Accueil du site > Critiques > Livres et délices > Prédatrice, de Alissa Nutting

vendredi 7 février 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Prédatrice, de Alissa Nutting


Date: 23 janvier 2014
Collection:
Edition: Sonatine
Genre: roman
Prix: 19,95 €

Présentation de l’éditeur

" Ce livre est une course sauvage : sexy, rapide et terrifiante, le contrepoint parfait à Lolita. En comparaison, Humbert Humbert est soumis et docile. Personne ne devra savoir à quel point vous avez aimé ce livre ! " David Vann. Celeste Price, 26 ans, est professeur dans un lycée de la banlieue de Tampa, Floride. Elle est mariée au beau Ford, un policier issu d’une famille aisée. Tous deux ont un charme fou, ils forment, à tous les égards, le couple parfait. Voilà pour les apparences. La réalité est beaucoup plus sordide. Celeste est en effet depuis très longtemps tourmentée par son goût particulier pour les adolescents. Dévorée par une passion de plus en plus incontrôlable, elle décide un jour de passer à l’acte et de séduire un de ses élèves. Sans se douter qu’elle entre ainsi dans un engrenage infernal aux conséquences terribles. Avec ce portrait à la première personne d’une femme qui entend rester libre de ses désirs, même les plus pervers, l’auteur prend le lecteur au piège entre l’empathie naturelle qu’il éprouve pour la narratrice et les actes irrépressibles de celle-ci. Proche des univers de Gillian Flynn ou de Mo Hayder, qu’elle pousse à leur paroxysme, Alissa Nutting nous offre un thriller pour le moins dérangeant qui a déclenché une véritable polémique lors de sa sortie aux États-Unis, et qui sera certainement ici aussi l’un des livres les plus controversés de ce début d’année. " Un regard provocant sur un sujet tabou : courageux et magnifiquement écrit ! " Irvine Welsh

Avis de Marnie

Ou le journal intime d’une pédophile... Il n’est pas réussi parce qu’il est seulement dérangeant ou provocant, mais surtout parce qu’il est diablement intelligent et même intéressant parce qu’il nous fait réfléchir. Alissa Nutting se glisse dans la peau de cette femme (récit raconté à la première personne) qui affiche sans remord, sans scrupule, sans même tenter de se donner des excuses, d’apporter des explications plus ou moins psychologiques sur ses "pulsions perverses"... au contraire ! Il y a un côté très "je suis comme je suis" qui en fait nous fascinera jusqu’au point final.

L’excellente bonne idée, c’est de nous avoir évité tous les aspects moralisateurs, que ce soit dans les propos, où même dans le déroulement de l’histoire où il n’y a ni rédemption, ni punition "divine". Il s’agit vraiment du récit d’une prédatrice qui met en place ses pièges pour assouvir ses besoins sexuels... Egocentrisme poussé à l’extrême, elle se sert de tout son entourage pour mettre au point ses petits plans personnels. Et quelque part, et c’est la grande force de Alissa Nutting, c’est que même si Celeste (quel prénom tout de même !) nous révulse, son jugement sur une société hypocrite qui commet bien d’autres méfaits que la pédophilie nous la rendent... sympathique. Et c’est sur cette ambiguïté, l’empathie mêlée de dégoût, que va surfer continuellement le récit.

En fait Alissa Nutting commence par nous raconter sa première journée en tant que professeur... profession qu’elle a sciemment choisi pour pouvoir avoir à sa disposition ses proies : ce seront deux garçons de quatorze ans, qui ne réagiront absolument pas de la même façon... là encore, l’auteur (notamment dans la dernière partie) montrera à quel point les frontières sont floues entre désir et contrainte, soumission et domination, abus sexuels et consentement... et à quel point la société est démunie notamment lorsqu’il s’agit d’une femme (jeune et très belle de surcroit), délinquante sexuelle. Mais attention, au détour d’une phrase, Alissa Nutting montre bien les ravages provoqués par les agissements de Celeste... dont certaines conséquences tragiques ne seront même pas punies.

Oui, fascinant, très dérangeant, mais formidablement bien analysé !

Mots clés de l'auteur :

Nutting Alissa
   Prédatrice, de Alissa Nutting
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016