vendredi 24 janvier 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Cornes, de Joe Hill


Date: 2 octobre 2013
Collection: Thriller
Edition: J’ai Lu
Genre: Thriller fantastique
Prix: 7,98 €

Présentation de l’éditeur

Ignatius Martin Perrish passa la nuit ivre, à faire des choses terribles. Il se réveilla le lendemain matin avec une terrible gueule de bois et… une paire de cornes qui lui sortait des tempes.

Au début, Ig croit que les cornes sont une hallucination, celle d’un esprit malade, rongé par la colère et le chagrin. Cela fait un an que Merrin Williams, sa bien-aimée, a été violée et tuée dans des circonstances inexplicables. Depuis, reclus dans sa solitude, il vit un enfer, et il a plus de raisons qu’il n’en faut pour sombrer dans la dépression. Pourtant les cornes sont on ne peut plus réelles. Jadis, Ig le vertueux faisait partie des privilégiés : né dans une famille riche, second fils d’un musicien renommé et frère cadet d’une star montante de la télé, il avait la sécurité, l’aisance, une place reconnue au sein de sa communauté. Ig avait tout pour être heureux, plus encore il avait Merrin et un amour réciproque, auréolé de magie, fondé sur les mêmes rêves. Mais la mort de Merrin a tout détruit. Seul véritable suspect, Ig n’a pourtant jamais été accusé ni jugé. Et donc jamais innocenté. Pour le tribunal que constitue l’opinion publique de Gideon, sa ville natale du New Hampshire, Ig aura beau dire ou faire, il est et restera toujours coupable, car ses parents riches et influents ont exercé des pressions pour faire boucler l’enquête. Il est abandonné de tous, Dieu y compris. De tous, sauf de son démon intérieur… Et voilà qu’Ig se retrouve soudain doué d’un nouveau pouvoir, assorti à son nouvel aspect et tout aussi terrible, un macabre talent qu’il compte bien utiliser pour retrouver le monstre qui a tué Merrin et détruit sa vie. Être bon, prier… tout ça ne l’a mené nulle part. Il est temps de prendre sa revanche… Il est temps de donner sa part au diable…

Avis de Marnie

C’est tout simple, l’aspect surnaturel est génial, et le côté "vengeance" est d’une moralité à l’américaine plate et sans intérêt : donc une excellente idée pas trop bien exploitée. Le début est vraiment réussi avec cet homme qui se réveille avec des cornes ! Et cela continue dans un style tout aussi efficace que celui de son père (Et oui, qui ne sait pas encore que Stephen King est le papa ?) avec un scénario bluffant, tout à coup, tous les gens qu’ils croisent se mettent à lui dire : la vérité...

Toute cette partie du roman est passionnante, car grinçante, acide, et même jubilatoire. Ces révélations successives provoquent chez Ig une sorte de transformation intérieure... avec ces cornes qui sont le symbole de cette nouvelle personnalité, l’amour serait-il un enfer ? La satire de la société américaine est alors bien présente (comme les écrits de son père), mais voilà, la volonté de vengeance va plonger l’ensemble dans une lutte entre le bien et le mal, avec la bonne morale très proprette que l’on trouve dans ce genre de romans tous publics.

L’intrigue perd alors de sa force, avec les référence bibliques habituelles (Caïn et Abel par exemple), avec le feu bien évidemment symbole de cet enfer. Il n’y a plus rien de nouveau, rien d’original. Joe Hill ne parviendra plus du tout à nous surprendre, le scénario étant très très classique. On attendait beaucoup mieux après cette première partie si percutante. Ig est quelque part le seul personnage vraiment attachant, les autres représentant les caricatures habituelles à l’américaine.

Pas mal, mais peut certainement faire beaucoup mieux !

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016