier 2014
Collection: Territoires
Edition:Fleuve Noir
Genre: romance contemporaine NA
Prix: 16,63 €

Résumé de l’éditeur

Après avoir été agressée, Nastya, ancienne surdouée du piano, s’est inventé une nouvelle identité et s’est réfugiée dans le silence. Elle ne parle plus depuis deux ans. Josh, lui, est seul au monde. Tous les membres de sa famille sont morts les uns après les autres. Son remède : la solitude et le travail du bois. Peu à peu, Nastya partage la vie de ce garçon doux et discret. L’amitié s’installe, puis les sentiments amoureux. Nastya se remet à parler, sans pour autant se dévoiler. Nastya et Josh se soignent l’un l’autre, craignant tout de même de trop s’attacher, la vie ne les ayant pas habitués au bonheur. Leur passion sera-t-elle plus forte que les blessures de la vie ?

Avis de Callixta

Si vous avez envie de lire un livre intelligent, profond et sensible sur les secondes chances, sur le deuil et la douleur, vous pouvez ouvrir ce roman qui montre que le new adult a de multiples facettes . Il s’agit bien d ’une romance entre deux adolescents, pas tout à fait comme les autres, tout de même car tous deux ont connu des drames qui ont changé leur vie à jamais. Pas facile de grandir alors, d’aller bien à cet âge difficile quand en plus, le sol s’est dérobé sous vos pieds.

Nastya est une jeune fille de dix-sept ans qui se remet péniblement d’une grave agression quelques années auparavant. Elle ne parle plus et réintègre l’école pour son année de Terminale, dans une autre ville où on ne la connaît pas. Elle va y rencontrer un jeune homme de son âge aussi atypique qu’elle. Josh a été cerné par la mort et a perdu tous ses proches les uns après les autres. Depuis, il vit replié sur lui-même avec un seul vrai ami, Drew et travaille le bois, sa passion et son refuge. Aucun des deux n’est vraiment prêt à rencontrer quelqu’un et à s’intéresser aux autres. Ils sont trop emmurés en eux-mêmes et dans leurs problèmes. Mais la vie trouve parfois des chemins surprenants pour renaître.

Quelle belle histoire profonde et intelligente que ce livre. Bien après avoir refermé les dernières pages, des questions se posent encore et il est difficile de ne pas repenser au parcours de Nastya et Josh mais également de quelques personnages qui vont croiser leur chemin. Sur une trame très classique apparemment, celle de la confrontation d’adolescents dans leur lycée, l’auteure va poser des questions et apporter ses réponses. Y-a-t-il possibilité de renaître quand on pense être mort au fond de soi, avoir tout perdu de façon irrémédiable ? Peut-on pardonner ? Peut-on aller un jour mieux après avoir été si mal ?

Le parcours de Nastya est exemplaire. La confrontation avec Josh est brillante. Pianiste géniale, la jeune fille a perdu en partie l’usage de sa main gauche, tuant son ambition de concertiste à jamais. Josh a de l’or dans les mains, est capable de transformer une planche de bois en meuble gracieux, en œuvre d’art. Si il y a un signe dans tout cela, c’est qu’ils sont faits l’un pour l’autre et qu’ils sont complémentaires. Le livre le prouvera amplement avec subtilité, sensibilité, patience.

Le livre n’est jamais triste, ni mélodramatique malgré la gravité du sujet, la violence et la mort. Murée dans sa souffrance, Nastya est très seule, coupée des autres mais pourtant vit normalement. Peu à peu, à force de rencontres fortuites ou pas, Nastya va se rapprocher de Josh. L’amitié va naître puis évoluer vers d’autres sentiments, plus complexes, plus amoureux. Tout cela aide les deux personnages mais également les terrorise. Autour d’eux gravitent d’autres personnes, des camarades de classe, tous très emblématiques : le beau gosse, séducteur, qui cache sa sensibilité en la personne de Drew, un paria tout autant que Josh et Nastya qui exprime aussi sa souffrance par le dessin. Chaque scène, chaque détail est significatif comme justement ce dessin de Nastya qui la montre sous tous ces aspects, qui ne demandent qu’à être réunis pour reformer une jeune fille en bonne santé mentale.

Même la fin du roman est brillante car il n’était pas facile de sortir de ce livre sans affadir le propos, le limiter. Pas de final tendre et rose, cela aurait été malvenu mais une situation nuancée, acceptée, un compromis trouvé avec la vie et la souffrance pour continuer à avancer. C’est une sacrée leçon que donnent alors Nastya et Josh. Ce petit couple adorable, bouleversant ne pourra que vous toucher tellement il fonctionne bien, met en évidence des problèmes graves. Il vous amusera aussi, vous fera sourire car ils restent des ados comme leurs amis.

Ce livre est profondément beau et grave, optimiste malgré tout. C’est un vrai hymne à la vie, aux secondes chances et l’acceptation même de l’inacceptable. Il ne pourra pas vous laisser indifférent et restera auprès de vous longtemps.

Mots clés de l'auteur :

Millay Katja
   Tes mots sur mes lèvres de Katja Millay
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016