Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > Rome - Marked men - 3 de Jay Crownover

mardi 28 janvier 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Rome - Marked men - 3 de Jay Crownover


Date:7 janvier 2014
Collection:
Edition:auto-édition
Genre: romance contemporaine NA
Prix: 2,63 €

Résumé de l’éditeur

Intrépide et pleine de vie, Cora Lewis est aussi celle qui veille sur ses amis « bad boys » tatoueurs, dans le salon Marked où elle officie comme perceuse. Derrière son apparente joie se cache un coeur brisé et Cora est bien décidée à ne plus jamais se laisser embraser par une passion dévorante. Elle attend maintenant l’homme parfait, sans bagages douloureux ni histoire dramatique, avec qui elle pourra s’engager. Et elle rencontre Rome Archer. Sous ses airs rassurants d’ancien soldat, Rome est en fait têtu, autoritaire et rigide. Pas très « homme parfait » ! Et surtout il revient du front... Si Rome avait l’habitude d’être le grand frère protecteur, le fils aimant, le bon soldat, aujourd’hui il n’est aucun de ces hommes-là. Traumatisé, il cherche un moyen de survivre et de reprendre le cours de sa vie, malgré les démons de la guerre qui le rongent. Pour cela, il pensait être seul, jusqu’à ce que Cora débarque dans sa vie et l’éclaire de mille couleurs. Parfois les mauvais choix sont les meilleurs.

Avis de Callixta

Voilà le troisième tome de la série de Jay Crownover et c’est encore une grande réussite. Nous nous éloignons de plus en plus de la romance NA pour plonger dans la romance contemporaine tout simplement avec des héros encore dans leur vingtaine mais un peu plus âgés. En effet, c’est le frère de Rule qui a droit son histoire, le soldat parti pendant de longues années et qui a pris de plein fouet les soubresauts familiaux. D’ailleurs, mieux vaut avoir lu le premier tome pour comprendre pourquoi Rome, notre héros a des rapports compliqués avec son frère et ses parents.

Le livre commence là où se termine le précédent ( qu’il vaut donc mieux avoir lu aussi !). Notre héroïne est Cora, une des amies des héros. Elle travaille dans le salon de tatouages de Rule et s’est déjà illustrée par ses sorties intempestives et son caractère très affirmé. Elle avait majestueusement conclu le tome deux en versant son verre de bière sur la tête d’un Rome grognon et agressif. Nous retrouvons Rome, un peu mouillé et en colère ! Le reste suit logiquement.

Cora trimballe une profonde humiliation infligée par un petit ami des années auparavant. Elevée par un homme seul, militaire lui aussi avec qui les rapports ont été distendus et complexes, elle a profondément besoin d’une famille et de sécurité. Elle avait cru trouver cela, encore très jeune et le sol s’est dérobé sous ses pieds quand il l’a trompé. Quand elle apprend que son ex-fiancé s’apprête à se marier, elle est encore très secouée et a définitivement décidé qu’elle allait trouver l’homme parfait, ce que son ex n’était pas évidemment. Elle a une assez claire idée de ce que doit être cet homme et ce n’est pas quelqu’un qu’elle pense dans son entourage immédiat et surtout pas Rome. Mais voilà, à chercher l’homme parfait, on se trouve parfois plongé dans des circonstances un peu imprévues !

Le livre permet de compléter ce que nous savons déjà de Cora, personnage récurrent de la série dont la personnalité n’est pas passée inaperçue. Non seulement elle ne se laisse jamais faire mais en plus elle se sent toujours obligée d’aider les autres. Cora, c’est la copine qui se mêle de vos affaires, sait ce qui est bon pour vous ( elle a souvent raison) mais a besoin aussi de prendre ses distances. La voir se prendre les pieds dans le tapis est réjouissant. Rome est le vétéran classique, traumatisé par la guerre mais également par son histoire familiale. C’est une montagne de muscles et il est en total contraste avec la jolie lutine qu’est Cora. Jay Crownover s’en donne à cœur joie avec les opposés qui s’attirent. Cora et Rome ne s’apprécient pas, n’attendent rien l’un de l’autre, sont aussi peu accordés physiquement que possible mais tout cela va être balayé bien vite.

A côté de cette histoire d’amour malicieuse, superbe et très sensuelle, il y a l’évolution des deux héros dans leur personnalité. Rome a un long chemin à parcourir, un sens à trouver à sa vie. Cela va lui être donné par un ancien militaire comme lui dans un café sordide. L’auteure adore le mélange de milieux. Dans le tome précédent, nous avions voyagé entre le rock métal, le tatouage et les études des héros. Nous ajoutons cette fois un groupe de bikers. Il reste juste à la limite de l’intrigue mais jouera tout de même un rôle important. Il se constitue aussi une bande d’amis très proches. Comme la plupart des héros est en rupture familiale ou a des rapports difficiles avec ce qui reste de leur cercle, cette bande devient la nouvelle famille, thème très important dans la romance NA.

Tout cela fonctionne totalement. Il n’y a bien que le rebondissement central dans l’histoire de Cora et Rome qui est d’un classicisme achevé et aurait pu être davantage travaillé. C’est intelligent, bien, vu, et nous voyons se déployer une superbe relation entre les héros.

Cette série est une vraie réussite. Sur le modèle du roman précédent, Jay Crownover introduit le roman suivant qui sera consacré à Nash, un des tatoueurs dont on voit déjà se dessiner l’histoire. C’est alléchant et nous savons que l’auteure a toutes les chances de nous séduire une fois de plus.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016